F1. Les voitures de route les plus rapides des écuries actuelles
habillage
banniere_haut

F1. Les voitures de route les plus rapides des écuries actuelles

Et si les écuries de F1 s’affrontaient avec leurs voitures de route les plus rapides ? Le plateau serait pour le moins hétéroclite, mais tout aussi sportif et exclusif. Tour d’horizon des routières les plus performantes des marques présentes en F1 en 2023.

Par MaxK
Publié le

Découvrez les routières les plus performantes des écuries de F1.

DR

Communément considérée comme la catégorie reine du sport automobile, la Formule 1 est la vitrine ultime pour les constructeurs, qui s’y affrontent avec leurs voitures de course les plus performantes. Mais si les marques actuellement engagées en F1 couraient avec leurs véhicules de route les plus sportifs, à quoi ressemblerait le peloton ?

Williams : Nissan GT-R Nismo

Williams, qui compte parmi les vétérans de la F1, n’a jamais commercialisé sous sa marque une voiture homologuée pour un usage routier. Mais Williams Advanced Engineering, société sœur de l’écurie sportive, collabore régulièrement avec des constructeurs dans la conception de véhicules routiers, leur faisant profiter de son savoir-faire technologique et sportif. Ce fut notamment le cas pour la Jaguar C-X75 dont la commercialisation fut annulée après plusieurs années de développement. A défaut, la sportive la plus radicale à laquelle Williams ait apporté son concours est la Nissan GT-R Nismo type R35, lancée en 2013 et toujours sur le marché après moult évolutions dans une poignée de pays.

Nissan GT-R Nismo (2023)

  • Puissance : 600 ch
  • Couple : 652 Nm
  • Poids à vide : 1 720 kg
  • 0 à 100 km/h : 2,8 s
  • Vitesse de pointe : 315 km/h
Media Image
Image

Williams participa au développement de l'actuelle Nissan GT-R Nismo.

Nissan

AlphaTauri : Honda NSX Type S

A l’inverse de Williams, AlphaTauri est l’une des écuries les plus récentes, et n’a aucune activité dans le domaine des voitures de route. Le V6 turbo hybride de ses monoplaces actuelles permet néanmoins du trouver un lien puisqu’il provient de chez Honda. Et l’auto la plus performante du constructeur nippon, qui vient de quitter le marché, utilisait également un six-cylindres en V suralimenté et électrifié puisqu’il s’agissait de la NSX Type S de deuxième génération.

Honda NSX Type S (2022)

  • Puissance : 610 ch
  • Couple : 667 Nm
  • Poids à vide : 1 790 kg
  • 0 à 100 km/h : 2,7 s
  • Vitesse de pointe : 307 km/h
Media Image
Image

Les monoplaces AlphaTauri sont animées par un V6 Honda, comme la NSX Type S.

Honda

Haas : Ginetta GTR ?

L’écurie Haas n’est active en F1 que depuis 2016 et n’a jamais commercialisé une voiture de route. Ses monoplaces étant motorisées par Ferrari depuis les débuts de l’équipe, la facilité pousserait à nommer ici un modèle du constructeur italien. Mais en prenant un chemin détourné, on note que la maison-mère de l’écurie, qui porte le même nom, commercialise des machine-outils et que certaines sont utilisées par les constructeurs automobiles Morgan et Ginetta. En forçant un peu le trait, on pourrait considérer que Haas participe indirectement à la production de ces autos toutes britanniques. Dans le lot, la routière la plus sportive est la Ginetta GTR, version à peine civilisée d’une GT4 de compétition.

Ginetta GTR (2023)

  • Puissance : 456 ch
  • Couple : 600 Nm
  • Poids à vide : 1 100 kg
  • 0 à 100 km/h : NC
  • Vitesse de pointe : 257 km/h
Media Image
Image

Haas fournit à Ginetta des machine-outils servant à produire la GTR.

Ginetta

Aston Martin : Aston Martin Victor

En 110 ans d’activité, Aston Martin a commercialisé moult voitures de sport toutes plus performantes et luxueuses les unes que les autres. La marque de Gaydon est de retour en F1 depuis 2021. L’année précédente, elle avait présenté la Victor, un modèle unique basé sur sa supercar One-77 mais bien plus puissant, avec un V12 atmosphérique de 848 ch sous le capot. Pourquoi ne pas avoir choisi la plus récente Valkyrie de 1 155 ch ? Réponse plus bas.

Aston Martin Victor (2020)

  • Puissance : 848 ch
  • Couple : 820 Nm
  • Poids à vide : NC
  • 0 à 100 km/h : NC
  • Vitesse de pointe : NC
Media Image
Image

La Victor es la plus puissante Aston Martin de route 100 % thermique à ce jour.

Concours of Elegance

Alfa Romeo : Alfa Romeo Giulia GTAm

Autre constructeur historique revenu récemment en F1, Alfa Romeo ne manque pas de sportives dans son histoire. Dernier coup d’éclat en date : la Giulia GTAm, version délurée de la sage berline italienne. Cette dernière était animée par un V6 d’origine Ferrari, comme les monoplaces du Biscione.

Alfa Romeo Giulia GTAm (2021)

  • Puissance : 540 ch
  • Couple : 600 Nm
  • Poids à vide : 1 580 kg
  • 0 à 100 km/h : 3,8 s
  • Vitesse de pointe : 300 km/h
Media Image
Image

L'Alfa Romeo Giulia GTAm est mue par un V6 Ferrari, comme les F1 de la marque.

