Wey Coffee 01. Le plus luxueux des SUV chinois à l’essai  
habillage
banniere_haut

Wey Coffee 01. Le plus luxueux des SUV chinois à l’essai  

Le rapport prix-prestations est l’argument habituel des marques chinoises en Europe. Le grand SUV Wey Coffee 01 tente, lui, d’attaquer le marché par le haut en offrant une autonomie jamais vue pour un hybride rechargeable et une maîtrise technologique étonnante.  

Par Camille Pinet
Publié le Mis à jour le

Sur le plan du style, le Wey Coffee 01 multiplie les inspirations, comme Audi pour la forme de la calandre.

Constructeur

Pénuries de matériaux, délais de livraison rallongés, lancement retardés, l’ambiance est morose pour l’industrie automobile européenne. Ce climat ne semble pas toucher les marques chinoises, qui sont très nombreuses en 2022 et 2023 à tenter l’aventure sur le Vieux Continent. Après MG, Neo et Leapmotor, c’est au tour du groupe automobile privé Great Wall Motors de se lancer, lui qui a déjà produit 11 millions de véhicules depuis sa création en 1984. Et le moins que l’on puisse dire, c'est qu’il ne choisit pas la facilité pour son arrivée. Non seulement le groupe souhaite introduire deux nouvelles marques, Ora et Wey, mais il vise en plus le haut de gamme, chasse gardée des constructeurs européens les plus réputés.

Plus précisément, le Wey Coffee 01 cible le segment D des grands SUV de luxe avec ses dimensions XXL et ses caractéristiques pour le moins ambitieuses : 476 ch de puissance cumulée et surtout 146 km d’autonomie électrique annoncée, soit le chiffre le plus élevé du marché pour un hybride rechargeable. Des performances que peuvent lui envier même les ténors de la catégorie, Mercedes GLE et Audi Q7 en tête.

Media Image
Image

Avec un prix d'accès fixé à 55 900 € en Allemagne, le Wey Coffee 01 est considérablement moins cher que ses concurrents allemands.

Constructeur

Pour ce SUV, Great Wall Motors a fait appel à des technologies maison. Le moteur thermique comme la boîte double embrayage à neuf rapports développée pour l’Europe ont été conçus en interne, et les accumulateurs sont issus de l’entreprise Svolt, propriété du groupe. Il est vrai que le constructeur a su faire appel aux talents étrangers, particulièrement allemands, lorsqu’il en a eu besoin : son responsable des transmissions est ainsi un transfuge de Mercedes, tandis qu’un ancien ingénieur senior de Fiat et Hyundai est chargé depuis trois ans de remonter auprès du siège chinois les exigences spécifiques du marché européen.

Prix du Wey Coffee 01

La France ne fait pas partie des marchés européens de lancement pour le Wey Coffee 01, qui sera commercialisé d’abord en Allemagne début 2023. Le constructeur n’a pas encore choisi son mode de diffusion, même s’il est en discussion avancée avec des groupes de distribution. On ne connaît donc pas encore les tarifs français exacts, mais ils ne devraient pas varier énormément par rapport à ce qui a été annoncé pour l’Allemagne. S’agissant d’un véhicule produit en Chine et soumis à de fortes contraintes logistiques, il offre une gamme réduite à deux finitions – Premium à 55 900 € et Luxury à 59 900 € –, ainsi qu’un choix d’options limité au strict minimum.

Media Image
Image

Le nom du Wey Coffee 01 n'a pas été choisi en fonction du public européen. Il témoigne des différences culturelles entre la Chine et l'Europe.

Constructeur

Sans surprise, le SUV chinois joue le suréquipement, toutes les versions étant dotées de série de sièges électriques, de la caméra à 360 degrés, de 12 haut-parleurs avec réduction active du bruit, ou encore de deux écrans tactiles. Il annonce une liste à la Prévert d’équipements de sécurité, depuis les airbags de genoux jusqu’au système de reconnaissance faciale du conducteur qui permet d’ajuster automatiquement la position de conduite sur la finition Luxury. En revanche, il n’est pas question sur ce modèle de luxe de version à sept places, ce qui en fait une particularité sur le segment étant donné ses 4,87 m de long. Côté garantie, Wey s’inspire des meilleures pratiques du marché avec une durée de 5 ans kilométrage illimité, sauf pour la motorisation garantie 8 ans ou 160 000 km.

