Future Dacia Spring (2024). Gros restylage en vue pour la citadine électrique
habillage
banniere_haut

Future Dacia Spring (2024). Gros restylage en vue pour la citadine électrique

Même si l’arrivée d’une Spring 2 a été annoncée pour 2024, c’est plutôt un important restylage qui se prépare pour la citadine électrique de Dacia. Toujours fabriquée en Chine, elle y gagnera une planche de bord bien plus moderne et un nouveau faciès, sans oublier quelques évolutions techniques.

Publié le Mis à jour le

Plutôt habitué aux liftings assez discrets, Dacia devrait pourtant offrir un gros restylage à sa citadine électrique, la Spring, en 2024.

Oufti Design

Un remplacement de la Spring dès 2024 ? Voici l'annonce surprise qui a été faite en début d’année par Luca de Meo, le patron du groupe Renault. La première Dacia électrique n’est pourtant pas bien vieille, puisqu’elle sillonne les routes françaises que depuis le printemps 2021. Mais ce modèle a d'abord commencé sa carrière en Chine sous le nom de Renault K-ZE. Aujourd’hui, L’argus est en mesure de vous en dire plus. Selon nos informations, il ne faut en réalité pas s’attendre à une véritable nouvelle génération de Spring mais une grosse évolution. Ce lifting sera toutefois d’une ampleur inédite chez Dacia, plutôt habitué à effectuer des retouches avec parcimonie.

Un faciès totalement repensé

Media Image
Image

Le look de la Spring restylé ne partira pas forcément dans la même direction que cette illustration, mais la poupe n'échappera pas à quelques modifications.

Oufti Design

Media Image
Image

Comme le reste de la gamme, la Spring a déjà légèrement revu son faciès pour accueillir la nouvelle identité de la marque.

Dacia

Calandre, phares, boucliers… toute la partie avant fera ainsi l’objet d’importantes modifications. Pour nos illustrations, nous avons pris le parti de nous inspirer fortement des futurs Duster et Bigster, qui débarqueront pratiquement à la même période. Ce choix nous semblait logique pour des questions de cohérence esthétique. Après tout, avec son look de mini-SUV, l’actuelle Spring a déjà des allures de Sandero 3 Stepway en réduction. Mais le design de Dacia a connu trois changements de patron en peu de temps, et il n’est pas encore sûr que cette direction soit finalement suivie par l’actuel maître des lieux, David Durand. Seule certitude en revanche : alors que le profil ne devrait presque pas évoluer pour limiter les coûts, il y aura des évolutions du côté des feux arrière.

Une planche de bord trop moderne ?

Media Image
Image

La Spring restylée reprendra la planche de bord de sa cousine chinoise Dongfeng EX1 Nano Box… au risque de paraître plus moderne que le reste de la gamme !

DR

Media Image
Image

Dans l'habitacle, la Spring actuelle n'affiche pas une présentation aussi soignée que les dernières productions de la marque.

DR

Les nouveautés les plus spectaculaires, c’est cependant dans l’habitacle qu’il faudra les chercher. Si vous êtes un lecteur assidu de largus.fr, vous les connaissez d’ailleurs peut-être déjà ! La Spring restylée devrait en effet reprendre, à quelques détails près, la planche de bord d’une de ses nombreuses cousines chinoises, la Dongfeng EX1 Nano Box. Cela pose d’ailleurs quelques problèmes à la marque roumaine. Avec son large écran central tactile, son instrumentation numérique et sa console centrale flottante, la plus petite des Dacia risque soudain de paraître bien plus moderne que le reste de la gamme, tout en s’éloignant des discours publicitaires du constructeur qui prônent un retour à l’essentiel. Mais impossible de faire autrement. Dans le cadre d’une coentreprise impliquant aussi Nissan, c’est bien le chinois Dongfeng qui reste le maître d'œuvre sur ce projet. La Spring 2024, qui sera toujours fabriquée dans l’empire du Milieu, doit donc composer avec les décisions de ce partenaire essentiel.

Moteur plus puissant et autonomie accrue

Media Image
Image

Courant 2023, la citadine Dacia gagnera un moteur électrique de 60 ch qui viendra épauler l'actuel bloc de 44 ch.

Clément Choulot

Cette cure de modernité ne serait pas complète sans quelques évolutions techniques. Pour ces dernières, il n’y aura toutefois pas besoin de patienter jusqu’au restylage. Dès 2023, la gamme accueillera un nouveau moteur électrique de 60 ch afin d’épauler l’actuel bloc de 44 ch, qui restera au catalogue. Moyennant un supplément qu’on imagine encore raisonnable, il sera ainsi possible de bénéficier de performances en net progrès, pour sortir de la ville plus sereinement. On espère néanmoins que Dacia en profitera pour équiper sa Spring de pneus de meilleure qualité qu’aujourd’hui. Quant à la batterie, elle recevra une petite amélioration pour gagner environ 2 kWh, avec une capacité utile désormais proche des 30 kWh. Les objectifs de Dacia sont d'afficher une autonomie de 200 km et que la version de 44 ch reste sous la barre des 20 000 €.

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Cibolino Le 04/09/2022 - 09:20
20000€ C'est sûr que le 30% de la population qui gagne en moyenne 1100€ par moi va pouvoir ce payer facilement la "low cost". Voila un moyen facile de , presque, faire disparaitre la voiture de nos routes. Presque pars que les bobos qui décident , eux, pourront encore se payer ....... les grosses cylindrés allemandes.
Cibolino Le 04/09/2022 - 09:13
20000€....... C'est sûr que le 30% de la population qui vit avec le smic pourra facilement se payer la low cost ............ Voilà le moyen de faire presque disparaitre la voiture de notre paysage. Presque pars que les bobos qui décident, eux, pourront continuer à se payer les grosses cylindres allemandes..
Voir tous les commentaires (2)