Vous êtes ici :

Essai Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip : Un citadin aventurier

voir les photos
Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip 2019 : Roulants travelling AV gauche.
Avec son nouveau moteur essence de 111 ch et la transmission 4x4, le Suzuki Vitara Allgrip est une ofre unique chez les petits SUV.

Derrière un restylage de façade, le Vitara délaisse le diesel et propose désormais le 1.0 Booster Jet de 111 ch en offre essence d'attaque. Equipé de la transmission intégrale optionnelle Allgrip, il reste une offre inédite chez les SUV urbains.

Voiture à l'essai : Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet 111ch Privilège Allgrip

À partir de
22 590 €
113 € de malus

Page 1Essai Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip : Un citadin aventurier 

Les apparences sont parfois trompeuses. Bien qu'il paraisse visuellement plus grand, le Suzuki Vitara s'étire sur 4,18 m seulement et il vient chasser sur les terres des petits SUV. Dans cette catégorie sensible à l'apparence, il prend un malin plaisir à jouer les durs. Sans pour autant crapahuter comme le tout dernier Jimny, sa garde au sol de 18,5 cm et sa transmission intégrale optionnelle lui permet quelques escapades interdites à ses rivaux. Dans ce segment, c'est inédit.

 

Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip 2019 : Statique extérieur profil droit ville.

 

Son restylage n'y change pas grand-chose. Le bouclier légèrement redessiné, la calandre dont les inserts sont plus verticaux, les quelques chromes supplémentaires, les feux et le sabot de protection arrière revus ne le rendent pas aussi tendance que ses congénères victimes de la mode.

Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip 2019 : Statique extérieur feu AR.

 

Les changements sont ailleurs : plus de moteur diesel et une offre essence revue. En entrée de gamme, le 1.6 de 120 ch laisse place au plus récent trois-cylindres turbo 1.0 Boosterjet de 111 ch déjà vu sur d'autres Suzuki. Un bloc d'attaque évidemment disponible en traction, mais aussi avec une transmission intégrale baptisée Allgrip qui en fait un crossover urbain à part. Voyons cela.

 

Prix Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip

Le Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip est uniquement disponible avec le deuxième niveau de finition Privilège. Facturé 22 590 €, il implique un investissement supplémentaire de 1 100 € par rapport au précédent modèle 1.6 de 120 ch. Un surcoût conséquent compensé en partie par de nouveaux équipements technologiques depuis le restylage : alerte de franchissement de ligne avec aide à la correction de trajectoire, système de reconnaissance des panneaux de signalisation et régulateur de vitesse adaptatif.

Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip 2019 : Statique extérieur 3/4 AR gauche forêt.

Pour 2 300 € de moins dans cette finition Privilège, ce moteur essence d'entrée de gamme se décline aussi en traction. A ce prix, les aides à la conduite précitées et le freinage actif d'urgence ne sont pas compris. Sa finition d'entrée de gamme Avantage s'en tient à un tarif de 18 390 €. La dotation est alors plus simple : climatisation manuelle, ensemble audio avec Bluetooth, mais pas d'écran tactile ni de régulateur de vitesse.

 

Au volant du Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip

Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip 2019 : Roulants embarquée.

Tonique sur la Swift et convaincant sur le S-Cross, le 1.0 Boosterjet effectue son baptême du feu sur le Vitara. Dès les premiers tours de roues, ce trois-cylindre turbo à injection directe qui hérite d'un filtre à particules fait vite oublier l'ancien 1.6 de 120 ch. Absolument inaudible au ralenti, dénué de toutes vibrations et tonique dès 1 700 tr/min, il fait merveille en ville et parvient à se faire oublier.

Sa discrétion et sa souplesse s'apprécient également sur route. Son silence aussi, même si les bruits aérodynamiques se font vite sentir, à haute vitesse. Les prestations sont largement suffisantes, malgré un étagement long de la transmission qui oblige à composer avec une commande de boîte un peu caoutchouteuse pour se relancer énergiquement. A un rythme normal, les consommations affichées sur l'ordinateur de bord tournent autour des 7 l/100 km.

Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip 2019 : Roulants 3/4 AR droit..

Bien qu'énergivore, la transmission intégrale Allmode se révèle quand l'adhérence se dégrade. Fonctionnant comme une simple traction en condition normale, elle renvoie du couple à l'arrière en cas de besoin et peut même « précontraindre » le système en quatre roues motrices, selon le programme utilisé. Suffisant pour gambader sereinement dans la neige avec des pneumatiques adaptés et laisser de nombreux concurrents sur le carreau. Sa garde au sol un peu plus élevée que la moyenne du segment lui autorise quelques sorties hors bitumes, même si le Vitara n'a rien d'un baroudeur.

Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip 2019 : Roulants pleine face.

Sur la route en revanche, son châssis reste tout à fait sûr, mais moins dynamique que les références comme le Peugeot 2008. Les mouvements de caisse sont un peu plus marqués et la direction manque de précision en entrée de virage. Confortable sur route, l'amortissement apparaît plus figé à basse vitesse et trépidant sur les petites irrégularités.
 

Dans l’habitacle du Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip

Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip 2019 : Statique intérieur planhe de bord vue large..

L'habitacle évolue en douceur : nouvel écran LCD au centre du bloc d'instrumentation, horloge redessinée et inserts argent. La présence d'un garnissage moussé sur la partie supérieure de la planche augmente la qualité perçue, mais il reste encore du travail avec des contreportes en plastique dur.

Suzuki Virata 1.0 Boosterjet Allgrip 2019 : Statique intérieur places arriÃÃ ¡re.
Le Vitara conserve le sens de l'accueil à l'arrière. L'espace aux jambes et la hauteur sous pavillon sont tout à fait corrects. En outre, l'assise centrale n'est pas trop ferme pour l'occupant du milieu.
Suzuki Virata 1.0 Boosterjet Allgrip 2019 : Statique intérieur coffre 2/3-1/3
Le coffre de 345 litres s'offre une contenance correcte pour la catégorie. Une fois les dossiers rabattus, l'espace n'est pas totalement plat, à cause des assises fixes.
Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip 2019 : Statique intérieur commande de transmission intégrale..
La transmission intégrale propose trois modes distincts (neige, sport et auto) ainsi qu'une fonction blocage qui "précontraint" le pont arrière.
Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip 2019 : Statique intérieur aides à la conduite.
L'alerte de franchissement de ligne et de changement de trajectoire sont en série avec la transmission intégrale.


Concurrence Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip

Les SUV urbains essence ont beau pulluler, impossible de trouver un modèle à transmission intégrale disponible avec un bloc essence d'environ 110 ch comme celui de notre Vitara. Les stars du marché ne sont effectivement déclinés qu'en simple traction.

Parmi ceux ci, nous retrouvons le Citroën C3 Aircross PureTech 110
(à partir de 19 650 €) et l'Opel Crossland X 1.2 Turbo 110 ch (à partir de 20 500 €). Le Renault Captur ne dispose pas d'essence 110 ch dans sa gamme. Reste donc à choisir entre le TCE 90 (à partir de 17 800 € en finition de base) et le TCE 130 FAP proposé dans une version plus huppée disponible dès 20 950 €. Chez Peugeot, le PureTech 110 n'est commercialisé qu'en boîte auto EAT6 sur le 2008 (à partir de 23 250 €), mais une version 130 ch conserve une commande manuelle (à partir de 22 250 €).

Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip 2019 : Roulants 3/4 AV droit.

Les autres SUV urbains essence dotés d'une transmission intégrale optent pour un positionnement plus haut de gamme et un moteur plus puissant. Ainsi, le Mazda CX-3 2.0 Skyactiv-G 150 ch 4x4  revient à 29 800 €. A mi-chemin entre le gabarit urbain et compact, le Volkswagen T-Roc 2.0 TSI 4MOTION DSG est encore plus dispendieux : à partir de
34 840 €. Chez le cousin Audi, le Q2 quattro 2.0 TSI propose un modèle premium au prix fort (dès 34 590 €).

Bien que directement comparables au crossover nippon, les Jeep Renegade et Fiat 500X ne proposent une transmission intégrale qu'en 2.0 diesel. Résultat des courses, le Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip est seul au monde.

 

Bilan essai Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip

Suzuki Vitara 1.0 Boosterjet Allgrip 2019 : Statique extérieur 3/4 AR forêt.

L'arrivée du 1.0 Boosterjet fait oublier sans regrets l'absence de diesel sur ce Vitara restylé. Sa discrétion, sa souplesse et son agrément sur route comme en ville en font un très bon moteur essence d'attaque. Comme toujours, la transmission intégrale disponible sur ce petit moteur lui permet de se distinguer des autres crossovers urbains. Un peu moins agile sur route que ses congénères, il se dévoile sur terrain moins adhérent, joue les aventuriers au besoin et justifie son succès dans les régions montagneuses. Disponible en une seule finition, cette transmission intégrale impose de nouvelles aides à la conduite. Une bonne idée qui engendre hélas un surcoût élevé par rapport au modèle traction.

 

On aime

  • L'offre inédite sur le marché
  • Le moteur réussi
  • L'habitabilité généreuse

On regrette

  • Le surcoût élevé de la transmission intégrale
  • Certains matériaux encore bon marché
  • Le confort un peu ferme à basse vitesse
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Carac

Bonjour Très bon essais du nouveau Suzuki Vitara 1.0 allgrip. D'après les photos, je vois que les pneu sont des Michelin Alpin 6, pouvez-vous me dire si tous les Suzuki Vitara allgrip ont les mêmes pneus sortie usine. Cordialement

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Suzuki Vitara