Vous êtes ici :

Essai Renault Kadjar TCe 140 (2019) : un moteur à la hauteur

Renault Kadjar MY 2019 1.3 TCE : Roulants passage de gué AV serré
Lancé en 2015, le Renault Kadjar évolue en cette fin 2018 avec le restylage. Son prix démarre à 26 200 €.

Les modifications esthétiques sont mineures pour le Renault Kadjar restylé. Le plus intéressant est sous le capot avec de nouveaux moteurs dont un essence cœur de gamme 1.3 TCe de 140 ch. Suffisant pour éclabousser ses rivaux ?

Voiture à l'essai : Renault Kadjar 1.3 TCe 140 ch Intens

À partir de
31 100 €
353 € de malus

Page 1Essai Renault Kadjar TCe 140 (2019) : un moteur à la hauteur 

Renault serait-il fâché avec les SUV compacts ? La question se pose tant le parcours semble semé d'embûches. En 2008, le constructeur y entre sur la pointe des pieds en rebadgeant un Samsung. Raté, le Renault Koleos fait fausse route. En 2015, voilà le Kadjar, fidèle aux attentes du marché. Sauf qu'entre-temps, le cousin Nissan Qashqai et bien d'autres concurrents ne l'ont pas attendu, et le Renault se retrouve avec gros caillou dans sa chaussure fin 2016 avec le Peugeot 3008 II.

Renault Kadjar MY 2019 1.3 TCE : Statique extérieur AR droit mer
Renault Kadjar 1.3 TCe 140 Intens. Modèle restylé fin 2018.

 

Depuis, le Renault Kadjar tire la langue. Sur les dix premiers mois de 2018, il compte 23 725 immatriculations contre 22 066 pour le Nissan Qahsqai plus ancien. Très loin devant, le Peugeot 3008 semble marcher sur l'eau avec 72 557 exemplaires.

Le restylage du Kadjar n'a donc rien d'un luxe, surtout qu'un nouveau concurrent de taille vient rouler sur ses plates-bandes : le Citroën C5 Aircross. Le Kadjar restylé évolue timidement, mais suffisamment pour apporter un côté un peu plus statutaire grâce à sa calandre élargie, ses boucliers redessinés et ses nouvelles jantes.

Renault Kadjar MY 2019 1.3 TCE : Statique extérieur AV droit montagne

Sous le capot en revanche, le Kadjar fait le plein de nouveautés en matière de moteurs à essence, jusqu'ici son talon d'Achille, avec le bloc 1.3 TCe partagé avec la Mercedes Classe A. Récemment arrivé sur les Scénic et Mégane, il propose 160 ou 140 ch (ici à l'essai). Il y a aussi du nouveau côté diesel pour ce Kadjar restylé avec le récent 1.5 Blue dCi de 115 ch qui sera épaulé début 2019 par le nouveau 1.7 Blue dCi de 150 ch.

 

Prix du Renault Kadjar TCe 140

Les tarifs du Kadjar restylé TCe 140 s'échelonnent de 26 200 à 34 600 €. Par rapport au précédent 1.2 TCe de 130 ch, il demande un investissement supplémentaire de 1 300 ou 1 400 € environ selon les versions. Facturée 1 700 € de plus, la boîte à double embrayage EDC contient le malus 2019 à 253 €. La traditionnelle boîte mécanique le fixe à 353 €.

Renault Kadjar MY 2019 1.3 TCE : Statique extérieur feu AR
Kadjar 2019
Kadjar 2019
Notre version d'essai Intens soigne son style : jantes alliage 19 pouces et parties inférieures de boucliers spécifiques. Elle intègre aussi en série suffisamment d'aides à la conduite (caméra de recul, détecteur d'angle mort et freinage actif d'urgence) ou d'équipements de confort (aérateurs arrière et réglage de la longueur d'assise). Affichée 31 100 €, elle n'est en revanche pas donnée. Pour 2 100 € de moins, la finition cœur de gamme SL Wave propose déjà l'essentiel.

 

Au volant du Kadjar 1.3 TCe 140

Renault Kadjar MY 2019 1.3 TCE : Roulants vue embarquée

Par rapport à l'ancien 1.2 TCe, le 1.3 TCe gagne 10 ch et surtout 35 Nm de couple, disponible à un régime inférieur. Au quotidien, ce tonus réel à partir de 1 500 tr/min favorise une conduite coulée et permet d'économiser de nombreux passages de rapports en ville. Le moteur est pratiquement inaudible et sa douceur de fonctionnement lui permet en outre de se faire oublier. Un bon point.

Cette souplesse et cette efficacité dès les bas régimes se retrouvent également sur route. Du coup, les 140 ch sont largement suffisants pour animer dignement le Kadjar, même si l'étagement de boîte assez long oblige parfois à rétrograder pour se relancer énergiquement. Sur autoroute, son silence étonnant à allure stabilisée le rend reposant lors d'un long trajet : seuls les quelques bruits aérodynamiques viennent perturber la quiétude des voyageurs. Le tout sans trop consommer, puisque nous avons relevé des valeurs inférieures à 7,0 l/100 km sur un parcours routier réalisé à rythme normal.

 

Renault Kadjar MY 2019 1.3 TCE : Roulants travelling AR gauche

A l'exception d'un amortissement subtilement retouché pour s'adapter à la bonne vingtaine de kilos supplémentaires du moteur, le châssis demeure inchangé. Comme précédemment, son typage souple privilégie le confort, même si les roues de 19 pouces engendrent quelque légères percussions à basse vitesse. Le comportement reste imperturbable et la direction légère participe à la douceur de conduite. Par contre, le Kadjar se montre encore pataud sur un itinéraire sinueux et ne procure pas autant de plaisir qu'une référence comme le 3008, à la fois plus agile et dynamique.