Autonomie et temps de recharge du Wey Coffee 01

Avec 39,7 kWh de capacité utile, le SUV chinois embarque tout bonnement une batterie de véhicule 100 % électrique ! C’est par exemple ce que propose une Renault Mégane E-Tech EV40. Il n’a donc aucun mal à tenir sa promesse d’autonomie. Nous avons ainsi parcouru 111 km en mode 100 % électrique avant que le moteur thermique ne s’allume. Distance réalisée, en outre, en très grande partie sur autoroute à 130 km/h, le type de trajet le moins favorable. Notons enfin que le Wey ne vide jamais totalement sa batterie pour préserver ses performances.

Media Image
Image

Avec 50 kW de puissance maximale, le Wey Coffee 01 offre une vitesse de recharge respectable pour un hybride rechargeable.

Constructeur

Media Image
Image

La motorisation du Wey Coffee 01 est entièrement réalisée en interne.

Constructeur

Inutile de préciser qu’avec 2,3 t sur la balance et sa haute stature le Wey n’a rien d’une référence en matière d’efficacité énergétique. Sa consommation électrique WLTP annoncée est de 24,4 kWh. S’agissant d’une batterie aussi imposante, on pouvait logiquement attendre une puissance de recharge élevée, et le constructeur promet 50 kW DC au lancement du Coffee ; un chiffre qui devrait être prochainement porté à 60 kW. Nous n’avons pas été en mesure durant l’essai de nous en assurer, mais les recharges lors de longs trajets deviennent ainsi envisageables puisque Wey indique 53 minutes de temps d'attente pour passer de 0 à 80 % de batterie. Précisons aussi que ce SUV propose un chargeur embarqué AC de 11 kW en série, ce qui n’est pas si courant sur le marché.

Au volant du Wey Coffee 01

Basé sur une plate-forme récente conçue dès l’origine pour accueillir un système hybride rechargeable, le Coffee 01 place ses batteries au centre. Son quatre-cylindres 2.0 à cycle Miller assisté par un moteur électrique de 110 kW trouve place à l’avant, tandis que le train arrière multibras reçoit lui-même un moteur électrique de 135 kW, qui assure l’essentiel de la propulsion en mode électrique. Celui-ci se montre particulièrement performant, le Coffee 01 étant déjà capable de réaliser le 0 à 100 km/h en moins de 8 s sans déclencher le thermique. Il peut tout autant rouler à 130 km/h sur autoroute sans qu'il soit besoin de « garder un œuf sur le pied ». Le nouveau venu fait preuve dans ces conditions d’un silence de cathédrale, y compris au niveau de la maîtrise des bruits d’air, pourtant problématiques sur un véhicule de ce gabarit. Il en va d’ailleurs de même lorsque le quatre-cylindres entre en marche : celui-ci ne se fait entendre que lorsqu’on écrase la pédale d’accélérateur. Les accélérations fournies sont à la mesure des 476 ch annoncés même si, bien entendu, la masse considérable gomme singulièrement les sensations.

Media Image
Image

La position de conduite du Wey Coffee 01 est correcte mais l'écran, un peu éloigné impose de tendre le bras au maximum.

Constructeur

On était particulièrement inquiet du comportement routier de notre monture étant donné sa masse. Là aussi, l’étonnement est au rendez-vous. Campé sur ses épais pneus Continental de 265 mm de large, le Coffee 01 fait preuve d’un équilibre rassurant et d’un niveau d’adhérence satisfaisant, y compris sur sol mouillé. Naturellement il ne s’agit pas d’une voiture de sport, la direction n’offrant pour ainsi dire aucun retour d’information, mais le chinois sait maîtriser sa prise de roulis sans pour autant martyriser les vertèbres de ses passagers. Bien que des remontées soient inévitables sur un modèle de ce gabarit, les suspensions entièrement passives proposent un compromis satisfaisant. Seuls les modèles dotés de barres antiroulis actives et de coussins pneumatiques comme le Porsche Cayenne sont réellement capables de faire mieux.

Media Image
Image

Avec 39,7 kWh de capacité, la batterie du Wey Coffee 01 est aussi grosse que celle de certains modèles 100 % électriques.

Constructeur

Media Image
Image

Long de 4,87 m, le Wey Coffee 01 se situe à quelques centimètres d'un Mercedes GLE.

