Vous êtes ici :

Essai Porsche 911 Carrera S (2019) : notre avis sur la 911 type 992

voir les photos
essai Porsche 911 992 Carrera S 2019 jaune Racing action avant droite
La nouvelle Porsche 911 type 992 sera disponible en mars 2019 au prix de 122 255 € en version Carrera S à boîte PDK. La boîte manuelle à sept rapports viendra en fin d'année.

Plus grande facilité de conduite, davantage d'équipements technologiques, moins d'émissions de CO² : la nouvelle Porsche 911 procède d'un cahier des charges louable... mais plutôt discret sur les désirs de sportivité. Allons donc nous rassurer au volant de la 911 Carrera S, déjà forte de 450 ch.

Page 1Essai Porsche 911 Carrera S (2019) : notre avis sur la 911 type 992 

C’est chaque fois le même cinéma, quand vient une nouvelle génération de Porsche 911. Sur scène, on assure qu’il s’agit de la plus aboutie ; dans la salle, on répète que c’était mieux avant. La nouvelle 911 type 992 n’échappe pas la règle et encaisse, sur les forums et réseaux sociaux, son lot de critiques depuis sa révélation en décembre. Son crime supposé ? Traîner une poupe callipyge, et une commande de boîte en forme de rasoir électrique (ou de clef USB, selon l’âge du grincheux).

Porsche 911 992 commande de boîte PDK 8
Bien peu de choses donc, comparées aux révolutions risquées par les devancières : arrivée des turbos sur la 991.2 Carrera, du refroidissement par eau sur la 996, des transmissions intégrale et Tiptronic sur la 964… et ainsi de suite, dans la machine à remonter le temps et les générations de 911. Pour cette nouvelle 992, la véritable bronca viendra probablement au restylage, quand sa nouvelle plate-forme, déjà « électro-compatible », accueillera des batteries pour épauler son six cylindres à plat. Mais, chaque chose en son temps.
 

Une 911 plus puissante... et plus lourde

Face à nous, la 911 Carrera S la plus colossale de l’histoire : 4,52 m de long, 1,85 m de large (rejoignant la 4S, d’ordinaire plus épaulée) et un gabarit qui ferait passer la première 911 pour une Porsche à pédales. De quoi alourdir la 992 de 55 kgpar rapport à la 991, les dimensions et l’équipement en hausse lissant les efforts des ingénieurs : en elle-même, la coque est 12 kg plus légère que la précédente grâce à des côtés de caisse en aluminium.

essai Porsche 911 992 Carrera S 2019 jaune Racing travelling de face

Naturellement, ce surpoids n’altère en rien les performances car cette huitième mouture pousse à nouveau le curseur de la puissance : 450 ch pour cette 911 Carrera S, soit 20 unités supplémentaires ou la valeur exacte de l’ancienne Carrera GTS. Le 3.0 biturbo évolue pourtant (nouveaux injecteurs, nouveaux turbos, échangeurs agrandis, nouvel échappement à filtres à particules), et vient d’office avec une boîte robotisée à double embrayage et huit rapports, inspirée de l’auguste Panamera.
 

Un mode de conduite inédit

Les emprunts à la Panamera se multiplient d’ailleurs et transforment la 911 en inattendu laboratoire roulant : écran central tactile de 10,9’’, duo d’afficheurs de 7’’ encadrant le compte-tours (seul à rester analogique !), système de vision nocturne, régulateur de vitesse adaptatif jusqu’à l’arrêt, feux LED matriciels adaptatifs. Mais notre iconique coupé conserve l’exclusivité d’un équipement inédit : son mode de conduite Wet.

Une fois enclenché (manuellement, ou après un message au tableau de bord envoyé par des capteurs de pluie… dans les passages de roues !), ce mode de conduite adapte tout, du sol au plafond : réponse à l’accélérateur, gestion de boîte, braquage de l’aileron arrière, lois d’antidérapage et d’ABS.

essai Porsche 911 992 Carrera S 2019 jaune Racing action arriÃÆ’Ãƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’ƒÆ’¢ââ€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã ÅşÃƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Å  ÃƒÆ’ƒÆ’ƒÃ¢â‚¬Ã ¡Ãƒâ€Ã ¡Ãƒâ€šÃ‚¡re sur piste mouillÃÆ’Ãƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’ƒÆ’¢ââ€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã ÅşÃƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Å ÃƒÆ’‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢ÃƒƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ãƒâ€Ã ¡Ãƒâ€šÃ‚©e

Leur but ? Eradiquer la moindre amorce de dérive, même si le malhabile conducteur envoie les 530 Nm de couple, roues braquées, dans une épingle détrempée. Testé, approuvé : ça marche, en douceur, et rend presque futile l’existence de la Carrera 4S, 60 kg plus lourde et 7 900 € plus chère. Mais espérons que la 911 danse autre chose que la techno-parade…

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
kanmous241

Pneumatiques à l'arrière : 305/30 en 21 pouces.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Porsche 911