Fiat ne remplacera pas directement la 500X en 2025

voir les photos
fiat 500 X futur
Quel sera l'avenir du Fiat 500 X ? L'argus vous le dévoile.

Né en 2014, le SUV urbain terminera sa carrière en 2024. Fiat réorganisera son offre avec un SUV urbain, la 600 fin 2023, et un SUV compact (code UV5) pourquoi pas baptisé Multipla. Développé sur la base des futurs Citroën C3 Aircross (CC24) et Opel Crossland (OV24), il sera commercialisé en 2025.

Désormais dans le giron de Stellantis, la marque italienne revit et ne cache pas ses ambitions internationales. Elle a désormais les moyens financiers et techniques de développer une gamme qui sera commercialisée sur tous les continents. Si la 500e a été lancée en 2020, les 500 X et Tipo prennent de la bouteille et la nouvelle norme sécuritaire GSR 2, applicable en juillet 2024, les poussera vers la retraite.


Deux nouveaux SUV

Le renouveau de Fiat débutera en 2023 avec le lancement de la Topolino en Italie, cousine de la Citroën AMI, puis l’élargissement de la gamme 500 avec un SUV urbain à l’automne 2023. Baptisé 600 (code F364), ce SUV de poche sera le cousin des DS3 et Jeep Avenger, eux aussi produits dans l’usine polonaise de Tychy. A partir de fin 2024, le constructeur italien va profiter des synergies avec Citroën pour renouveler la Panda (code F1H). Suivra en 2025, la remplaçante de la 500 X qui n’appartiendra plus à la famille 500.

A LIRE. Future Fiat Panda (2024). Infos sur la cousine serbe de la Citroën C3

fiat 500 X usine melfi
L'actuel modèle est fabriqué à Melfi en Italie. Le futur SUV compact le sera en Turquie chez Tofas qui produit actuellement la Tipo.

Ce SUV compact d’environ 4,40 m partagera sa base avec les nouveaux Citroën C3 Aircross (CC24) et Opel Crossland (OV24), plateforme développée par PSA en Inde et retravaillée en profondeur pour l’Europe. Contrairement à ces derniers (produits en Slovaquie et lancés en 2024), celui que l’on désigne comme le nuovo Multipla (code UV5) en Italie remplacera la Tipo sur les chaînes de fabrication de Tofas en Turquie. Un programme dirigé par Bernard Hesse à qui l’on doit la Peugeot 508 et qui a travaillé de 2019 à 2021 sur la version Peugeot (P44) de la Citroën Oli. Ce nouveau SUV à 5 places devait aussi se décliner en version à 7 passagers mais le projet a été stoppé à l’automne 2021 pour des raisons budgétaires. Il sera disponible avec le moteur à essence 1.2 et en électrique avec la batterie Svolt.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (2)
Darkargos

La photocopieuse marche a plein régime chez Stellantis. Une Fiat 600 dérivée des DS3 Crossback , Mokka, 2008, Avenger et Alfa Junior. Il y a pas à dire Carlos Tavares sait amortir sa plateforme CMP sortie en 2018 qui sert aussi de base aux 208, Corsa et C4. Sauf qu'en 2024 cette dernière sera dépassée mais pas de souci chez Fiat on a l'habitude d'être à la traîne. Hâte aussi de voir cette plate forme low cost indienne qui va faire le bonheur (ou causer la perte) de Citroën et j'apprends aujourd'hui de Opel comme successeur du Crossland. Les C3 Aircross et Crossland raclaient déjà les fonds de tiroir en ingénierie à leur sortie car basés sur la plateforme EMP1 inaugurée par la 206, excusez du peu. PSA et FCA se sont finalement bien trouvés, tout pour les actionnaires et le top management gavés de stock options , le minimum vital dans la R&D. Les chinois et vont envoyer au panthéon automobile plusieurs marques du groupe Stellantis. C'est couru d'avance quand on voit comme Carlos Tavares maltraite Citroën ou Fiat.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Fiat 500