Ford Focus ST 225 ch
habillage
banniere_haut

Ford Focus ST 225 ch

Musical et plein de couple, le cinq-cylindres turbo apporte du tempérament à la Focus ST qui contient son prix, mais aussi les sensations.

Publié le

         Ford Focus ST

  • Disponible
  • Cinq-cylindres turbo de 225 ch
  • 15 CV
  • A partir de 26 500 €

 

Faute de rentabilité, la tonitruante Focus RS née en 2002 restera probablement sans suite. Pour éviter que les amateurs de Ford caractérielles ne passent à l'ennemi, la ST prend le relais. Avec 225 ch, contre 215 pour la RS bâtie sur la génération précédente, la nouvelle venue semble bien armée pour relever le défi. Elle fait également preuve d'un réalisme bienvenu en affichant le plus bas tarif de son segment : 26 500 €.

Sous sa robe ornée des artifices habituels pour ce type de bolides, la ST a revêtu un cinq-cylindres turbo à vingt soupapes puisé chez Volvo. Ce bloc de 2,5 l date des années 90 mais les ingénieurs de Ford y ont glissé leurs doigts d'or pour le couronner des dernières perfections techniques. L'arbre à cames variable Ti-VCT, le volant moteur allégé et les nouveaux injecteurs sont les aménagements les plus visibles. D'emblée, c'est sa souplesse qui surprend. Avec un couple maximal de 320 Nm disponible dès 1 600 tr/min, la ST se conduit comme un gros... diesel ! La comparaison s'arrête là, car l'allonge du moteur permet de belles envolées dans une sonorité grave du meilleur effet. Un vrai régal musical qui s'accompagne toutefois d'une petite déception en termes de sensations. La Focus pousse fort - c'est indéniable - mais son moteur perd de sa fougue au-delà de 5 000 tr/min, réduisant la plage d'utilisation idéale.

 

Il manque donc à cette Focus ST le punch d'une Mégane RS. Mais ne boudons pas le plaisir car son châssis réjouit par sa polyvalence. Confortable et docile à allure normale, il répond avec talent aux sollicitations les plus sportives grâce son amortissement de qualité, son train avant précis et à sa direction incisive. Il faut une poigne de fer et un coup de volant averti pour surprendre la Focus sur circuit, tant son adhérence latérale est forte. Le freinage est de la même trempe, et seule la descente d'un col de montagne à allure soutenue est venue à bout de son endurance.

Finalement, c'est sur les longs parcours que la ST s'apprécie le mieux. Le son flatteur, le confort et le niveau de performances transforment chaque kilomètre en instant de bonheur. Alors, la ST, une sportive pour le quotidien et les voyages en famille ?

Oui, certainement, et c'est bien la preuve que Ford a réussi son pari : rendre polyvalente la version musclée de la Focus. Ce n'était pas vraiment le cas de feu la RS.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours