Vous êtes ici :

Essai Toyota Corolla 122h (2019) : pas un retour, une révolution !

voir les photos
Toyota Corolla 122h (2019)
La Toyota Corolla 2019 arrive en mars, avec un premier tarif de 26 950 € en version 122h. Attendue en juin, la version 180h démarrera, elle, à 30 750 €.

La Corolla n°12 n'est pas une Corolla comme les autres : gamme 100 % hybride ! Convaincante et aboutie, à quelques détails près, elle annonce le basculement intégral de Toyota vers la solution hybride.

Voiture à l'essai : Toyota Corolla 122h Active

À partir de
26 950 €
ni bonus
ni malus

Page 1Essai Toyota Corolla 122h (2019) : pas un retour, une révolution ! 

L’Auris I avait succédé en 2006 à neuf générations de Corolla empilées depuis 1966. La Corolla XII reprend maintenant le relais de l’Auris II. Vu de France, le subit désir de Toyota de ranimer des noms du passé à faible écho dans nos mémoires paraît étrange : Corolla, Camry, Supra. Mais l’important est ailleurs. L’Auris II était entrée dans la carrière en 2013 armée de cinq moteurs : deux essence de 99 et 132 ch, deux diesel de 90 et 124 ch, un hybride de 136 ch. La Corolla y revient sans proposition purement thermique : deux hybrides de 122 et 180 ch, rien d’autre ! C’est dire la portée de révolution dont elle brandit l’étendard : Toyota bascule intégralement dans une solution hybride plébiscitée par son public, et qui représentait 95 % des ventes Auris en 2018 !

Toyota Corolla 122h (2019)

Autres changements, plus mineurs mais significatifs de la voie suivie par Toyota : la Corolla (4,37 m) est à la fois plus longue (+ 9 cm) et plus basse (1,44 m, - 2 cm) que l’Auris, donc de traits plus dynamiques. Sa ligne est harmonieuse, plaisante à l’œil, mais laisse une impression de déjà-vu : elle s’inscrit dans l’air du temps. Hypertrophie de la calandre, et teintes bicolores ne constituent pas à proprement parler un style. Toyota n’a pas encore trouvé le sien.

Toyota Corolla 122h (2019)
Formes sculptées, feux débordants, antenne type requin : la poupe de la Corolla s'inscrit dans l'air du temps.

La Corolla 122 h est aussi plus chère que l’Auris car l’hybridation a un coût avec ses batteries supplémentaires : premier tarif à 26 950 €, 27 950 € en finition cœur de gamme Dynamique. Pour mémoire, l’Auris débutait à 24 250 € en 1.2 turbo essence 116 ch Design, soit deux barreaux plus haut sur l’échelle des finitions, et demandait 26 250 € en version hybride 136h Tendance, label équivalent aujourd’hui à Dynamique. Mais grâce à la hausse de la valeur de reprise des hybrides constatée depuis le « dieselgate », la Corolla 122h réussit cet exploit : même loyer mensuel qu’une Auris 136h !

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Garbayou

Bon je vais paraître "anormal" mais quand TOYOTA va se décider a doter ces voitures hybrides d'une boite robotisée!!!! J'ai craqué pour le C-HR ça sera ma dernière Toyota . Je possédais un CAPTUR tce edc J'ai voulu passer à l'hybride je regrette de pas avoir opté pour le KIA Niro. Bien sur il a pas la même "gueule" que C-HR mais arriver a 130 sur autoroute sans faire crier le moteur relève de l'exploit .

JusteEnPassant

Rhââââ cet écran central !!! J'ai passé quelques instants dans l'habitacle de la nouvelle Corolla lors du salon de Bruxelles et je n'arrive vraiment pas à m'y faire.S'il est acceptable sur la Prius ou le CHR, ces deux véhicules étant très "typés", l'écran de la Corolla fait ici réellement "pièce rapportée" . Il est certes pratique avec une ergonomie étudiée mais l'ensemble ne s'harmonise pas avec le tableau de bord. D'autre part les différences de matériaux me font craindre des bruits parasitaires à l'usage. Le coffre également est tellement petit (version 180 ch) qu'on se demande ce qu'on pourra bien y mettre et dans quel sens...Pour le reste c'est vraiment un NET progrès comparé à mon Auris mais ces deux défauts sont un peu rédhibitoires pour un achat. Je pense attendre le lancement de la mazda 3 2019 avec le moteur SkyActivX, quitte à abandonner l'hybride.

Manj3Mz108

concernant l'intégration de l'ecran central, vous voulez vraiment parler de problème chez toyota ? Moi je dirais pas davantage que chez une bonne partie des constructeurs avec les a b et c de chez mercedes, la nouvelle clio, 3008, et j'en passe... il y a vraiment des ingénieurs ou bien ce sont des stagiaires qui font les "intégrations" sur photoshop et on se rend compte de tout ça à la fin ?

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Toyota Corolla