Vous êtes ici :

Essai Scénic 1.7 Blue dCi 120 : que vaut le nouveau diesel Renault ?

voir les photos
Renault Scénic Zen 2019 action avant droite
Le Scénic adopte un nouveau 1.7 Blue dCi 120, issu de l'ancien 1.6 dCi 130. Il est disponible au prix de 28 200 € minimum.

Lancé en 2016, le Renault Scénic 4 n'a pas l'âge d'un restylage mais renouvelle toute sa palette de moteurs. En diesel, le 1.5 dCi 110 laisse ainsi place à ce nouveau 1.7 Blue dCi 120, dix chevaux plus puissant et... 700 € plus cher. Réel progrès ou proposition surannée ?

Voiture à l'essai : Renault Scenic 1.7 Blue dCi 120

À partir de
28 100 €
85 € de malus

Page 1Essai Scénic 1.7 Blue dCi 120 : que vaut le nouveau diesel Renault ? 

Dans la valse des diesels Renault, on croyait avoir tout saisi : le 1.5 Blue dCi 115 remplace le 1.5 dCi 110, le nouveau 1.7 Blue dCi 150 chasse le 1.6 dCi 130, et permettent aux Mégane, Kadjar, et certaines cousines Dacia de respecter les fameuses normes Euro6d-Temp imposées depuis fin 2018. Comme une exception confirmant la règle, le Renault Scénic voit toutefois les choses autrement.

Renault Scénic Zen 2019 statique arriÃÃ ¡re gauche

Au 1.5 Blue dCi 115 évolué, le Scénic préfère une version dégonflée du 1.7 Blue dCi, ici fort de 120 ch. Sur le papier, les avantages fourmillent : 5 chevaux de plus, un couple de 300 Nm au lieu de 260 Nm, et une dernière valeur disponible 250 tr/min plus bas. Le tout, pour un surcoût bien réel mais inférieur à celui du Kadjar 1.5 Blue dCi 115 par rapport à l’ancien dCi 110.
 

Prix Renault Scénic 1.7 Blue dCi 120

A son arrivée au catalogue Renault en octobre 2018, le Scénic 1.7 Blue dCi 120 coûtait 700 € de plus que le 1.5 dCi 110 remplacé. Depuis, une nouvelle inflation de 400 € a concerné toute la gamme, mais reste inférieure aux 1 400 € de hausse générale réclamée par le Kadjar 1.5 Blue dCi 115 par rapport au dCi 110. Dans les faits, le Scénic Life démarre à 28 000 €, et devient recommandable en niveau Zen à 30 200 €.

Renault Scénic Zen 2019 planche de bord
Renault Scénic Zen 2019 siÃÃ ¡ge avant

Il progresse ainsi en matière d’agrément (clim’ bizone, feux et essuie-glaces auto, clef mains-libres), de présentation (jantes alliage, écran tactile 7’’) et surtout, de modularité (siège avant droit repliable, console centrale coulissante, plancher de coffre amovible…) pleinement justifiée à bord d’un Scénic.

Vient enfin le niveau Intens à 32 800 € mais à vrai dire, la série spéciale Limited à 30 800 € reste la panacée : GPS, Android Auto/Apple CarPlay, radars de stationnement AV/AR et toit noir complètent la dotation du Scénic Zen. Ne manque que la caméra de recul, facturée 250 €.
 

Au volant du Scénic 1.7 Blue dCi 120

Suffisant dans la Mégane, le 1.5 Blue dCi 115 nous avait moins convaincus dans le Kadjar plus haut et lourd. A 1 562 kg minimum, notre Scénic diesel pèse encore 30 kg de plus que le Kadjar… mais n’en souffre guère, sur la route, tant son 1.7 Blue dCi 120 se montre plus volontaire que le 1.5 Blue dCi 115.

Renault Scénic Zen 2019 action avant gauche

Tendance à caler au démarrage, creux marqué sous 1 800 tr/min, temps de réponse important au passage du rapport supérieur, aucun défaut du 1.5 ne s’applique à ce 1.7. Sur la route, il n’est donc plus indispensable de rétrograder pour sécuriser un dépassement ou gravir une longue rampe d’autoroute, même quand le Scénic voyage chargé. Merci au couple bien plus généreux (40 Nm de plus !), et à la boîte à six rapports légèrement plus « courte » que celle du Kadjar. Meilleur en tous points, ce 1.7 Blue dCi ?

Pour remplacer l'ancien 1.5 dCi 110, le 1.7 Blue dCi 120 du Scénic vaut mieux que le 1.5 Blue dCi 115 du Kadjar

Pas totalement, car il présente un petit défaut par rapport au 1.5 : son niveau sonore supérieur. Le nouveau bloc manque en effet de discrétion à l’accélération mais aussi, et c’est plus gênant, à vitesse stabilisée. A 110 km/h en sixième, le 1.7 Blue dCi 120 émet ainsi un « ronron » lassant, qui s’atténue même légèrement à 130 km/h (mais les bruits d’air s’invitent alors…). Dommage pour un modèle censé dorloter les familles sur longs trajets, par ailleurs confortable et doté de commandes relativement douces.

