Vous êtes ici :

Essai Peugeot 508 SW (2019) : notre avis sur la nouvelle 508 break

Action AV assez serrée de la Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line
La Peugeot 508 SW sera livrée en janvier 2019. Prix : 41 300 € en PureTech 180 GT Line.

La nouvelle Peugeot 508 SW espère devenir le nouveau break des familles modernes. Allure sportive et conduite souple en version essence de 180 ch sont à mettre à son crédit, mais la famille devra se serrer un peu.

Voiture à l'essai : Peugeot 508 SW PureTech 180 ch GT Line EAT8

À partir de
41 300 €
65 € de malus

Page 1Essai Peugeot 508 SW (2019) : notre avis sur la nouvelle 508 break 

La nouvelle Peugeot 508 SW est assez différente de celle qu'elle remplace. Plus courte et plus large de 3 cm (4,78 m et 1,86 m), elle est aussi beaucoup plus basse : 1,42 m contre 1,46 m. Ses nouvelles dimensions offrent à la 508 SW une allure athlétique assez inédite sur le marché des breaks familiaux. En revanche, le design sportif et les quelques centimètres perdus ne permettent pas à la 508 SW 2019 d'être aussi pratique pour la famille que l'ancien modèle : la facilité d'accès à bord et l'habitabilité sont légèrement en retrait.

Heureusement, elle fait mieux que la 508 berline en termes d'accès à bord grâce à son toit positionné 2 cm plus haut, alors que le profil s'étire de 3 cm et que l'empattement stagne à 2,79 m. Si les deux modèles partagent le même visage, elles diffèrent vue de dos et, franchement, la large poupe de la 508 SW est spectaculaire.

Action AR gauche droite Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line
Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line 2019

La physionomie de la gamme 508 SW évolue également : aidées par la baisse de demandes sur le diesel, les motorisations à essence fleurissent de nouveau sous le capot de ces grandes voitures. C'est le cas de notre 508 SW d'essai, motorisée par le moteur PureTech de 180 ch. D’ici quelques mois, deux autres nouveautés surviendront : d’abord une motorisation PureTech 130 ch, soit un moteur 3 cylindres, ce qui est rare sous le capot d’une voiture de cette catégorie, puis une 508 SW hybride rechargeable livrable début 2020.

 

 

Prix Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line

Peugeot commercialise son break à un prix supérieur de 1 300 € à celui de la berline. Il faut compter 33 600 € pour le premier prix 508 SW (BlueHDI 130 Active). Notre version d'essai présente un habit valorisant et un équipement généreux en GT Line. Avec le moteur PureTech 180, le prix pointe à 41 300 €. Une facture solide qui rapproche la française des tarifs de la concurrence allemande ou suédoise, avec un niveau de finition et des matériaux parfois un ton en-dessous mais qui restent de bonne facture. 

La 508 SW est facturée 1 300 € de plus que la berline

La question du choisir un modèle essence plutôt qu'un diesel se pose de plus en plus compte tenu de l'évolution du prix des carburants. D'autant que l'écart de tarif entre les 508 180 ch essence et diesel n'est pas
anodin : à finition égale, la version PureTech 180 coûte 3 300 € de moins que la BlueHDi 180.

Calandre Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line
Nouvelle calandre sur la Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line.
Signature lumineuse Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line
La Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line adopte des crocs lumineux.

 

Au volant de la 508 SW PureTech 180

Les moteurs à essence sont toujours moins vibrants que les diesels, et c’est un plaisir de démarrer ce 1.6 turbo, discret mais disponible dès les plus bas régimes. En milieu urbain, on roule sur un filet de gaz et le poste de conduite, très enveloppant, s’apprécie au fil de la découverte du combiné d’instrumentation digitale. L'ergonomie des commandes est globalement correcte, mais présente quelques lacunes (passage des différents modes peu aisé, compteur partiellement dissimulé par le haut du volant).

Embarqué Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line
Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line

Le maniement des commodos dégage une impression trop bon marché pour ce genre de véhicule. En conduite coulée, la boîte de vitesses automatique à 8 rapports fonctionne parfaitement. Mais lors d’accélérations plus franches, comme par exemple lors d’une insertion sur une voie rapide, elle conserve trop longtemps le même rapport. Une reprogrammation du logiciel qui gère la boîte devrait améliorer la situation.

Travelling AR avec arbres Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line
La Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line adopte une face avant agressive qui plait. On la remarque dans les rétros, quand elle s'approche.
Le bandeau arrière de la Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line est assez spectaculaire. Sur route, cela lui donne un stature particulière.

Fermement amortie, la 508 SW reste confortable malgré ses jantes de 18 pouces livrées de série. Elle dispose également en série de suspensions pilotées, ce qui permet de porter son dynamisme à son meilleur niveau. Son empattement est légèrement plus court que celui de l'ancienne 508 SW - 2,79 m contre 2,82 m -, mais ce n'est pas ce qui fait la différence sur petites routes. Amusant à exploiter, son moteur se montre néanmoins linéaire malgré la présence d’un turbo. La disponibilité de la puissance a été lissée sur une plus grand plage d’utilisation, ce qui enlève un peu de caractère à la mécanique.

