Vous êtes ici :

Essai Porsche Panamera GTS 2019 : le meilleur compromis

porsche panamera GTS 2019 en test
La Porsche Panamera GTS à l'essai sur les routes de Bahreïn.

Avec le logo GTS, la Panamera n'est pas la plus puissante de la gamme, mais sa configuration sportive et luxueuse emmenée par le V8 biturbo de 460 ch est un régal. C'est certainement la plus désirable des Panamera.

Page 1Essai Porsche Panamera GTS 2019 : le meilleur compromis 

Si vous ne jurez que par la puissance, passez votre chemin et rendez-vous directement à la case Panamera Turbo de 550 ch ou, mieux, à la case Turbo S E-hybrid de 680 ch. Avec la nouvelle Panamera GTS, l’offre est plus subtile, plus équilibrée entre puissance et efficacité. C’est une constante chez Porsche : le logo GTS s’adresse à ceux qui savent et, avec ce nouvel opus sur la base de la Panamera 2, on en apprend beaucoup.

On ne reviendra pas sur le beau design de cette Panamera qui fait oublier les maladresses du premier modèle. Cette fois, la « 911 à 4 portes et 4 places » - comme on aime la définir - s’habille d’une ligne pure et se décline même en break Sport Turismo. Ce dernier reçoit lui aussi le label GTS pour que famille soit au complet. Pas un monstre de puissance donc, la Panamera GTS 2019, puisque son V8 biturbo pointe à 460 ch. C’est seulement 20 équidés de plus que la version 4S, mais avec une différence de taille : huit cylindres contre six.

porsche panamera GTS 2019
Lettrage GTS noir, jantes noires et contours de vitres noirs : la Panamera GTS 2019 cultive l'élégance sportive dans cette configuration.

Les puristes notent déjà un accroc par rapport à l’ancienne GTS et son 4.8 V8 de 430 ch atmosphérique : une paire de turbos vient ici prêter main-forte. Pas de panique, le fonctionnement du nouveau 4.0 V8 n’est pas marqué par un effet turbo ou une sonorité étouffée. Le fonctionnement est souple, linéaire et plein comme doit le faire un huit cylindres. Ce moteur file en plus le parfait amour avec la boîte PDK à double embrayage et 8 rapports. L’ensemble est un régal de douceur et de punch pour le quotidien et envoie la Panamera GTS vers les hautes altitudes de la vitesse dès que l’on s’énerve un peu.

 

Au volant de la Panamera GTS

au volant de la porsche panamera GTS 2019

Direction le circuit de Formule 1 de Bahreïn pour se rendre compte des capacités de cette Panamera GTS. Cela change du slalom entre les tours de verre de la ville de Manama et des routes sans intérêt de ce petit Royaume d’Arabie. Avant de mettre les roues sur le circuit, une petite révision des dispositions dynamiques de la Panamera GTS s’impose. Du puissant contenu technologique qui offre agilité et sécurité à cette longue berline de deux tonnes, il faut retenir trois éléments clés.

  • L’essieu arrière directionnel avec les roues arrière (option) qui braquent dans le sens opposé à celles de l’avant sous 50 km/h et dans le même sens au-delà. L’angle varie selon la vitesse de la voiture.
  • La suspension pneumatique à trois chambres (série) qui permet un spectre plus large dans le réglage de la raideur des ressorts et une action plus rapide sur le pilotage de l’amortissement.
  • Les barres antiroulis actives (option) qui permettent une action plus rapide pour minimiser le roulis en virage. Cette technologie est possible grâce au réseau de bord en 48 volts.

Aucune longue et lourde berline, aussi talentueuse soit-elle, n’est à son aise sur un circuit. En plus, la mécanique souffre et les consommables (pneus et freins) s’évanouissent à vue d’œil. Le large circuit de F1 de Bahreïn est toutefois idéal pour tester la capacité de la nouvelle Panamera GTS en toute sécurité. Au volant de leur 911 Turbo S, les instructeurs ne forcent pas leur talent pour éviter un rythme d’enfer préjudiciable à la mécanique (vidéo ci-dessus), mais l’exercice est parlant après avoir actionné le mode Sport Plus et retiré l’ESP partiellement : oui la Panamera GTS possède des valeurs dynamiques de haut vol, ne lâche pas un pouce de motricité et pince fort ses gros disques pour un freinage puissant et endurant. Surtout, elle possède ce double talent : stabilité rassurante dans les grandes courbes rapides et agilité de petite voiture dans les virages serrés. Merci la technologie citée précédemment.

porsche panamera GTS 2019 sur le circuit de bahrein
Panamera GTS 2019
porsche panamera GTS 2019 sur le circuit de bahrein
Panamera GTS 2019

Reste les prestations du 4.0 V8 biturbo fort de 460 ch et 620 Nm. D’une docilité et une vigueur hors pair sur la route, ce moteur n’est pas à la fête sur le circuit : on en voudrait tant la piste est large, rapide et la voiture est lourde. Une once de tempérament en plus dans les hauts régimes aurait franchement parfait le tableau. Mais on l’a dit au début : si vous cherchez la performance absolue, vous n’êtes pas à la bonne case. C’est le retour sur la route qui donne toute la mesure des qualités de la GTS avec un agrément de conduite exceptionnel. Elle se mène du bout des doigts, préserve un confort de haut niveau, rassure son conducteur et bondit à la moindre sollicitation.

 

Dans l’habitacle de la Panamera GTS

L'extérieur de la Panamera GTS se distingue avec les logos noirs et, dans l'habitacle, c'est l'habillage complet en Alcantara qui signe cette version. Même le ciel de pavillon est recouvert d'Alcantara.
L'extérieur de la Panamera GTS se distingue avec les logos noirs et, dans l'habitacle, c'est l'habillage complet en Alcantara qui signe cette version. Même le ciel de pavillon est recouvert d'Alcantara.
Le logo GTS est cousu sur les appui-têtes des quatre siÚges avec dossier d'un seul tenant.
Les surpiqûres rouges qui courent le long du mobilier et sur les sièges apportent une touche sportive.
Le logo GTS est cousu sur les appui-têtes des quatre sièges avec dossier d'un seul tenant.
Les quatre modes de conduite et l'échappement Sport actif permettent de paramétrer la Panamera GTS selon ses envies.
Les modèles passent, les écrans envahissent les habitacles, mais Porsche reste fidèle au gros compte-tours central.
Les quatre modes de conduite et l'échappement Sport actif permettent de paramétrer la Panamera GTS selon ses envies.
La Panamera GTS est une vraie sportive à quatre places : à l'arriÚre, on est aussi bien installé que dans une limousine.
On peut vouloir une sportive et se soucier du confort des passagers arrière : clim, ventilation et sièges chauffants sont à la demande.
La Panamera GTS est une vraie sportive à quatre places : à l'arrière, on est aussi bien installé que dans une limousine.

 

Prix et concurrence Panamera GTS

Porsche évolue ici dans les hautes sphères des limousines sportives où les prix sont stratosphériques. La Panamera GTS est en phase avec son marché : 141 197 € (+ 10 500 € de malus faut-il le préciser). A titre de comparaison au sein de la gamme Panamera, c’est 22 000 € de plus qu’une 4S moins bien équipée et qui se contente d’un V6, et 18 000 € de moins que la Turbo qui a pour elle la puissance.

porsche panamera GTS 2019 vue de face
porsche panamera GTS 2019 vue de profil

La Panamera GTS est à notre avis le meilleur compromis et les concurrentes de ne bousculent pas : la nouvelle Audi A7 Sportback n’a pas encore dévoilée ses versions sportives S7 et RS7, et la BMW Série 7 ignore aussi ce positionnement sportif. Reste la réplique Mercedes qui a chargé sa division AMG de partir à l’assaut de Porsche. Ainsi, une AMG GT 4 portes 53 4matic+ affiche 435 ch pour 120 000 €. La Panamera GTS est dans le viseur, l’essai de l’AMG GT 4 portes en décembre prochain dira si l’objectif est atteint.

 

Bilan essai Porsche Panamera GTS

porsche panamera GTS 2019 sur circuit

A près de 150 000 €, ce n’est pas difficile de dire qu’une voiture est bien. Et, évidemment, cette Panamera GTS coche toutes les bonnes cases pour les amateurs très exigeants de grandes berlines sportives et distinguées. Mais ici, le plus compliqué est en général de choisir entre toutes les offres les plus alléchantes les unes que les autres. Nous, on a fait notre choix et on vote pour les trois lettres GTS.


On aime

  • porsche panamera GTS 2019 jantes
    Présentation sportive et distinguée
  • Qualité globale de très haut niveau
  • Quatre vraies places
  • Châssis et tempérament de conduite
     

On regrette

  • porsche panamera GTS 2019 aileron
    Les prestations grimpent avec les options…
  • Caractère moteur dans les hauts régimes

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
bumpyman

Comme souvent, on oublie de les comparer avec les italiennes (Maserati Quattroporte GTS - 530cv), les américaines (Cadillac CT6 V - 550cv), les anglaises (Jaguar XJR 575), etc. Dommage.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Porsche Panamera