Euro NCAP. La conduite semi-autonome de plusieurs voitures notée
habillage
banniere_haut

Euro NCAP. La conduite semi-autonome de plusieurs voitures notée

Les performances de conduite semi-autonome sur autoroute des Nissan Qasqhai, Volkswagen ID.5, Jaguar I-Pace et Polestar 2 ont été évaluées par Euro NCAP. Ces dispositifs seront-ils bientôt intégrés à la notation des crash-tests de l’organisme, toujours plus exhaustifs ? Possible.

Par MaxK
Publié le

Euro NCAP a évalué de nouveaux systèmes de conduite semi-autonome sur autoroute.

Polestar

Euro NCAP vient de réaliser une nouvelle série d’évaluations exclusivement centrées sur l’assistance à la conduite sur autoroute de quatre véhicules, après trois séries de travaux similaires publiées en 2018, 2020 et 2021. Les Nissan Qashqai, Volkswagen ID.5 et Jaguar I-Pace ont été testés, de même que la Polestar 2 qui avait donc droit à un second passage après un premier examen du genre en 2020. Les essais portent essentiellement sur la combinaison du régulateur de vitesse adaptatif, de l’aide au maintien dans la voie, de l’aide au changement de voie et du freinage d’urgence autonome. Leur efficacité, mais aussi la capacité du système à maintenir le conducteur en alerte, sont analysées. L'évaluation comprend les notes « basique » (entry), « moyen» (moderate), « bon » (good) et « très bon » (very good).

Media Image
Image

Le Nissan Qashqai a brillé dans presque tous les tests.

Euro NCAP

Le Nissan Qashqai salué

C’est le Nissan Qashqai qui a obtenu la meilleure moyenne, devançant d’une courte tête le Volkswgaen ID.5. Le SUV nippon a été qualifié «  très bon » avec un score de 74 % en capacité d’assistance et 93 % en fonctions sécuritaires de secours, grâce à son équipement ProPilot associé au GPS Navi-Link. L’ID.5, également considéré comme « très bon » avec son Travel Assist, a obtenu respectivement 76 % et 85 %. Les deux modèles bénéficient d’informations précises sur la route et la signalisation grâce à la combinaison de leur GPS et de leurs caméras. En prime, leur conducteur profite d’un affichage tête haute.

Media Image
Image

Le ProPilot de Nissan offre le bon compromis entre prévention et responsabilisation selon Euro NCAP.

Nissan

Le dispositif embarqué par le Qashqai est capable de ralentir le véhicule à l’approche d’une courbe ou d’un rond-point, mais pas en amont d’un croisement contrairement à celui de l’ID.5. Ce dernier est maintenu dans sa voie dans une courbe en S à toutes les vitesses testées (80, 100 et 120 km/h) tandis que le Nissan « décroche » à 120 km/h. Le japonais se rattrape par un freinage autonome plus réactif, notamment en cas de véhicule arrêté en aval, exercice dans lequel le SUV électrique allemand pèche.

Media Image
Image

Le Volkswagen ID.5 a également été jugé « très bon » en conduite assistée.

Euro NCAP

L’InControl du Jaguar I-Pace maintenant dépassé

Le dispositif InControl du Jaguar I-Pace a été qualifié de « basique » avec des scores de 53 % en assistance et 59 % en sécurité. Caméras, GPS et affichage tête haute sont bien de la partie mais la vitesse n’est pas modifiée à l’approche d’une courbe ou d’une intersection, le freinage d’urgence autonome n’est pas assez performant et le test du « S » n’est réussi qu’à 80 km/h. Euro NCAP souligne néanmoins que, comme pour les autres voitures évaluées, le conducteur du crossover britannique est correctement informé des fonctionnalités et limites de l’assistance proposée.

Media Image
Image

Le système InControl du Jaguar I-Pace repart avec la mention « basique ».

Euro NCAP

Enfin, la Polestar 2 notée « moyenne » en 2020 a désormais droit à un « bien », suite à une mise à jour à distance ayant perfectionné son Pilot Assist. La berline électrique suédoise combine GPS et caméras mais ne dispose pas d’affichage tête haute. L’amélioration a principalement permis à l’auto de valider le test du « S » à 80 et 100 km/h, mais toujours pas à 120 km/h. En outre, la vitesse n’est pas automatiquement réduite avant un virage ou une intersection, et les véhicules arrêtés sur la trajectoire ne sont pas bien détectés.

Media Image
Image

Une mise à jour à distance de la Polestar 2...

Polestar

Media Image
Image

...améliore notamment son maintien dans la voie en « S ».

Euro NCAP

La conduite semi-autonome bientôt dans les tests standard d’Euro NCAP ?

Cette nouvelle série d’évaluations porte sur des véhicules dotés d’équipements similaires, ce qui induit une notation comparative relativement équitable. Mais en parallèle, dans les crash-tests traditionnels d’Euro NCAP, les autos les moins chères souffrent de plus en plus de l’absence d’aides à la conduite ou voyants d’alerte. Des assistances électroniques dont l’importance va grandissante dans la notation, d’autant plus que les critères sont de plus en plus sévères d’année en année. Exemple notable, le Dacia Jogger n'a reçu qu’une étoile sans même être testé. Basé sur la Sandero déjà « crashée » en 2021 (2 étoiles), il a été notamment sanctionné parce qu'il ne dispose pas d’un témoin de non-bouclage de ceinture sur son troisième rang de sièges optionnel, alors que l’évaluation est censée concerner les versions de base des véhicules. Malgré une plate-forme dérivant de celle de la Renault Clio, reçue quant à elle 5/5 en 2019, le crossover a donc eu la même note que la Spring qui ouvre la gamme du constructeur roumain. Pourtant, la conception de cette dernière est plus ancienne et initialement conçue pour les marchés émergents aux critères sécuritaires moins stricts . Dans ce contexte, il devient de plus en plus difficile de distinguer le bon grain de l’ivraie. Prévention, assistance et protection se mêlent dans un score final difficile à interpréter à moins de se pencher dans le détail des tests, heureusement lisible sur le site d’Euro NCAP.

Media Image
Image

Lancé en 2018, le Jaguar I-Pace commence à souffrir de la concurrence sur le plan technologique.

Jaguar

Des évaluations différenciées pourraient aider à y voir plus clair, mais cela ne semble pas être dans les cartons. Michiel van Ratingen, secrétaire général d’Euro NCAP, a déclaré : « Félicitations à Nissan. Le Qashqai est la voiture la plus abordable de ce groupe mais elle partage avec l’ID.5 la note la plus haute que nous ayons vue jusqu’à présent. Cela montre que la technologie progresse rapidement et que la conduite assistée fera bientôt partie des équipements les plus répandus ». Autrement dit, elle pourrait bientôt être intégrée à la notation globale d’Euro NCAP au lieu de faire l’objet de publications spécifiques. Mais si tester et reconnaître l'utilité de cette conduite semi-autonome est une chose, faire passer pour dangereux les véhicules qui en sont dépourvus serait déjà plus discutable.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours