Vous êtes ici :

Ford Focus RS MKI vs Ford Fiesta ST : c'était mieux avant ?

Ford Focus RS MKI vs Ford Fiesta ST
La Ford Focus RS MKI est une sportive compacte apparue en 2002. La Ford Fiesta ST de 2018 joue dans la catégorie inférieure, celle des citadines, mais peut donner des leçons à sa grande soeur.

Les Ford Focus RS et Fiesta ST partagent beaucoup de points communs : moteur turbo d'environ 200 ch, traction avant avec différentiel autobloquant, performances, poids, mais elles ont une grande différence... d'âge. Alors, sensations à l'ancienne ou efficacité d'aujourd'hui ?

Page 1Ford Focus RS MKI vs Ford Fiesta ST : c'était mieux avant ? 

Ford Focus RS MKI

Ford Focus RS MKI vs Ford Fiesta ST
Ford Focus RS MKI vs Ford Fiesta ST

La Ford Focus RS est apparue en septembre 2002. Moins exclusive que l’Escort RS Cosworth qu’elle remplace, elle ne cache pas pour autant ses intentions sportives. Magnifiques jantes OZ de 18 pouces, étriers de frein Brembo, boucliers avant très ouvert, becquet de toit, grosse sortie d’échappement, ailes hyper larges et teinte spécifique, ça sent le sport. Elle mélange subtilement un physique athlétique et une certaine élégance. Elle faisait écho à la version engagée en championnat du monde WRC des rallyes entre 1999 et 2005. Cette Focus RS MKI ne court pas les rues, et pour cause, seulement 4 501 exemplaires ont été produits.

Ford Fiesta ST

Ford Focus RS MKI vs Ford Fiesta ST
Ford Focus RS MKI vs Ford Fiesta ST

À ses côtés, la Ford Fiesta ST a aussi enfilé sa tenue de sport : jantes de 18 pouces (sur notre modèle d'essai), kit carrosserie avec bas de caisse et boucliers spécifiques, double sortie d’échappement. Elle annonce la couleur mais semble moins « posée » au sol que sa grande sœur. Un effet certainement dû aux ailes moins imposantes que celles de la Focus. À noter que cette Fiesta ST est disponible en carrosserie 3 portes et 5 portes.

 

Habitacle : une Focus façon racing

Ford Focus MKI

Ford Focus RS MKI
Ford Focus RS MKI

New Edge, cela vous parle ? C’était le nom du design Ford, de la fin des années 90 au début des années 2000, mélangeant courbes et arcs. Deux caractéristiques que l’on retrouve à l’intérieur, notamment au niveau de la planche de bord. L’ensemble plaît ou pas, peu importe.

Ford Focus RS MKI
Ford Focus RS MKI
Ford Focus RS MKI

Ce qui donne le sourire ce sont les éléments spécifiques à cette RS comme les sièges baquets et la banquette arrière (!) noirs et bleus signés Sparco avec le logo RS imprimé sur le cuir. Le volant et les compteurs de la même couleur apportent également un peu de gaîté. Pour l’esprit rallye, le pilote peut compter sur un pédalier Sport (également Sparco), un pommeau en alu et surtout un bouton de démarrage « Engine start » situé entre les sièges. Ça fait toujours son petit effet.

Ford Fiesta ST

Ford Fiesta ST
Ford Fiesta ST

 

C’est logiquement plus contemporain dans la Fiesta, avec notamment un grand écran tactile et de multiples informations au tableau de bord. La Focus n’offre même pas d’ordinateur de bord ! Un intérieur moderne, mais triste.

Ford Fiesta ST
Ford Fiesta ST

Aucun rappel de la couleur de carrosserie, pourtant d’un rouge du plus bel effet, dommage. Il y a tout de même des éléments qui ne trompent pas comme le logo ST sur le volant, le pommeau de levier de vitesses spécifique, quelques placages façon carbone et surtout ces sièges Recaro parfaitement dessinés.

 

Mécanique : trois ou quatre cylindres ?

Ford Focus MKI

Ford Focus RS MKI
Ford Focus RS MKI

Les ingénieurs Ford ont pris comme base le 2.0 atmosphérique de
130 ch. En le dotant d’un turbo (Garret GT 2560LS), de pistons en aluminium issu du modèle de compétition, ou encore de soupapes en sodium, le moteur évolue nettement pour atteindre 215 ch et 310 Nm de couple. Légèrement moins puissant que celui de l’Escort RS Cosworth, Ford souhaitait rendre cette mécanique plus souple à utiliser avec notamment davantage de disponibilité à bas régime.

Pour faire passer ce couple généreux au sol, Ford a décidé d’équiper sa RS d’un différentiel autobloquant Quaife (Automatic Torque-Biasing) associé à une boîte mécanique à cinq rapports.

Ford Fiesta ST

Ford Fiesta ST
Ford Fiesta ST

Près de 20 ans plus tard, la mode est au « downsizing » et la Fiesta ST n’échappe pas à la règle. Son moteur ne cube que 1 497 cm3 et surtout perd un cylindre. Sur le papier, cela semble maigre mais le turbo compense largement : 200 ch et 290 Nm de couple. Elle s’appuie également sur un différentiel autobloquant pour mieux digérer cette cavalerie, mais sa boîte mécanique compte un rapport supplémentaire.

Les performances des Focus RS et Fiesta ST sont très proches : 0 à 100 km/h en 6,7 s pour la première et 6,5 s pour la seconde, vitesse maximale identique de 232 km/h. Ces deux bombinettes vont devoir se départager au niveau des sensations. Moteur !

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Ford Fiesta
Recevez par e-mail toutes les infos de la Ford Focus