Constructeur

Ce bilan positif est cependant terni par le caractère approximatif et perfectible des assistances à la conduite. Elles se révèlent en effet très intrusives, la synthèse vocale multipliant les messages d’alerte à tort et à travers pour rappeler le conducteur à son devoir d’attention, tandis que la conduite semi-autonome se désactive et se réactive à la moindre impulsion sur le volant avec le message vocal associé. Horripilant, tout comme le clignotant à impulsion dont nous n’avons pas trouvé en 400 km de roulage comment l’arrêter. Enfin, la voiture a plusieurs fois déclenché ses feux de détresse sans raison apparente, ce qui peut s’avérer dangereux dans certaines circonstances.

Dans l’habitacle du Wey Coffee 01

La culture automobile chinoise aime ce qui brille, et le Wey Coffee 01 n’échappe pas à la règle. Avec son cuir synthétique, ses inserts en Alcantara matelassé crème et le mobilier de bord couleur lie-de-vin, notre exemplaire n’était pas sans rappeler les grandes heures kitsch de l’automobile américaine des années 1980. Toutefois, d’autres choix de coloris sont possibles. Au global la finition n’inspire pas de grave critique, sinon l’aspect des inserts façon carbone qui respirent le toc. Bien dessinés, les sièges se montrent accueillants tandis que les rangements sont nombreux.

Soucieux d’en jeter plein les yeux, le Wey cherche trop à mettre en scène sa technologie embarquée, ce qui nuit clairement à la simplicité d’utilisation. Ainsi, la climatisation est commandée par un second écran placé sur la console centrale, très inspiré des tablettes tactiles. Il est associé à un éclairage d’ambiance façon fête foraine qui devient bleu si on baisse la température ou rouge si on l’élève. Amusant pour les enfants, mais ce dispositif complexe impose de détourner les yeux de la route bien plus que de simples boutons. Ou comment le spectacle prime sur la prestation. Dans le même esprit, la réalité virtuelle de l’affichage tête haute étendu s’avère rapidement très fatigante pour les yeux, si bien qu’on la désactive au bout de quelques minutes de roulage. Enfin, l’ergonomie des menus, touffue et mal hiérarchisée, est très en retard par rapports aux références du marché comme les systèmes BMW, qui profitent d'un gros travail de hierarchisation et d'ergonomie.

Media Image
Image

L'espace aux jambes disponible à l'arrière du Wey Coffee 01 est considérable, mais c'est au détriment du volume de coffre.

Constructeur

Media Image
Image

Affichant 371 l de volume, le coffre du Wey Coffee 01 souffre de la présence de l'électronique de puissance et du moteur arrière, placés sous le plancher.

Constructeur

En bonne voiture chinoise, le Wey Coffee 01 privilégie l’espace à l’arrière au volume de coffre. Un choix qui peut se révéler handicapant pour la clientèle européenne friande de loisirs. Certes, les adolescents des familles seront ravis d’étendre leurs grandes jambes à l’arrière comme dans une limousine, mais les 371 l de volume de coffre sont tout simplement indignes d’un SUV approchant les 5 m de long. La modularité se limite d’ailleurs au minimum avec une banquette rabattable en deux parties et aucun compartiment de rangement sous le plancher.

Concurrence du Wey Coffee 01

Des prestations de segment D au prix d’un SUV compact hybride rechargeable, c’est ce que propose le Wey Coffee 01. Autant dire qu’il ne compte aucun concurrent direct. Les modèles les plus proches sont sans aucun doute les Kia Sorento et Hyundai Santa Fe, qui ont l’avantage de proposer sept places à un prix néanmoins plus élevé : 64 440 € pour le Kia et 57 150 € pour le Hyundai. En revanche, avec leurs 265 ch et leur autonomie électrique d’un peu moins de 60 km, ils n’offrent évidemment pas les mêmes performances. C’est du côté des constructeurs allemands que lorgne le Wey Coffee 01, et aucun d’eux ne propose non plus un modèle équivalent. Le Mercedes GLE 350 4Matic Avantgarde Line annonce ainsi une puissance cumulée de 333 ch, une autonomie en cycle mixte de 82 km… et un tarif de base de 92 900 € !

Media Image
Image

Est-il vraiment nécessaire de disposer de 146 km d'autonomie sur un hybride rechargeable ? La question se pose, mais le chiffre permet au Wey Coffee 01 de marquer son territoire.