Renault Scénic Zen 2019 action arriÃÃ ¡re gauche

Fermons le chapitre de la conduite en abordant la consommation, relevée à 6,8 l aux 100 km sur parcours autoroutier. Une valeur correcte mais pas exceptionnelle, déjà annoncée par une consommation normalisée quelconque : 4,9 l aux 100 km en cycle mixte, et des émissions de CO² homologuées à 127 g/km. Le Scénic diesel le moins puissant paie donc un petit malus de 85 €, dérisoire mais unique dans la catégorie des monospaces compacts.

 

A bord du Renault Scénic Zen

Renault Scénic Zen 2019 embarqué
Planche de bord bien finie, belle visibilité vers l'avant grâce aux montants dédoublés, levier de vitesses en hauteur, console centrale coulissante : les trajets restent agréables au volant du Scénic.
Renault Scénic Zen 2019 navigation GPS
Il faut grimper en finition Limited à 30800 € pour disposer du GPS en série.
Renault Scénic Zen 2019 Waze et Google Maps
Il vient avec les compatbilités Android Auto et Apple CarPlay... qui le rendent superflu !
Renault Scénic Zen 2019 banquette
La banquette 2/3-1/3 singe trois sièges individuels, au bénéfice du confort en place centrale. Mais l'espace aux jambes reste limité pour les grands gabarits.
Renault Scénic Zen 2019 coffre siÃÃ ¡ge rabattu
En cinq places, le volume de coffre oscille entre 506 et 572 l selon la position des sièges arrière coulissants. Le siège avant droit repliable vient en Zen.


 

Concurrence Scénic 1.7 Blue dCi 120

Désormais coqueluches des familles, les SUV ont tué le marché des monospaces compacts : Ford C-Max, Kia Carens, Opel Zafira, Toyota Verso, tous ont disparu en 2018 sans connaître de descendant direct. Les survivants se comptent donc sur les doigts d’une main… et sont étrangement mieux représentés chez les marques premiums, même à ce niveau de puissance.

Le tout nouveau Mercedes Classe B démarre à 116 ch (180d à partir de 34 100 €), comme le BMW Série 2 Active Tourer (216d dès 30 600 €). Sans surprises, leur rapport prix/équipement se montre moins bien placé que celui du Scénic (30 800 € en niveau Limited correctement doté) et des deux rivaux suivants.

BMW Série 2 Active Tourer rouge 2019
BMW Série 2 Active Tourer
Citroën C4 Spacetourer bleu statique avant
Citroën C4 Spacetourer
Mercedes Classe B 2019 gris
Mercedes Classe B
Volkswagen Touran COnnect gris
Volkswagen Touran

D’abord, le Citroën C4 Spacetourer 1.5 Blue HDi 130, disponible à partir de 28 500 € mais recommandable en niveau Feel à 30 650 € (navigation GPS, Android Auto/Apple CarPlay, sièges AR individuels et coulissants, et radars de stationnement AV/AR de série). Espace à l’arrière et dans le coffre séduisent davantage, alors que le Blue HDi se montre un peu plus vigoureux sur la route.

Ensuite le Volkswagen Touran 1.6 TDI 115, vendu dès 28 820 € en Trendline mais plus intéressant en série spéciale Connect à 31 960 € (idem Citroën + caméra de recul et régulateur de vitesse adaptatif de série). Moins agréable à conduire, le Touran reste le champion du rapport habitabilité/encombrement et peut accueillir deux sièges d’appoint en 3e rang (+ 700 €) sans recourir à une version longue. Chez les français, cette dernière est facturée 1 300 € avec les sept places.
 

Bilan de l’essai Scénic 1.7 Blue dCi 120

Regrettable sur le SUV Kadjar, l’abandon du 1.5 dCi 110 est une meilleure nouvelle sur le monospace Scénic. Son nouveau diesel est en effet plus recommandable, ce 1.7 Blue dCi 120 se montrant plus performant que le 1.5 Blue dCi 115 du SUV, notamment à bas régimes. Certes un peu sonore, le Scénic 1.7 Blue dCi 120 devrait surtout souffrir de la concurrence avec le Scénic TCe 140 à essence, plus silencieux, facturé 2 500 € moins cher et compatible avec la boîte robotisée EDC.

Renault Scénic Zen 2019 statique avant droit

 

On aime

  • Les performances correctes pour la puissance
  • Le tarif facile à négocier
  • La présentation générale

On regrette

  • Le niveau sonore en hausse
  • Le malus, dérisoire mais tristement symbolique
  • L’indisponibilité en boîte EDC
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (11)
Poilàgratter

Le système multimédia de la finition est d’office doté du système Androïdauto/CarPlay. Pas besoin de recourir à l’option Rlink pour en bénéficier. Il est de même sur la mégane, essayée récemment. C’est dommage que vous fassiez une photo illustrant cette erreur.

electromeca

bjr888 Et aussi, il faut le dire, la pile à combustible est infiniment plus chère, or le diésel est à la portée de la bourse des français moyens, la transition ne peut se faire que sur une période étalée sur plusieurs années.

b.cordeiro862

On aime le diesel en France, bientôt ils seront interdits dans les grandes villes et les français viendront encore chouiner qu'on les a forcé à en acheter. A quand des projets avec pile à combustible, bien plus propre que l'hybride ou l'électrique?

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Renault Scenic