F1. Disparition de l'ancien pilote Patrick Tambay à l’âge de 73 ans
habillage
banniere_haut

F1. Disparition de l'ancien pilote Patrick Tambay à l’âge de 73 ans

Patrick Tambay s’en est allé. L’ancien pilote de Formule 1, qui a disputé 114 Grands Prix et remporté deux courses au volant d’une Ferrari (à Hockenheim en 1982 et Imola 1983), s’est éteint à l’âge de 73 ans des suites d’une longue maladie.

Publié le Mis à jour le

Patrick Tambay est décédé des suites d'une longue maladie à l'âge de 73 ans.

Ferrari

Le paradis des pilotes de Formule 1 accueille une nouvelle étoile en ce dimanche 4 décembre. Patrick Tambay, atteint de la maladie de Parkinson depuis de nombreuses années, s’est éteint à l’âge de 73 ans a-t-on appris de sa famille.

Deux victoires avec Ferrari en F1 dans les années 1980

Media Image
Image

Patrick Tambay devant la Ferrari 126 C2. Cette année-là (1982), il succède à son ami Gilles Villeneuve, disparu tragiquement aux essais du GP de Belgique.

Ferrari

Media Image
Image

Patrick Tambay pose au côté de René Arnoux devant la Ferrari 126 C3 (1983).

Ferrari

Patrick Tambay a piloté en Formule 1 de 1977 à 1986. Il a disputé pas moins de 114 Grands Prix, en 9 saisons, pour plusieurs constructeurs dont McLaren (1978, 1979), Ligier (1981), Ferrari (1982, 1983), Renault (1984, 1985) et Lola (1986). Avec la Scuderia, le Français a signé 4 des 5 pole positions de sa carrière, 8 de ses 11 podiums et ses 2 victoires sur les circuits d’Hockenheim en 1982 (GP d’Allemagne) et Imola en 1983 (Grand Prix de Saint-Marin).

Malheureusement, Patrick Tambay aura aussi connu de nombreux déboires avec 61 abandons, soit plus d’une course sur deux sans jamais franchir le drapeau à damier. Il ne parviendra pas non plus à atteindre le podium du championnat des pilotes avec pour meilleure place une quatrième position, en 1983, derrière Nelson Piquet, Alain Prost et son coéquipier, René Arnoux. 

Un engagement en Rallye et en Endurance

Avant de rejoindre la F1, le jeune Patrick Tambay avait fait ses classes en Formule Renault puis en F2, où il avait terminé deuxième du championnat en 1975 et troisième en 1976. Le pilote tricolore, né le 25 juin 1949 à Paris, a également participé au championnat américain CanAm, où il a d’ailleurs été titré deux fois champion en 1977 et 1980. Au-delà de son engagement en monoplace, Patrick Tambay a aussi officié en Endurance. Il a participé à quatre reprises aux 24 Heures du Mans avec Alpine (1976 et 1977), Rondeau (1981) et Jaguar (1989). Là encore, il a joué de malchance en abandonnant trois fois l’épreuve. Seule la Jaguar XJR 9 lui a permis, avec ses coéquipiers (Andrew Gilbert-Scott et Jan Lammers), de passer la ligne d’arrivée en quatrième position. À la fin des années 1980, après avoir pris sa retraite en F1, Patrick Tambay s’est aussi essayé au rallye-raid. Victorieux d’une étape en 1987, il en gagne deux l’année suivante. Un résultat qui lui permet de terminer à la troisième place de l’édition 1988 au volant de son Range Rover. Position qu’il retrouve d’ailleurs dès l’édition 1989 avec son Mitsubishi Pajero, au volant duquel il remporta une victoire d'étape.

Après sa carrière de pilote, il était devenu consultant F1 pour Canal + dans les années 1980, puis pour La Cinq jusqu'à l'arrêt de la diffusion de la discpline reine sur cette antenne. Dans les années 2000, il avait rejoint l’équipe de RMC Sport. La rédaction de L’argus adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et notamment à son fils Adrien, pilote automobile lui aussi. 

Media Image
Image

Patrick Tambay a été consultant pour les médias après sa carrière de pilote.

Ferrari

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours