Vous êtes ici :

Essai Volkswagen Golf GTI TCR : dernière cartouche

voir les photos
essai golf GTI TCR 2019
La nouvelle Volkswagen Golf GTI TCR est à l'essai sur route et sur le circuit de Portimao.

La Golf GTI TCR vient couronner la carrière de la Golf 7 GTI avant le passage au modèle de huitième génération. Puissance portée à 290 ch et look virilisé annoncent la couleur de cette GTI capable de filer à 260 km/h.

Voiture à l'essai : Volkswagen Golf GTI TCR

  • Moteur Essence | Puissance : 290 ch
  • Lancement : mars 2019
À partir de
47 590 €
1 050 € de malus

Page 1Essai Volkswagen Golf GTI TCR : dernière cartouche 

La Volkswagen Golf 7 tirera sa révérence fin 2019 pour laisser place au modèle de huitième génération. Pour sa dernière ligne droite, elle arme une ultime cartouche et pas n’importe laquelle puisque cette nouvelle Golf GTI TCR est la plus puissante des Golf GTI : 290 ch contre 245 à l’actuelle GTI Performance et 265 pour feu la version Clubsport lancée en 2016 et dont la version S de 310 ch n’a pas été commercialisée en France.

Présentée en 2018 au fameux Wörthersee en Autriche, sorte de méga concentration où tout fan de Golf GTI se doit de partir en pèlerinage, la Golf GTI TCR porte le nom du modèle de compétition de 350 ch qui court sur circuit dans le cadre du championnat TCR des voitures de tourisme. Elle reçoit des attributs esthétiques qui la distingue des autres GTI : toit noir avec aileron, bas de bouclier spécifique, diffuseur généreux, stripping décoratif sur les flancs et jantes de 19 pouces Reifnitz.

La Golf GTI TCR est un peu plus agressive que d’habitude, mais sans quitter son apparence politiquement correcte qu’elle cultive si bien. A noter que le nouveau coloris Gris Pur, comme sur notre modèle d’essai, est spécifique à cette version de la Golf et, qu’évidemment, un liseré rouge orne sa calandre comme la première GTI en 1976.

La Golf GTI TCR aux cÃÃ Å“tés de la version de course du championnat TCR.
La Golf GTI TCR aux côtés de la version de course du championnat TCR.

Le plumage, c’est bien beau mais ce sont évidemment les dessous qui intéressent les amateurs de compactes musclées. Le 2.0 turbo de la Golf GTI TCR est porté à 290 ch et le couple grimpe à 380 Nm (c’est respectivement + 45 ch et + 10 Nm par rapport à la GTI Performance). La puissance est distribuée aux roues avant via la boîte DSG7 (pas de boîte mécanique) et le différentiel Haldex à glissement limité.La panoplie est complétée par un système de refroidissement renforcé avec deux radiateurs, des disques de freins perforés, le châssis abaissé de 20 mm (contre 15 mm sur la GTI), l’amortissement plus raide de 10 % et l’amortissement adaptatif DCC en série. En revanche, Volkswagen ne touche pas à la géométrie des trains roulants pour sa super GTI, comme Seat l’a pourtant fait pour sa Leon Cupra R vs la Cupra.
 

Au volant de la Golf GTI TCR

au volant de la golf GTI TCR 2019
golf GTI TCR 2019 en virage

L’amortissement affermie associé aux jantes de 19 pouces avec pneus taille basse (235/35 R19) provoque un toucher de route rude et même trop tapant sur le bitume imparfait avec le mode Sport actionné. En mode Normal, le profil de conduite ne propose pas la polyvalence d’une GTI Performance puisque c’est l’inconfort qui domine. En échange de sa plus grande raideur, la GTI TCR offre un comportement imperturbable et précis à haute vitesse sur un beau bitume, comme celui du circuit de Portimao (notre vidéo ci-dessous).

Sur la route, cette version est redoutable d’efficacité en vitesse de passage en virage et en freinage mais son châssis ne présente pas le supplément d’âme pourtant suggéré par les performances. Le différentiel Haldex est efficace, mais sans vraiment coller la voiture à l’intérieur de la trajectoire en sortie de virage et la direction conserve cette impression de légèrement filtrer le travail des roues avant. Un comportement un peu plus tranchant aurait pourtant été bienvenu sur cette super-GTI, comme sait le faire une Mégane RS avec quatre roues directrices et un autobloquant mécanique en version Cup.

golf GTI TCR 2019 vue arriÃÃ ¡re

La Golf GTI TCR tire un avantage de son 2.0 TSI aux valeurs majorées. Ce quatre cylindres turbo à injection directe est à la fois souple, vigoureux et respire fort pour aller vite… très vite. Le 0 à 100 km/h en 5,6 s prouve la bonne santé du couple TSI/DSG7 et la vitesse de pointe à 260 km/h est rare dans cette catégorie, même si cela ne sert pas à grand-chose à part sur quelques portions de l’Autobahn en Allemagne. La GTI TCR accompagne ses efforts d’une sonorité qui varie en fonction du mode de conduite sélectionné : discrète en Confort, suggestive en Normal et plus rauque en Sport. Merci le générateur de son situé à la base du pare-brise, mais aussi à l’échappement en acier inoxydable à double flux, spécifique à cette version, dont la sonorité métallique fait plaisir.
 

Dans l’habitacle de la Golf GTI TCR

Le repÃÃ ¡re rouge en haut du volant distingue la Golf GTI TCR. La qualité des matériaux, le graphisme des écrans et les assemblages précis du mobilier permettent de constater que la Golf 7 reste une référence en matiÃÃ ¡re de présentation à quelques mois de son remplacement.
Le repère rouge en haut du volant distingue la Golf GTI TCR. La qualité des matériaux, le graphisme des écrans et les assemblages précis du mobilier permettent de constater que la Golf 7 reste une référence en matière de présentation à quelques mois de son remplacement.
La Golf GTI TCR est équipée des compteurs digitaux et du GPS Discover Pro (écran de 9,2 pouces).
La Golf GTI TCR est équipée des compteurs digitaux et du GPS Discover Pro (écran de 9,2 pouces).
La seule transmission disponible est la boîte DSG à sept rapports avec palettes au volant.
Les siÃÃ ¡ges baquets en série combinent confort et excellent maintien latéral.
La sellerie est recouverte d'une matière en tissu/microfibre très agréable au touché
Les sièges baquets en série combinent confort et excellent maintien latéral.

 

Prix et concurrence de la Golf GTI TCR

Proposé en Allemagne à partir de 39 000 € en trois portes et avec équipement de base, la Golf GTI TCR arrive en France avec un positionnement haut de gamme : 47 590 €, 5 portes uniquement et équipement de série royal qui comprend les jantes de 19 pouces, l’amortissement piloté DCC et la sellerie en microfibre. Le prix a de quoi faire tiquer car c’est quand même 7 520 € de plus qu’une Golf GTI Performance DSG7 de 245 ch, déjà bien équipée et à la fiscalité moins pénalisante (14 CV contre 18). Pour le marché français, la Golf GTI TCR sera disponible à partir de mars 2019 sous forme de série limitée à 100 exemplaires.

Golf GTI TCR 2019
Golf GTI TCR 2019
Golf GTI TCR 2019

En frôlant les 50 000 €, la Golf GTI TCR s’éloigne du cœur du marché et fait passer les Leon et Mégane pour de bonnes affaires : 39 900 € pour la Mégane RS EDC de 280 ch avec quatre roues directrices et 37 780 € pour la Leon Cupra DSG de 290 ch au châssis affûté. Quant à la Hyundai i30N de 275 ch, moins prestigieuse mais pas inintéressante, c’est cadeau : 35 500 €. A vouloir beaucoup, la GTI TCR se rapproche finalement des prix premiums : la nouvelle Mercedes Classe A 35 AMG de 306 ch est facturée 50 400 € avec châssis 4matic. Reste que si les concurrentes directes affichent des tarifs plus serrés, elles sont souvent pénalisées par un fort malus auquel échappe la Golf en affichant le plus petit malus de la bande. Au moment de décider, ça compte.

  Puissance 0 à 100 km/h Prix Malus
Golf GTI TCR DSG7 290 ch 5,6 s 47 590 € 1 050 €
Hyundai i30N BVM6 275 ch 6,1 s 35 500 € 6 810 €
Megane RS EDC6 280 ch 5,8 s 39 900 € 4 673 €
Seat Leon Cupra DSG7 290 ch 6,0 s 37 780 € 1 153 €
Mercedes A 35 AMG 306 ch 4,7 s 50 400 € 4 253 €

 

Bilan essai Golf GTI TCR

Avec le retrait du catalogue de la Golf R (310 ch, DSG et quatre roues motrices), la Golf GTI TCR prend le flambeau de la plus puissante des Golf. C’est vrai qu’elle a la santé cette TCR, mais elle perd un peu la polyvalence qui fait la réputation de la GTI sans apporter un comportement plus incisif. Une GTI Performance représente un meilleur compromis à prix plus doux et feu la Clubsport restera la Golf GTI la plus extrême de la génération Golf 7.
 

On aime

  • Santé du moteur, performances et sonorité
  • Précision du châssis et des commandes
  • Qualité de fabrication/présentation
     

On regrette

  • Prix d’accès élevé
  • Inconfort et pas de supplément d’âme du châssis
  • Stripping latéral de série, vraiment indispensable ?
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Tony RS

Sympa cette GTI ultime. Mais je l'aurais préféré plus radicale et avec les sièges baquets optionnels de la Clubsport. PS : Wörthersee est en Autriche, pas en Allemagne.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Volkswagen Golf