Ford Mondeo Evos (2022). Transformation radicale pour la future Mondeo
habillage
banniere_haut

Ford Mondeo Evos (2022). Transformation radicale pour la future Mondeo

Le segment des grandes berlines ne fait plus recette. Ford s'apprête à remplacer la sienne par un crossover façon SUV coupé, plus tendance, du nom de Mondeo Evos. Une révolution de taille pour la familiale à l'ovale bleu, lancée en 1993 avec succès, mais désormais sur le déclin.

Par Benjamin Defay
Publié le Mis à jour le

Nos confrères espagnols de motor.es ont imaginé ce à quoi pourrait ressembler la future Mondeo Evos, en tenant compte des récents clichés de prototypes.

Motor.es

[Mis à jour le 25/03/2021] Ford a annoncé l'arrêt de la production de la Mondeo dans l'usine de Valence (Espagne) pour fin mars 2022. Pour justifier sa décision, la direction du constructeur américain estime que "le segment sur lequel se trouve la Mondeo diminue depuis des années, avec une baisse d'environ 80 % depuis 2000". Par ailleurs, Stuart Rowley, patron de Ford Europe, avait déclaré à nos confrères d'Automotive News Europe : "nous voulons placer notre capital sur les segments en croissance". Comprenez les SUV et crossovers.

***

Lancée en 1993, la Ford Mondeo a connu un joli succès sur ses premières années de commercialisation. En 1997, 322 716 exemplaires  étaient vendus en Europe. Mais aujourd'hui la berline familiale ne fait plus recette : en 2019, la Mondeo IV s'est vendue à moins de 40 000 exemplaires sur le Vieux Continent, berline et break confondus. Ford, sentant le vent tourner, prépare ainsi un modèle pour la remplacer. Celui-ci sera totalement différent de l'actuelle mouture, avec une carrosserie qui mélangera les genres.

ford mondeo 1993
Ford Mondeo de première génération : 1993-2000 - phase 1, jusqu'en 1996.
ford mondeo 2
Ford Mondeo de deuxième génération (2000-2007).

La future génération de Mondeo abandonnera la carrosserie habituelle d'une berline tricorps pour quelque chose de plus tendance : un « crossover » optant pour une ligne à mi-chemin entre berline basse, coupé 4 portes, break et SUV. Nos confrères de motor.es ont réalisé une première illustration à partir de photos-espions du prototype croisé dans la rue. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le changement est radical !


Evos, le nom d'un concept de 2011

La Mondeo Evos (un nom repris du concept Evos présenté à Francfort en 2011 et qui préfigurait la Mondeo actuelle) semble proche du Mustang Mach-E sur ce rendu 3D. Elle arbore une calandre en trapèze ici flanquée d'un look sportif avec une grille façon nid-d'abeilles. Les phares, très étirés, sont reliés au-dessus de cette calandre par une fine ligne chromée, surmontée du nom Evos sur un capot très travaillé. À l'arrière, les épaules marquées et la ligne de toit inclinée façon coupé rappellent de récentes ou futures productions, comme le Renault Arkana ou le Volkswagen ID.5.

ford evos concept 2011
Le nom Evos n'est pas là par hasard : il s'agit du concept de 2011, qui préfigurait la Mondeo de quatrième génération.
ford evos concept 2011
Cette étude, présentée au Salon de Francfort en 2011, avait un mécanisme de porte étonnant et un look de coupé.

À l'intérieur, la Ford Mondeo Evos changera également d'ambiance avec une planche de bord dotée d'un immense écran s'étalant sur toute la largeur. Une installation qui rappelle celle de la Honda e ou celle de Mercedes, appelée à évoluer avec l'Hyperscreen dès cette année. La Ford rassemblera, elle, les compteurs et le système multimédia sur une grande dalle, comme nous le montrait la première image dénichée en Chine au début du mois de janvier.
 

intérieur ford mondeo 2022
L'habitacle tranche encore plus que l'extérieur, avec cet immense écran qui court de part et d'autre de la planche de bord, façon Mercedes-Benz ou Honda e.

Prévue pour fin 2022, la Ford Mondeo Evos est basée sur la plate-forme C2 de la Focus et du Kuga, ce qui ferait d'elle une traction. Néanmoins, les versions les plus puissantes devraient avoir droit à une transmission intégrale. Côté motorisations, Ford devrait continuer dans la voie de l'électrification avec des hybrides simples et hybrides rechargeables, tandis que le diesel pourrait disparaître comme sur la Fiesta récemment.

À LIRE. Les modèles qui tournent le dos au diesel

Source : Motor.es

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours