Essence, diesel, gaz naturel et hybridation pour la Mazda 3 | L'Argus Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Essence, diesel, gaz naturel et hybridation pour la Mazda 3

Du concret chez Mazda, pas d'élucubration articulée autour de concept-car futuriste, mais des solutions pragmatiques développées sur la base de la berline compacte « 3 ».

Publié le Mis à jour le
Essence, diesel, gaz naturel et hybridation pour la Mazda 3 Voir les photos

Didier Ric

Essence, diesel, gaz naturel et hybridation pour la Mazda 3
 

La Mazda 3 est le best-seller mondial de Mazda, avec 30 % de ses ventes. C’est pourquoi elle capitalise sur le maximum de versions.

À commencer par une déclinaison hybride – une première pour la marque – qui sera réservée au seul marché japonais. La Mazda 3 hybride associe un bloc 2.0 essence Skyactiv-G développant 100 ch optimisé avec un  taux de compression très élevé (14 à 1) à un électromoteur de 82 ch. Cet attelage étant relié à une boîte à variation continue CVT très appréciée au Japon.

En outre, une version Skyactiv-CNG, qui fonctionne au gaz naturel comprimé comme à l’essence, est aussi dévoilée sous la forme d’un concept. L’objectif de cette dernière est une réduction de 20 % des émissions de CO2.

Enfin, une version diesel 2.2 de 150 ch sera commercialisée en janvier 2014 au japon, un moteur qui arrive tout juste en concession en France.

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...