Fiat 124 Spider : fin de carrière prématurée pour le roadster italien

voir les photos
fiat 124 spider
La Fiat 124 Spider est arrivée sur le marché en début d'année 2016 et doit déjà tirer sa révérence, après seulement trois ans et demi de carrière.

Après moins de quatre ans de carrière, la Fiat 124 Spider voit sa production stoppée. Un certain nombre d'exemplaires demeure malgré tout encore disponible dans les concessions.

Ces derniers temps, de nombreuses rumeurs laissaient entendre que la Fiat 124 Spider ne serait sans doute pas renouvelée. Une chose qui pouvait sembler regrettable, mais qui se voyait atténuée par le fait que le roadster italien avait a priori encore de belles années devant lui. Pourtant, plusieurs confrères italiens nous apprennent que la production de cette MX-5 latine est stoppée dès aujourd'hui, après moins de quatre années de service.

Bien entendu, la marque n'a pas communiqué sur cette fin de carrière prématurée, d'autant plus qu'il est encore possible de trouver des exemplaires en vente dans une majorité de concessions de la marque. Malgré tout, la 124 Spider n'est déjà plus visible sur le site commercial de Fiat en Italie, et il en est de même pour sa version piquante badgée Abarth.
 

abarth 124 spider
La version Abarth, forte de 170 ch et dotée d'un comportement plus sportif, devrait également quitter le catalogue très rapidement.

La chose apparaît forcément regrettable pour l'amateur d'automobiles, qui voit disparaître le seul modèle passion de la gamme Fiat. D'autant plus que la 124 Spider n'était pas qu'une simple Mazda MX-5 rebadgée. En plus de sa ligne inspirée du premier Spider 124 apparu dans les années 60, l'italienne disposait de mécaniques qui lui étaient propres (1.4 MultiAir de 140 ch sur la Fiat et de 170 ch sur l'Abarth), mais également de réglages de châssis spécifiques.

 

Une fin précipitée par PSA ?

Parmi les raisons de cet abandon, il est certain que la complexité de l'assemblage du modèle a dû fortement jouer. Rappelons que la 124 Spider était produite au Japon dans l'usine Mazda d'Hiroshima, puis importée en Italie pour finir d'être assemblée. Certains évoquent aussi la trop coûteuse mise aux normes de pollution du moteur 1.4 MultiAir. Un argument qui ne semble pas forcément valable, puisque Abarth serait dans ce cas embarrassé pour l'ensemble de sa gamme, qui utilise le même bloc.
 

fiat 124 spider
Si cette disparition est regrettable, elle permettra peut être de réaliser des affaires sur les derniers exemplaires disponibles en concession.

En revanche, il ne fait aucun doute que la fusion du groupe FCA avec PSA n'a pas plaidé en faveur du maintien de la 124 Spider. Ce véhicule de niche apparaissait comme une véritable exception dans la gamme du constructeur italien, qui est aujourd'hui presque uniquement composée de petits véhicules urbains. Connaissant la volonté de PSA et de son P-DG Carlos Tavares de rationaliser les gammes, ce sympathique cabriolet avait peu de chances de demeurer au catalogue. En 2015, le Peugeot RCZ a déjà fait les frais de cette politique, alors qu'il se vendait globalement mieux que la 124 Spider...

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Otto Moto

Décision sûrement étayée sur un plan comptable immédiat, mais qui privera FIAT d'une "bella mecanica" qui donnait une identité à la marque.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Fiat 124