Vous êtes ici :

Essai Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line : du tonus à tout prix

voir les photos
3/4 avant Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line blanc
Le Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line sera commercialisé à partir d'octobre 2016 au prix estimé de 51 950 € (malus de 2 200 €).

Le Volkswagen Tiguan s'arme d'un gros moteur 2.0 TDI biturbo fort de 240 ch et enfile le survêtement de sport R-Line. Ses prestations routières et son look soigné ont vraiment de quoi séduire, mais la facture pourrait aussi en refroidir plus d'un.

Page 1Essai Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line : du tonus à tout prix 

Avec cette deuxième génération de Tiguan, Volkswagen ne souhaite plus séduire que les bons pères de famille de classe moyenne. Les cadres dynamiques et les conducteurs habituellement au volant de SUV  premiums sont clairement dans le viseur du constructeur allemand.

3/4 arrière Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line blanc
À l'extérieur, le Tiguan R-Line se distingue par les jantes de 19 pouces, les boucliers spécifiques plus larges, le becquet de toit et les passages de roues noirs. Des équipements qui musclent son look. Les sorties d'échappement de type trapézoïdale sont spécifiques au moteur TDI de 240 ch.

En effet, avec un look résolument sportif grâce au pack R-Line et un moteur TDI biturbo de 240 ch, le « super » Tiguan s’attaque au BMW X1 25d (231 ch) et sa puissance n’a pas à rougir face à un Porsche Macan S Diesel (258 ch). Volkswagen n’a pas l’aura sportive de ces derniers mais ce Tiguan de pointe valorise l’image du constructeur.


Prix et concurrence Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line

Avec un tarif estimé à près de 52 000 €, cette version va davantage marquer les esprits que remplir les bons de commande. Facturées de 25 250 € à 47 275 €, les déclinaisons plus sages sont déjà plus chères que celles de la concurrence (Nissan Qashqai, Renault Kadjar, Peugeot 3008…).

3/4 avant Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line blanc
Equipé du pack R-Line, le Volkswagen Tiguan s'offre un look résolument sportif. Sur cette photo, il est doté de jantes de 20 pouces en option.

Le Tiguan 2.0 TDI 190 4x4 DSG Carat Edition est facturé 47 275 €. Pour profiter de cette version de pointe TDI biturbo plus puissante de 50 ch, il faut ajouter 1 725 €.

A noter que ce moteur, uniquement disponible avec la finition Carat Edition n’est pas obligatoirement associé au pack R-Line. Ce dernier est proposé à 2 000 € (pack extérieur) ou 2 950 € (pack intérieur et extérieur). L’addition s’élève donc à 51 960 € (estimation), auxquels il faut ajouter 2 200 € de malus.

Ce Tiguan se paie le luxe d’être plus cher que le BMW X1 xDrive 25d (231 ch) dont les tarifs varient de 44 150 € à 50 300 € suivant les finitions. Cependant, il faut patienter jusqu'en octobre 2016, lors de sa commercialisation, pour confirmer cette estimation.

À lire : le VW Tiguan TDI 190 défie le BMW X1 xDrive 20d

 

Au volant du Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line

Ce Tiguan de sport n’est pas donné et son intérêt est limité mais il faut avouer qu’il dispense un très bel agrément de conduite. Déjà vu sous le capot de la Passat, le 2.0 TDI développe 240 ch et un couple de 500 Nm. Suralimenté par deux turbos (haute et basse pression) pouvant souffler jusqu’à 3,8 bars, ce moteur bénéficie d’injecteurs piézoélectriques dont la pression d’injection peut atteindre 2 500 bars.

intérieur Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line blanc

Le moteur 2.0 TDI de 240 ch marche très fort, mais il sait aussi être doux comme un agneau en ville.

Afin d’améliorer le confort à bas régime et baisser la consommation, un pendule centrifuge est présent dans la boîte de vitesses. Cette dernière est de type robotisée DSG à 7 rapports. Pour passer cette cavalerie au sol, cette version est associée à la transmission intégrale 4Motion. Ainsi armé, le Tiguan 2.0 TDI 240 passe le 0 à 100 km/h en 6,5 s et atteint une vitesse maximale de 228 km/h. Des chiffres proches de ceux d'une Volkswagen Golf GTI de 220 ch !

Ce moteur met plus l'accent sur l'efficacité que sur les sensations de conduite

Sur la route, la puissance se traduit par de fortes accélérations et des reprises canon. Ce Tiguan n’est jamais à court de ressources et la boîte DSG agit promptement pour adapter le meilleur régime moteur. Mais ce qui séduit le plus, c'est l’agrément offert par ce moteur. Disponible dès les plus bas régimes, il délivre sa puissance en souplesse et garde parfaitement sa santé passé les 3 000 tr/min. D’un fonctionnement linéaire, ce TDI met plus l’accent sur l’efficacité que les sensations de conduite. Enfin, son insonorisation est soignée.

moteur Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line
Ce 2.0 TDI déménage, mais il sait rester sobre : 6,4 l/100 km selon le cycle d'homologation.
turbos Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line
C'est grâce aux deux turbos (basse et haute pression) que ce moteur a autant la santé.

Ce Tiguan ne donne pas l'impression d'être au volant d'un SUV tant les mouvements de caisse sont limités et la monte pneumatique généreuse (255 mm de largeur) permet de tracer les courbes à vive allure. Même les petites routes sinueuses sont avalées avec facilité.

En contre-partie, il faut accepter un confort de suspension un peu ferme. Il faut tout de même remercier la transmission 4Motion, qui digère sans difficulté les fougues du moteur.

 

Dans l’habitacle du Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line

Le pack R-Line comprend les baguettes de seuil de porte en aluminium à l’avant, le ciel de pavillon noir, le pédalier et repose-pied en acier inoxydable, le volant sport multifonction, les revêtements de contre-portes en similicuir, un tiroir sous le siège passager avant, le siège conducteur électrique ainsi que la sellerie cuir Vienna.

planche de bord Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line

Qualité de finition, ergonomie des commandes, rangements volumineux et pratiques, il est difficile de trouver des défauts au poste de pilotage du Tiguan. Le volant sport est spécifique avec sa jante épaisse et le logo « R ».

sièges avant Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line
Les sièges avant en cuir offre un maintien suffisant et un bon confort.
3/4 arrière Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line blanc
À l'arrière, les passagers sont toujours aussi bien accueillis.

Le Tiguan inaugure de nouveaux services qui reprend les fonctionnalités du Car-Net (parking connectés, prix des stations, ajout de flux RSS…) en y ajoutant l’appel d’urgence manuel ou automatique, le rapport d’état du véhicule (autonomie, emplacement géographique, consommation moyenne…), la planification d’entretien, l’appel dépannage. Cet équipement est en option à 385 € (Trendline et Confortline) ou 260 € (Carat et Carat Edition).

 

Bilan essai Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line

Cette version de pointe du Tiguan a vraiment de quoi séduire. La finition est soignée, l’équipement complet et le moteur se révèle très performant tout en restant souple. Mais à quoi bon s’offrir un TDI de 240 ch facturé plus de 50 000 € lorsqu’une version plus sage peut aussi emmener dans de très bonnes conditions famille et bagages ? Le look soigné ne peut être un argument puisque le pack R-Line sera disponible avec des moteurs plus modestes.

3/4 arrière Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 240 R-Line blanc
Le Volkswagen Tiguan 2.0 TDI R-Line est beau et performant, mais il a aussi un prix.


On aime

  • L’agrément et les performances du moteur
  • L’équipement complet
  • Le look

On regrette

  • Le tarif élevé
  • Légers à-coups au démarrage
  • Les suspensions un peu fermes
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (10)
nisnin185

Petite précision pour ceux qui ont la vérité. Le processus de raffinage du pétrole est dit continu et non contraint . En effet dans les raffineries à chaque étape sa température et sa valeur ajoutée. Chaque litre de pétrole ne peut donc donner qu'une quantité unique et identique de produit dérivé. C'est d'ailleurs pour ça qu'en France nous avons favorisé les motorisations diesel ,afin d'utiliser le diesel que nous sommes contraints de produire ,au lieu de le revendre sur le marché déjà saturé. C'est un peu comme si on avait choisi de rouler au déchet de raffinage. Du recyclage en quelque sorte.....

patrick.beucler896

Bonjour , Effectivement à quoi bon continuer à produire des moteurs diesel pour les véhicules de tourisme ? Voir les mesures prises à l'encontre de ce type de motorisation dans différentes capitales Européennes ... N'oublions pas qu.il faut plus de pétrole brut pour produire un litre de GO que pour produire un litre de SP ... On marche sur la tête depuis longtemps ...sans évoquer les problèmes sanitaires ...

a.social31260

Ce véhicule est bien trop cher et les commerciaux Volkswagen ne sont pas enclins à pratiquer des remises à l'achat (pas plus que sur un autre véhicule d'ailleurs) Perso je roule en Touran et le gros reproche que je fais à cette marque, c'est ça défaillance en terme de SAV sous garantie (DBF Toulouse). Je pense que pour un prix équivalent, je passerais par BMW !

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Volkswagen Tiguan