 

Dans l’habitacle du Kadjar TCe Intens

Renault Kadjar MY 2019 1.3 TCE : Statique intérieur planche de bord large

Sièges redessinés, rangements de portes plus grands, commandes de climatisation revues et nouvelles harmonies intérieures : l'habitacle évolue. La qualité de fabrication et la présentation font bonne impression, mais le combiné d'instrumentation manque de modernité.

Renault Kadjar MY 2019 1.3 TCE : Statique intérieur écran central menu général
Disponible à partir de SL Wave, l'écran tactile hérite de commandes périphériques sensitives. Sauf qu'il conserve la même taille (7 pouces) et se montre aujourd'hui un peu dépassé.
Renault Kadjar MY 2019 1.3 TCE : Statique intérieur siÃÃ ¡ge AV passager mise en tablette
La mise en tablette siège passager pour charger des objets longs est montée en série à partir de SL Wave. Elle reste toujours disponible, même avec un garnissage cuir. Un bon point.
Renault Kadjar MY 2019 1.3 TCE : Statique intérieur places AR
Les places arrière offrent un bel espace aux jambes et une garde au tout à fait correcte dans la catégorie. Par contre, l'espace central est pratiquement inutilisable à cause d'une assise et surtout d'un dossier très fermes.
Renault Kadjar MY 2019 1.3 TCE : Statique intérieur coffre quatre places
Avec un volume de 472 litres, le volume de coffre du Kadjar n'est pas exceptionnel. Une fois les dossiers rabattus, l'espace de chargement est plat grâce à un plancher amovible en deux parties. Dommage qu'il soit si difficile à ranger...


Concurrence Renault Kadjar TCe 140

Dans une catégorie particulièrement riche, le pire cauchemar du Kadjar s'appelle Peugeot 3008. Vendue à des tarifs comparables (de
27 000 à 33 950 €), sa version PureTech essence de 130 ch est aussi performante et exemptée de malus. Plus dynamique sur la route, plus moderne et agréable à vivre, le 3008 conserve un coup d'avance.

Nouvel arrivant, le Citroën C5 Aircross 1.2 Pure Tech peut compter sur des tarifs plus attractifs : de 24 700 à 32 250 €. Avec ses trois sièges arrière indépendants, il est aussi plus modulable. Le châssis privilégie le confort au dynamisme.

Peugeot 3008
Peugeot 3008
Citroën C5 Aircross
Citroën C5 Aircross
Nissan Qashqai
Nissan Qashqai
VW Tiguan
VW Tiguan

Reprenant les mêmes dessous, le cousin Nissan Qashqai serre davantage ses tarifs (de 24 650 à 33 100 €). Ses prestations générales sont donc directement comparables, malgré une présentation un peu moins léchée et l'absence d'une boîte automatique.

Le Volkswagen Tiguan 1.5 TSI 150 se positionne vers le haut de gamme. Il se montre confortable et un peu plus habitable, mais facture ses qualités au prix fort : de 30 610 à 41 760 €. La catégorie des SUV compacts compte également d'autres acteurs : Seat Ateca, Skoda Karoq, Opel Grandland X, Ford Kuga, etc... Le Kadjar a fort à faire !

 

Bilan essai Renault Kadjar TCe 140

Renault Kadjar MY 2019 1.3 TCE : Statique extérieur profil AR droit gué

 

Dans un contexte de moins en moins favorable au diesel, le Kadjar avait un handicap avec  son 1.2 TCe pas assez efficace. Le 1.3 TCe arrive à point nommé pour redonner du tonus au SUV Renault. Dommage que le Kadjar n'ait pas profité du restylage pour modifier davantage sa planche de bord et son interface multimédia. L'ensemble accuse du retard par rapport aux références et le Kadjar ne se défait pas d'un aspect un peu daté de son habitacle par rapport à ses concurrents tricolores.
 

On aime

  • La douceur du moteur
  • Le confort correct
  • L'habitabilité


On regrette

  • La place arrière centrale
  • L'interface dépassée
  • Le volume de coffre
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Calliope49

Les français commencent à sortir des moteurs essence convainquant.... Qui s’en plaindrait ? Il reste du chemin à parcourir sur le plan finition car la planche de bord qui rappelle une sportive des années 80 n’est effectivement pas terrible. Quand à la comparaison avec le tiguan, c’est VW , une fois de plus..... Rappelons à nos kamaraden germanophiles qu’il existe d'autres concurrents sur ce positionnement, ne serait-ce que le Volvo XC 40....

Bruno du 13

@P4trick (à moins qu'on ait affaire au pro-Renault habituel qui vient ici sous plusieurs pseudos): la 3008 a un tableau de bord d'un autre âge? l'âge la modernité oui, avec sa belle dalle lumineuse. Et on peut préférer le look du 3008, un peu voyant certes mais bien dans le coup, au design façon chaussure de sport du Kadjar. Ca plaira à une partie de la clientèle, mais ça manque de classe. Les Tesla jouent dans une autre catégorie et sont bien plus chères, pourquoi aller comparer... Pour finir, si vous rêvez du Kadjar, rassurez vous, vous le trouverez bientôt à -35% chez les mandataires, un tarif plus en rapport avec ses prestations ;-)

P4trick

Dommage qu'il manque 40 CV et toit ouvrant. Cela ne vaut pas un Tiguan mais c'est toujours mieux que la calandre du 3008 qui sourit béatement et son tableau de bord prétentieux et d'un autre âge: on est loin de l'intérieur d'une Tesla

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Kadjar