Ford Transit 2014 : c'est l'heure du lourd
habillage
banniere_haut

Ford Transit 2014 : c'est l'heure du lourd

Le grand utilitaire de Ford arrivera en concession en avril, avec une gamme complète, composée de fourgons de 2,9 à 4,7 t de PTAC, de châssis cabines et de minicars.

Publié le Mis à jour le
Le nouveau Ford Transit a été révélé en détails courant février 2014.
Le nouveau Ford Transit a été révélé en détails courant février 2014.
Renouvellement des utilitaires de Ford : acte 4. Après le pick-up Ranger, le compact Custom, la fourgonnette Connect, la marque vient de présenter en détails le haut de sa gamme, le Transit 2 tonnes, appelé ainsi en raison de son poids à vide moyen. Le nouveau venu est au catalogue depuis octobre 2013, date d’ouverture des commandes, mais la production a commencé le 27 janvier et les premiers véhicules n’arriveront dans les concessions qu’en avril.

Un Transit mondial
C’est un modèle mondial qui débarque sur le marché, avec cette sixième génération. Jamais, en effet, le Transit, dont le tout premier modèle date de 1965, n’a été à ce point universel. Commercialisé dans toute l’Europe depuis son site de fabrication en Turquie (le même que le modèle actuel), il le sera aussi, et c’est une grande première, en Amérique du Nord à partir du deuxième semestre. Là-bas, il sera assemblé à Kansas City (Missouri, États-Unis) et remplacera les E-Series, les fourgons les plus vendus outre-Atlantique. À la fin de l’année, le Transit sera produit en Russie, puis, en 2015, en Chine. Au final, il aura tous les continents et 118 pays comme terrain de jeu.

L’offre du nouveau Transit repose, comme celle de l’actuel, sur des fourgons et des châssis cabines disponibles en traction, en propulsion, avec roues simples ou jumelées, et en transmission intégrale. On soulignera la simplification, initiée sur le Custom, de la nomenclature d’appellation. Ford retient désormais les très explicites L ou H suivies d’un chiffre pour caractériser les dimensions de ses modèles. Les PTAC couverts vont de 2,9 tonnes (modèles traction L2H2 et L2H3) à 4,7 tonnes (modèle propulsion L4H3), toutes les versions de fourgons étant bien sûr disponibles à 3,5 tonnes.

Plus long, plus large
Ford a conservé les empattements de 3,30 m et 3,75 m pour les fourgons du Transit 2014. Mais, pour les autres dimensions, l’embonpoint a gagné le nouveau venu, qui est notamment plus long de 30 cm et plus large de 8,5 cm que son prédécesseur. Rappelons, en outre, que le précédent disposait de modèles à toit profilé plus légers (2,5 tonnes de PTAC) et plus petits, que l’on ne retrouve pas sur la nouvelle génération, puisque cette offre relève maintenant du Custom, et que la longueur L4 n’existait pas auparavant.
Les châssis cabines proposent quatre longueurs hors tout et quatre véhicules d'usine avec plateau.
Les châssis cabines proposent quatre longueurs hors tout et quatre véhicules d'usine avec plateau.
Disponibles aux PTAC de 3,30 tonnes, 3,50 tonnes et 4,70 tonnes, les châssis cabines, qui s’articulent autour de trois empattements (3,13 m, 3,50 m et 3,95 m), proposent quatre longueurs hors tout (5,205 m, 5,572 m, 6,022 m et 6,579 m) et quatre véhicules avec plateau. Enfin, l’offre minicars se compose de trois modèles à propulsion : deux à roues simples de 15 places, différentes par la hauteur, et un de 18 places à roues jumelées.