Le petit volant participe quant à lui à l’agrément de conduite et à la maniabilité, même s’il n’influe pas sur le diamètre de braquage. Ainsi motorisée, la 508 SW Puretech 180 GT Line n’est pas une sportive, mais une version dynamique qui conviendra parfaitement aux petits rouleurs qui aiment se faire plaisir. Homologuée à 5,4 l/100 km sur le cycle mixte, elle consomme 2 l de plus dans la vraie vie, ce qui est raisonnable, mais atteint facilement 10 l/100 km si on a le pied lourd..

 

Dans l’habitacle de la 508 SW GT Line

Planche de bord Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line

La planche de bord de la Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line est bien dessinée mais confine les occupants. Les matériaux sont assez bien choisis et les assemblages corrects. Le bois en façade de planche de bord, sur les contre-portes et la console centrale constitue une option à 550 €.

SiÃÆ’Ãƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã  ÃƒÆ’ƒÆ’â€Ã ¡Ãƒâ€šÃ‚¡ges AR Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line
La sellerie est de bonne qualité à bord de la Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line. Mais l'espace disponible est moins vaste qu'à bord de l'ancienne 508 SW. Pouvant être rabattue en 60/40, la banquette peut se manipuler via des manettes situées dans le coffre.
Coffre 5 places Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line
Le volume de coffre évolue de 530 à 1 780 litres, soit un peu plus qu'à bord de l'ancienne version. En revanche, le dossier du siège passager ne se rabat pas, la lunette du hayon ne s'ouvre pas et le cache-bagages n'a pas de logement dédié. Mais il tient au sol en largeur.
Toit ouvrant Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line
Le toit ouvrant panoramique vient jusqu'aux pieds des passagers arrière. C'est une option à 1 300 €.
Levier de vitesses Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line
La boîte de vitesses à 8 rapports est livrée de série sur la Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line.

 

Concurrence Peugeot 508 SW

Avec ses portes sans encadrement et son style très dynamique, la nouvelle Peugeot 508 SW est un peu seule au monde. Chez les marques françaises, Citroën n’a plus de break à son catalogue, mais Renault propose la Talisman Estate à un tarif bien placé et pouvant bénéficier d’un châssis à 4 roues directrices. Plus longue de 8 cm, mais aussi plus large et plus haute, la Renault est donc plus encombrante mais c'est au profit de l'accès à bord alors que l'agrément de conduite est d'un bon niveau.

Filé gauche droite Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line
Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line

Chez Volkswagen, la Passat SW qui sera bientôt restylée propose un coffre plus vaste. La récente Volvo V60 fait pour l'instant l'impasse sur l'essence et les marques allemandes, que vise la 508 SW avec des tarifs plus doux mais des prestations générales légèrement inférieures, sont bien installées. L'Opel Insignia Sport Tourer est aussi une option, moins chère mais handicapée par une image de marque et une valeur résiduelle inférieures. Enfin, la Kia Optima SW peut représenter une alternative, avec sa garantie de 7 ans ou 150 000 km et son style avenant.

 

Bilan essai Peugeot 508 SW

Travelling voie de gauche Peugeot 508 SW PureTech 180 GT Line

Alors que le marché du break répond souvent à des standards classiques, la 508 SW arrive avec une proposition originale qui mêle des gênes de coupé et de berline. Le design est réussi également dans l'habitacle avec un mobilier modernisé. Revers de la médaille, certains aspects purement familiaux apparaissent inévitablement en retrait. Mais la 508 SW sauve l'essentiel - un bon volume de coffre - et réjouira celui qui la conduit grâce à son toucher de route. Cette version essence de 180 ch participe au plaisir de conduite avec une consommation qui peut rester raisonnable en conduite coulée. 

 

On aime

  • Son style sportif
  • Sa rondeur mécanique
  • Ses prestations générales

On regrette

  • La gestion de la boîte lors des changements de rythme
  • L’habitabilité arrière, mesurée
  • Son tarif, qui grimpe vite

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (7)
Bruno du 13

Denis Cochin va falloir un peu se calmer hein! on a le droit de n'avoir pas les mêmes goûts que toi. Pour ta gouverne je roule depuis longtemps en Peugeot principalement, dont coupé 406 V6 et aujourd'hui 308 II GT. Il y a eu l'époque des belles Peugeot à la ligne féline, ça s'est arrêté après les 306/406. Du banal-moche pendant 10 ans ensuite. Je ne fais pas du bashing Peugeot, vois-tu. Alors oui la 508 II berline est plutôt jolie, encore que je lui préfère la Giulia, la SW ben non c'est lourdingue. Mais tu as le droit d'en rêver la nuit, pas de souci.

Domrol

Je suis d'accord avec Bruno et en plus : Dommage que Peugeot ait abandonné son VRAI toit panoramique sur la première 508 SW. c'était sans conteste un vrai plus pour les passagers arrières avec effet "whaou". A croire que cette version n'est faite que pour les deux occupants des places avants. J'ai actuellement la RXH hybrid4 ,ben je ne prendrai pas cette nouvelle version qui a perdu en habilité intérieure. Salut Peugeot et pauvres passagers arrières, je vous plains !!

denis.cochin794

Calliope trop fort pour mon petit cerveau,je n’ ai rien compris.....

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 508