Ford Transit Custom hybride rechargeable : le premier de la classe
habillage
banniere_haut

Ford Transit Custom hybride rechargeable : le premier de la classe

Avec son Transit Custom combinant un moteur électrique pour rouler et le 1.0 Ecoboost à essence pour prolonger l'autonomie, Ford est le premier constructeur d'utilitaires légers à proposer un hybride rechargeable.

Publié le Mis à jour le

Appelé Transit Custom PHEV 120 par Ford, ce fourgon compact est en fait un utilitaire à propulsion électrique avec prolongateur d'autonomie, grâce à un moteur à essence.

D. R.

Il en fallait bien un et c'est Ford. Le constructeur américain, très anglais pour ce qui concerne l’activité européenne de ses vans (produits pour la plupart en Turquie), est en effet le premier à proposer en série un utilitaire hybride rechargeable, en l’occurrence son Transit Custom (que, par souci de clarté, nous appellerons ici simplement Custom). Par souci de clarté également, Ford a retenu le sigle PHEV (Plug-in Hybrid Electric Vehicle) dans la dénomination commerciale de son fourgon compact rechargeable. Mais comme le moteur thermique n’est jamais en lien avec la transmission, il conviendrait fondamentalement de retenir le sigle EREV (Extended Range Electric Vehicle). En effet, le trois-cylindres 1.0 Ecoboost agit ici comme un prolongateur d’autonomie, alimentant en courant les batteries ou, quand celles-ci sont vides, directement le moteur électrique, lequel est celui qui, en toutes circonstances, fait avancer le véhicule. C’est ce qu’on appelle l’hybride série.

Le système de fonctionnement du Transit Custom hybride rechargeable. Jamais le moteur thermique à essence n'est en liaison avec la transmission. En toutes circonstances, la propulsion est assurée par le moteur électrique.
Le système de fonctionnement du Transit Custom hybride rechargeable. Jamais le moteur thermique à essence n'est en liaison avec la transmission. En toutes circonstances, la propulsion est assurée par le moteur électrique.

 

Au volant du Ford Transit Custom hybride rechargeable

La planche de bord n'a pas changé avec le Transit Custom hybride rechargeable. Elle avait été revue en 2018, se caractérisant par l'arrivée de l'écran tactile dans la console centrale.
La planche de bord n'a pas changé avec le Transit Custom hybride rechargeable. Elle avait été revue en 2018, se caractérisant par l'arrivée de l'écran tactile dans la console centrale.

Une fois les batteries chargées via une borne (la prise est à l’avant gauche), il est possible de rouler en 100 % électrique, donc moteur thermique coupé, pendant une cinquantaine de kilomètres. L’homologation retient les données suivantes en autonomie VE (véhicule électrique) : 56 km en NEDC, 41,7 km en WLTP et 48,8 km en WLTP cycle urbain. A noter que la capacité de la batterie est faible (13,6 kWh). Par comparaison, celle du Renault Master Z.E. affiche 33 kWh et celle du prochain Mercedes eVito, 41,4 kWh, deux modèles 100 % électriques.

Ici, le Custom hybride rechargeable est en mode de fonctionnement VE. Le moteur thermique est coupé.
Remplaçant le compte-tours, le cadran de gauche affiche la puissance électrique. Ici, le mode de fonctionnement est celui dit standard (ou par défaut). La gestion de l'hybridation est automatique.
Ici, le Custom hybride rechargeable est en mode de fonctionnement VE. Le moteur thermique est coupé.
Ici, le mode de fonctionnement du système hybride du Custom PHEV est celui rechargeant les batteries.
"EV Later" (véhicule électrique plus tard) est l'un des quatre modes de fonctionnement du Custom hybride rechargeable.
Ici, le mode de fonctionnement du système hybride du Custom PHEV est celui rechargeant les batteries.

Quatre modes de fonctionnement sont prévus, que le conducteur choisit au moyen d’un bouton situé sur la planche de bord, tout près du levier de la boîte de vitesses automatique. Le mode standard, activé par défaut, gère de manière automatique l’hybridation. Il implique, dans l’esprit de Ford, que le Custom PHEV va d’abord être conduit en mode électrique. Mais le conducteur a le choix et peut tout à fait préserver la charge des batteries si, par exemple, il sait que son VU va circuler ultérieurement dans une zone à zéro émission. Il choisit alors le mode « VE plus tard ». Un autre mode, dit « Charge VE », fait entrer en jeu le moteur thermique pour recharger les batteries. Tout est assez clair et le système s’apprivoise facilement, le conducteur étant bien aidé par les indications au tableau de bord.

Le Ford Custom hybride rechargeable a une BVA à une vitesse. La position L augmente la capacité de retenue du véhicule et donc la régénération.
Le Ford Custom hybride rechargeable a une BVA à une vitesse. La position L augmente la capacité de retenue du véhicule et donc la régénération.

Freinages et temps de décélération participent bien sûr à la récupération d’énergie. Là, le conducteur, en passant du mode D de la boîte au mode L, peut amplifier cette capacité de recharge. La retenue du véhicule est alors bien plus importante, rendant inutile l’usage de la pédale de frein en bien des occasions.