Alfa Romeo

McLaren : McLaren Senna

Bruce McLaren créa son écurie sportive en 1963 mais il fallut attendre 2012 pour que McLaren Automotive se lance dans la production de voitures de route en (petite) série. Avant cela, il y eut le coup d’essai M6 GT en 1969 puis le coup de maître F1 en 1992. Avec cette dernière, le constructeur britannique capitalisa sur ses succès en Formule 1 des années précédentes et notamment ceux obtenus avec Ayrton Senna. Le nom du champion Brésilien devint celui d’une supercar de la marque en 2018. Produite à 500 exemplaires, la Senna reste à ce jour la plus performante des McLaren de route.

McLaren Senna (2018)

  • Puissance : 800 ch
  • Couple : 800 Nm
  • Poids à vide : 1 309 kg
  • 0 à 100 km/h : 2,8 s
  • Vitesse de pointe : 335 km/h
Media Image
Image

La McLaren Senna tire son nom du triple champion du monde de F1 Ayrton Senna.

McLaren

Alpine : Alpine A110 R

Alpine a fait son retour en 2017 sur la route avec une A110 de nouvelle génération, et en F1 en 2021 pour prendre la relève de l’écurie Renault. En 2022, la marque au A fléché a décliné sa berlinette en une version R très affûtée, pensée pour les pistards mais homologuée pour la route. L’A110 R se décline même en une édition Fernando Alonso limitée à 32 unités, mise au point avec l’aide du pilote qui courait pour Alpine jusqu’à l’an dernier.

Alpine A110 R (2023)

  • Puissance : 300 ch
  • Couple : 340 Nm
  • Poids à vide : 1 082 kg
  • 0 à 100 km/h : 3,9 s
  • Vitesse de pointe : 285 km/h
Media Image
Image

L'A110 R coiffe la gamme Alpine.

Alpine

Mercedes : Mercedes-AMG One

Dans le cas de Mercedes, le lien entre la F1 et la voiture de route la plus performante de la marque ne saurait être plus étroit. La Mercedes-AMG One est en effet animée par le même V6 1.6 turbo hybride que la monoplace étoilée de 2015, dans une version modifiée et assistée de deux moteurs électriques supplémentaires, soit quatre au total. Entamée en 2022, sa production est limitée à 275 unités.

Mercedes-AMG One (2023)

  • Puissance : 1 063 ch
  • Couple : NC
  • Poids à vide : 1 695 kg
  • 0 à 100 km/h : 2,9 s
  • Vitesse de pointe : 352 km/h
Media Image
Image

Le V6 de la Mercedes-AMG One est directement issu de la F1.

Mercedes

Ferrari : Ferrari SF90 Stradale

Fondé en 1947, soit 18 ans après la Scuderia éponyme, le constructeur Ferrari est présent de manière ininterrompue dans le championnat du monde de F1 depuis l’édition originelle de 1950. A ce jour, la voiture la plus performante du constructeur, chrono sur le circuit maison de Fiorano à l’appui, est la SF90 Stradale, première hybride rechargeable de la firme. Son pack optionnel Assetto Fiorano la rend encore plus efficace grâce à des liaisons au sol, une panoplie aérodynamique et un allègement spécifiques. En outre, le nom du modèle en fait le pendant routier de la monoplace SF90 de 2019 selon la nomenclature de Ferrari.

Ferrari SF90 Stradale Assetto Fiorano (2023)

  • Puissance : 1 000 ch
  • Couple : 900 Nm
  • Poids à vide : 1 570 kg
  • 0 à 100 km/h : 2,5 s
  • Vitesse de pointe : 340 km/h
Media Image
Image

La SF90 Stradale est la Ferrari de route la plus performante à ce jour.

Ferrari

Red Bull : Aston Martin Valkyrie

Red Bull ne commercialise pas de voitures de route, mais a co-développé avec Aston Martin la Valkyrie du temps où les deux marques étaient partenaires. Le nom de code de l’auto était d’ailleurs AM-RB 001, réunissant les initiales des deux entreprises. Cette hypercar fut conçue au départ comme le pendant routier d’une voiture d’endurance, avec un V12 atmosphérique Cosworth comme cœur d’une motorisation hybride. Seuls 150 coupés doivent être produits. En phase avec la domination actuelle de Red Bull en F1, la Valkyrie est, sur le papier, la voiture la plus performante de cette liste.

Aston Martin Valkyrie (2023)

  • Puissance : 1 160 ch
  • Couple : 900 Nm
  • Poids à vide : NC (1 270 kg à sec)
  • 0 à 100 km/h : 2,5 s
  • Vitesse de pointe : 355 km/h
Media Image
Image

L'Aston Martin Valkyrie fut développée avec Red Bull.

Aston Martin

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Grisham89 Le 15/03/2023 - 09:52
Il est peu probable que les écuries de F1 s'affrontent avec leurs voitures de route les plus rapides car la F1 est une discipline de course automobile différente de la production de voitures de série. Cependant, les marques présentes en F1 proposent des modèles de voitures de route très performants et exclusifs, tels que la Ferrari LaFerrari, la Mercedes-AMG One ou la Aston Martin Valkyrie.
Voir tous les commentaires (2)