Fiat Chrysler sort du rouge au premier trimestre Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Fiat Chrysler sort du rouge au premier trimestre

Grâce à l''augmentation de ses ventes en Amérique du Nord, Fiat Chrysler (FCA) est repassé dans le vert engrangeant un bénéfice net de 92 millions d'euros.

Par Jean Pierre Genet, avec l'AFP
Publié le Mis à jour le

Le groupe reste très dépendant du marché américain. Pour le moment, il se porte assez bien...donc le groupe aussi.

Au premier trimestre de 2014, FCA avait accusé une perte de 173 millions d'euros, notamment en raison d'une charge exceptionnelle. Grâce à la progression de ses ventes en Amérique du Nord, Fiat Chrysler (FCA) est repassé dans le vert engrangeant un bénéfice net de 92 millions d'euros.


Quand l’Amérique du Nord et l’Europe marchent de concert

Le bénéfice d'exploitation (EBIT) ajusté est de son côté en hausse de 22% à 800 millions d'euros. Les performances ont été améliorées dans la région dite Nafta (Amérique du Nord) et en zone Emea (Europe, Moyen-Orient et Afrique). Le résultat total profite aussi de l'appréciation du dollar américain.

La région Nafta représente ainsi la plus grosse partie des bénéfices d'exploitation avec 603 millions d'euros, contre une perte de 117 millions d'euros en 2014.

Dans la région Emea, ils se sont établis à 25 millions d'euros, contre une perte de 72 millions d'euros en 2014.
En Amérique latine, en revanche, la perte s'est creusée à -71 millions d'euros, contre -49 millions l'an dernier.

Chiffre d’affaires en hausse de 38%

Le chiffre d'affaires du trimestre est en hausse de 19% à 26,4 milliards d'euros, grâce notamment à des hausses de 38% des ventes en zone Nafta et de 8% en Emea, qui ont compensé des baisses de vente en Amérique latine et pour la marque Maserati.

La dette du groupe est en hausse à 8,6 milliards d'euros, contre 7,7 milliards d'euros il y a trois mois. La liquidité totale disponible s'élève à 25,2 milliards d'euros, soit un milliard de moins que fin 2014.

Le groupe a confirmé ses objectifs pour l'année en cours : un bénéfice net à 1-1,2 milliard d'euros, un chiffre d'affaires de l'ordre de 108 milliards et des ventes de 4,8 à 5 millions de véhicules.

En attendant l'entrée en Bourse de Ferrari

FCA précise que ces prévisions n'incluent pas les opérations déjà annoncées au sujet de sa marque de prestige Ferrari (séparation et entrée en Bourse de 10% du capital, attendue plus tard cette année, et qui selon les experts devrait rapporter plusieurs milliards d'euros à ses propriétaires).

FCA avait par ailleurs annoncé l'inauguration au Brésil à Goiana, dans l'Etat de Pernambuco, d'un vaste complexe industriel ultra-moderne dédié à la marque Jeep, pour un investissement total de 2,2 milliards d'euros.
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...