Vous êtes ici :

Fiat 124 Spider (2016) : en vedette américaine

illustration photomontage future Fiat 124 Spider
La future Fiat 124 Spider (2016) reprendra un maximum d'éléments de la Mazda MX-5 (2015). Il faut que le projet soit rentable...

N'attendez pas la future Fiat 124 au salon de Francfort 2015 en septembre, le nouveau roadster Fiat sera la vedette, deux mois plus tard, du salon de Los Angeles. Fiat veut vivre son rêve américain.

Frontière entre mer et terre comme le chantait Julien Clerc, la Californie sera la terre d’asile de la future Fiat 124 Spider. Ce roadster biplace dérivant étroitement de la nouvelle Mazda MX-5 misera d’abord sur le marché américain.
 

Fiat 124 Spider : made in Japan

illustration photomontage future Fiat 124 Spider 2016
Un look façon 500 et non un revival de la Fiat 124 Spider des années 1960.

La Fiat 124 Spider sera produite dans l’usine Mazda d’Hiroshima sur la même ligne d’assemblage que la MX-5 ND (lire notre essai Mazda MX-5 (2015) : un amour de roadster) avec laquelle elle partage châssis, moteurs (1.5 de 131 ch et 2.0 de 160 ch) et la plupart des éléments structurels. La Fiat n’aura donc qu’a traverser l’océan Pacifique pour arriver fin prête, le 17 novembre prochain, à la première journée presse du salon de Los Angeles 2015 (ouverture au public du 20 au 29 novembre). Cette héritière de la Fiat Barchetta s’en distinguera par son architecture propulsion, l’équilibre de son châssis  aussi léger qu’agile et par ses moteurs Mazda. La piste de la reprise de blocs MultiAir provenant du groupe Fiat a finalement été abandonnée. En bon financier, Sergio Marchionne le P-DG de FCA (Fiat Chrysler Automobiles) a fait ses comptes, mieux vaut acheter les moteurs à Mazda qui les produit sur place que de faire venir des blocs Fiat au Japon depuis l’Italie.
 

Fiat s'appuie sur le réseau Chrysler

vue avant Fiat 500L version US
Le monospace Fiat 500L est vendu aux Etats Unis, ses optiques et sa calandre sont différents de ceux du modèle européen.

S’appuyant sur son partenaire le groupe Chrysler (Chrysler, Jeep et Dodge), Fiat disposera d’un bon réseau de distribution outre- Atlantique. La Fiat 124 Spider rejoindra là-bas au catalogue la 500, la 500L et la 500X. En outre, pour le groupe Fiat ce roadster sportif est un plus indéniable pour l’image et c’est un jalon qui va aussi dans le sens du retour d’Alfa Romeo sur le marché Nord-Américain. La nouvelle Alfa Romeo Giulia compte beaucoup sur ce marché.

Après ses premiers pas sur le sol américain, la Fiat 124 Spider arrivera en Europe pour le Salon de Genève 2016 en mars.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (7)
d.duniau067

Débaptiser une Mazda et faire péter les cotillons à la gloire de Fiat, bin moi çà me laisse plutôt froid !

leon.ruaud426

Encore un mécano à la Marchionne...celui-là au moins sera de bonne qualité et permet à Mazda de rentabiliser un peu mieux sa MX...Mais sincèrement plutôt qu'une copie, je préfère l'original. Un peu marre de cette approche sans risque...qui souvent ne gagne rien, il suffit de voir le désastre Lancia. Il serait temps que les marques FCA retrouvent leur ADN...car à l'exception de Jeep et la 500 A, B, C,...pas grand chose à faire envie.

teteneried209

Horrible avec cet avant là, j'espère qu'il en sera autrement, car vraiment pas judicieux de répéter l'avant de la 500 à toutes les sauces, un peu d'exclusivité ne nuira pas à la future 124 Spider.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Fiat 124