Quand les batteries sont vides, le moteur thermique devient pleinement générateur et alimente en électricité le moteur électrique propulseur. Il suit alors dans ses montées en régime la demande de puissance exprimée à l’accélération. C’est un petit moteur de 999 cm3, qui, quand le véhicule tutoie sa vitesse maximale de 120 km/h, n’est pas fondamentalement trop bruyant, surtout qu’à cette vitesse, les bruits de roulement et aérodynamiques l’emportent sur tous les autres. A noter qu’il n’y a pas de compte-tours affiché. A la place, un cadran indiquant la puissance et la charge, notamment les phases de régénération. Il y a aussi deux jauges d’autonomie, une pour l’électricité, l’autre pour le carburant.

Tout près du volant et au-dessus de la commande de boîte se trouve le bouton permettant au conducteur de changer de mode de fonctionnement de l'hybridation.
Tout près du volant et au-dessus de la commande de boîte se trouve le bouton permettant au conducteur de changer de mode de fonctionnement de l'hybridation.

Les essais, réalisés avec un véhicule pour moitié lesté dans un environnement routier de très grande ville européenne plutôt roulant (mais avec des passages de bras de mer par bac !), nous ont permis de tester tous les modes de fonctionnement. Ils s’apparentaient à des vraies « missions » : avec des batteries à mi-charge au départ, finir le trajet en mode zéro émission ou, au contraire, commencer le trajet par le mode VE en ville avec des batteries quasiment pleines, mais rouler plus longtemps et à bonne vitesse.

La consommation du moteur à essence est annoncée par Ford à 2,7 l/100 km en NEDC (60 g/km de CO2) et à 3,08 l/100 km en WLTP (70 g/km de CO2). Elle s’est avérée supérieure, en moyenne, au terme des essais réalisés par des conducteurs différents, d’abord là pour tester les modes de fonctionnement du système d’hybridation.

 

Prix du Ford Transit Custom hybride rechargeable

Le Ford Custom 120 PHEV est disponible en une seule longueur (L1), mais en deux hauteurs (H1, soit 6 m3, H2, soit 7,2 m3). Les deux versions sont au PTAC de 3,4 t, haut de la gamme du point de vue pondéral. Les prix suivants sont exprimés en hors taxe et avec finition d'entrée de gamme Ambiente.

  • 340 L1H1 : 43 790 €
  • 340 L1H2 : 44 090 €

C’est, à équipements pas tout à fait comparables, environ 15 000 € de plus que la version diesel équivalente non remisée (2 litres, 130 ch). La finition Ambiente du modèle hybride a quelques spécificités : pare-brise et rétroviseurs chauffants, sièges conducteur et double passager chauffants et à commande multidirectionnelle, chauffage auxiliaire électrique. Pour 1 650 € de plus (même écart qu’en diesel), la finition Trend apporte la climatisation et des sièges différents (banquette chauffante). Et la Limited ajoute des phares Xénon et un énième pack sièges pour 3570 € supplémentaires. Là, le pas de vis habituel entre les finitions Trend Business et Limited (1 800 €) n’a plus cours… On soulignera que la batterie est couverte par une garantie de huit ans ou 160 000 km.

La prise pour la recharge des batteries se trouve à l'avant gauche. Une charge complète se fait en 3 ou en 5 heures.
La prise pour la recharge des batteries se trouve à l'avant gauche. Une charge complète se fait en 3 ou en 5 heures.

Bilan essai du Ford Transit Custom hybride rechargeable

Sur le marché de l’utilitaire léger, Ford, avec ce système de prolongateur d’autonomie, est seul au plan technologique. Il l’est d’autant plus sur le segment du Transit Custom, où, au contraire des fourgonnettes et des grands fourgons, l’électrification est lente. Des véhicules 100 % électriques arrivent seulement (Mercedes eVito, Volkswagen Transporter, modèles PSA pas avant 2021) et le grand leader, le Renault Trafic, devrait fin 2021 connaître lui aussi une version hybride rechargeable.

Agréable à conduire, bien équipé et pouvant satisfaire bien des besoins pour les artisans, le Custom PHEV répond en outre parfaitement au cahier des charges établi par le constructeur : zéro émission possible, pas d’angoisse sur l’autonomie, pas de compromis en termes de qualités utilitaires. Reste, comme souvent avec les systèmes électrifiés, la question du coût. Une hausse d’environ 46 % par rapport à un Custom diesel prix catalogue peut faire peur.

On aime
L’intérêt de la technologie
La facilité d'usage
L’agrément de conduite

On regrette
Le prix
L’offre limitée en longueur et PTAC
L'aspect "thermique" du tableau d'instrumentation

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
monaco Le 08/10/2021 - 09:19
bjr888 Vous êtes dans la section "Actus auto". Je doute que le journaliste vous réponde. @+.
LaurentLRH17 Le 08/10/2021 - 01:42
Bonjour Merci pour cet article détaillé. J'ai 2 questions pour ce véhicule - Est-il en classe 2 sur autoroute ? - J'ai lu qu'il était bridé à 120 km/h. Est-ce vrai ? Pourquoi ? Merci pour votre retour Laurent
Voir tous les commentaires (3)