Constructeur

C’est finalement la concurrence interne qui risque de menacer le plus le Coffee 01. La marque a en effet déjà présenté le Coffee 02 au Mondial de l'auto 2022. Basé sur la même plate-forme, très proche esthétiquement, il affiche des dimensions plus conformes aux habitudes européennes (4,67 m de long). Mais son autonomie de 124 km est tout aussi remarquable. Mieux différencier ses modèles fait d’ailleurs sans doute partie des progrès que devra réaliser à terme ce nouveau constructeur.

Bilan essai du Wey Coffee 01

Impossible de continuer à regarder de haut l’industrie automobile chinoise après avoir essayé le Coffee 01. Ce véhicule révèle en effet une maîtrise de la motorisation hybride qui se place au niveau des marques les plus installées, tandis que son rapport prix-prestations apparaît tout simplement sans équivalent. Certes, son aménagement intérieur et sa technologie très bavarde témoignent d’une conception de l’automobile peu compatible avec les usages du Vieux Continent, mais il s’agit de différences purement culturelles que de futurs modèles développés spécifiquement pour l’Europe n’auront aucun mal à estomper.

Fiche technique Wey Coffee 01

Dimensions et poids
Longueur 4,87 m
Largeur sans rétroviseurs 1,96 m
Hauteur 1,69 m
Empattement 2,91 m
Volume du coffre 371 l
Volume du réservoir 55 l
Pneus sur modèle d'essai Conti Ecocontact 6 265/45 R21
Poids à vide 2 365 kg
Puissances et performances
Type de moteur thermique 4 cyl. 1998 cm3 turbo cycle Miller
Puissance et couple 204 ch - 320 Nm
Puissances et couples moteurs électriques 163 + 184 ch - 325 + 232 Nm
Puissance cumulée maxi 476 ch
Couple cumulé 847 Nm
Transmission aux 4 roues
Boîte de vitesses double embrayage à 9 rapports
0 à 100 km/h 5 s
Vitesse maximale 235 km/h
Vitesse maximale en électrique 130 km/h
Batterie, autonomie et consommation
Capacité brute - utile de la batterie 41,4 - 39,67 kWh
Puissance du chargeur embarqué AC 11 kW
Consommation mixte WLTP 0,4 l/100 km
Autonomie mixte électrique WLTP 146 km
Temps de charge de 0 à 100 %
Prise domestique 8 A 11 h
Borne AC 11 kW 4 h
CO2 - Bonus - Garantie
Rejets de CO2 12 g/km
Bonus 2023 aucun
Puissance fiscale nc
Garantie voiture 5 ans - kilométrage illimité
Garantie batterie 8 ans - 160 000 km
Pays de production Chine

Prix et équipements Wey Coffee 01 (en Allemagne) 

Media Image
Image

Le Wey Coffee 01 propose en série un système audio à 12 haut-parleurs.

Constructeur

Media Image
Image

La sellerie du Wey Coffee 01 ne comporte aucun cuir animal mais de l'Alcantara et des matières synthétiques.

Constructeur

Wey Coffee 01 Premium : 55 900 €

  • Affichage tête haute
  • Conduite semi-autonome
  • Caméra à 360°
  • Instrumentation numérique 
  • Peinture métallisée
  • Système multimédia avec GPS
  • Sièges avant électriques
  • ​​​Surveillance du conducteur
  • Système audio avec 12 haut-parleurs 

Wey Coffee 01 Luxury : 59 900 €

  • Affichage tête haute avec réalité augmentée
  • Contrôle de la qualité de l'air
  • Éclairage d'ambiance
  • Fonction mémoire des sièges
  • Park Assist 
  • Reconnaissance biométrique
  • Rideaux à l'arrière
  • Sièges ventilés
  • Sièges arrière chauffants

Options Wey Coffee 01

  • Pack pratique avec attelage et airbag de côté arrière : 1 785 €
  • Sièges massants : 595 €
  • Phares laser : 1 785 €
     
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
alex dum Le 26/11/2022 - 19:25
Parce que vous trouvez qu’une 208 électrique a 37000€ c’est cadeau vous?
alex dum Le 26/11/2022 - 19:23
Son avis ne fait pas force de loi non plus ?
micheljosiane917 Le 24/11/2022 - 21:51
Et de quel montant est la subvention de l'État chinois pour pouvoir proposer de tels tarifs ?
Voir tous les commentaires (5)