Moteur : toujours le 2.2 TDCI
Côté moteur, c’est toujours le 2.2 TDCI qui officie aux puissances de 100 ch, 125 ch et 155 ch. Ce dernier réglage remplace celui de 140 ch. On retrouve déjà ce quatre-cylindres dans la gamme Custom. Sur les modèles à traction, le couple du 125 ch gagne 20 Nm, à 370 Nm, et celui du 155 ch délivre 35 Nm de plus, à 420 Nm. Une motorisation supérieure à 155 ch n’est pas prévue avant 2016. La boîte manuelle à 6 rapports est de série pour tous les modèles, et Ford n’a pas prévu de boîte automatique. À souligner que le Transit made in USA dispose d'un V6 essence de 3,5 litres et d’une boîte automatique.
L'agencement de la planche de bord est semblable à ceux en vigueur dans le Connect et dans le Custom.
L'agencement de la planche de bord est semblable à ceux en vigueur dans le Connect et dans le Custom.
La grande nouveauté de la gamme, c’est bien sûr la cabine, dont la calandre en forme de trapèze est la signature stylistique. À l’intérieur, on retrouve l’agencement propre aux récents utilitaires de la marque, Custom et Connect. Le traitement VP est de mise en matière de finition, d’assemblage, de filtration et d’habitabilité. Le poste de conduite bénéficie d’un petit volant, ce qui est plutôt inhabituel à bord d’un gros utilitaire.

Volume en hausse
L’espace de chargement, profitant des dimensions hors tout plus importantes de la nouvelle gamme par rapport à l’ancienne, gagne 1 m3 supplémentaire. Le Transit fourgon est sur ce point généreux, comparé, cette fois, à ses concurrents, mais les différences ne se mesurent qu’en poignée de centimètres…

La modernité de la gamme, dont la plateforme est pour une grande partie commune à celle du Custom, est symbolisée par les équipements de sécurité, nombreux comparé au Transit actuel et optionnels pour la plupart. Citons le régulateur de vitesse adaptatif, le contrôle de la vitesse en courbe, l’alerte de changement de voie ou l’alerte de vigilance.

Au plan commercial, les ventes en France devraient à 62 % porter sur la motorisation de 125 ch, à 63 % concerner les fourgons et à 55 % retenir, en fourgon, la dimension L3, soit la deuxième variante de longueur. Deux finitions sont proposées, Ambiente et Trend, en plus de l’exécution Econetic. Comparé à l’actuel Transit Ambiente, le nouveau a notamment de série l’ESP, le volant réglable et la banquette passager à assise centrale relevable.

Objectifs en France et en Europe
L’offensive produit de Ford depuis trois ans est impressionnante, surtout qu’elle est menée en solitaire, sans aucun partenariat industriel, ce qui est très rare dans l’utilitaire. Tous les segments sont concernés, donc toutes les gammes, la dernière devant arriver au deuxième trimestre, avec la micro-fourgonnette Courier. Les objectifs sont à la hauteur de cette offensive. En France, cette année, Ford compte vendre 7 200 Transit (soit 4 % de part de marché), contre un petit plus de 6 000 l’an dernier à périmètre produit équivalent, c’est-à-dire sans les Transit estampillés compacts et désormais remplacés par le Custom. Au total, avec tous ses modèles, le volume de ventes de la marque devrait croître de 50 % par rapport à 2013 et la part s'établir à 7,7 %. À l’échelle européenne, Ford vise 11 % de part, contre 9,2 % l’an dernier.
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
tabarano524 Le 29/04/2015 - 17:00
bonjour, j'ai reçu mon transit 2 Tonnes à 8 places,le 20/02/15 et commandé le 29/09/2014 ( deux places AV et deux banquettes AR ). Je ne suis pas satisfait pour: les deux banquettes Arrières sont beaucoup TROP près l'une de l'autre; pas de chauffage et pas d'Air/co à l'Arrière ! Pas moyen de pouvoir moduler les banquettes suivant les besoins de la famille. Si Ford veut résoudre ces problèmes, le véhicule est une merveille ! ! !
jean-philippe.drouard0080718 Le 21/11/2014 - 20:37
je viens de commander se nouveau ford, et je suis ravi, j'ai toujousr été renault en matiere d'utilitaire mais la, ils ont fait tres fort il est tout simplement térrible a tout niveau, et je le conseil, fortement, et niveau prix des remises exceptionnel sur la nouvel gamme, je l'attend avec impatiente...
jean_dusud164 Le 20/03/2014 - 20:15
Pas de boite auto pour l'Europe, je vais donc commander un Mercedes Sprinter en boite auto 7 (consommation équivalente boite manuelle). C'est regrettable alors que ce Ford Transit semble avoir de nombreux avantages par rapport à la concurrence mais changer manuellement de vitesse des que le moteur prend ou perd 1000 tr/min, c'est d'une autre époque!
Voir tous les commentaires (3)