Hopium Machina. Le prototype Alpha 0 roule, les précommandes ouvertes | L'Argus Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Hopium Machina. Le prototype Alpha 0 roule, les précommandes ouvertes

Annoncée en 2020, la berline à hydrogène Hopium Machina, du Français Olivier Lombard, est bientôt prête. Un prototype Alpha 0 a tourné sur le circuit de Linas-Montlhéry et se montre à l'occasion du Salon Viva Technology. L'auto définitive de 500 ch est déjà disponible à la précommande contre 410 €.

Par Benjamin Defay
Publié le Mis à jour le
hopium machina alpha 0 prototype Voir les photos

Un premier prototype roulant de la future Hopium Machina, baptisé Alpha 0, a posé ses roues sur l'Autodrome de Linas-Montlhéry (Essonne).

Hopium

Hopium, c’est le rêve d’un jeune pilote français. Olivier Lombard, le plus jeune vainqueur des 24 Heures du Mans en catégorie LMP2 (saison 2011), compte bien révolutionner l’automobile telle qu’on la connaît avec une technologie encore peu répandue mais qu’il maîtrise bien : l’hydrogène.

hopium olivier lombard
Olivier Lombard, pilote automobile français vainqueur des 24 Heures du Mans 2011 en catégorie LMP2, a fondé la marque Hopium.

À tout juste 30 ans, le créateur d’Hopium a déjà sept ans d’expérience dans les voitures de course à hydrogène avec l’écurie Green GT LMPH2G et souhaite donc mettre à profit ses connaissances en créant sa propre marque. En 2020, il a ainsi dévoilé son plan avec un premier véhicule, la Machina. Cette berline haut de gamme de 500 chevaux, proposant jusqu’à 1 000 kilomètres d’autonomie en un seul plein d’hydrogène, coûtera 120 000 €.
 

Un premier prototype roulant

hopium machina prototype
Le prototype a été testé jusqu'à 200 km/h sur circuit.

En attendant de voir la véritable Machina, un premier prototype permet d’en découvrir certains aspects esthétiques et techniques. Baptisé Alpha 0, ce véhicule d’essai a servi pour la mise au point finale, effectuée sur la piste de l’autodrome de Linas-Montlhéry, dans l’Essonne.

Le prototype, qui a déjà été poussé jusqu’à 200 km/h, révèle ainsi une signature lumineuse « dont la forme rappelle la stratification de l’hydrogène et le mouvement d’ondes à la surface de l’eau », selon la marque. Le design est signé Félix Godard, qui a notamment collaboré avec Renault-Alpine, Citroën, Porsche et Tesla. La partie technique est partagée entre Olivier Lombard lui-même, des entreprises de la Tech américaine basées à Los Angeles et l’équipementier Plastic Omnium pour le réservoir d’hydrogène.

1 000 exemplaires en précommande

hopium machina commande
La berline haut de gamme à hydrogène définitive sera dévoilée plus tard, mais le carnet de commande est déjà ouvert pour les 1 000 premiers exemplaires.

Outre la présentation de ce prototype roulant, Hopium annonce l’ouverture de précommandes pour sa Machina définitive. Le carnet de commande est ouvert pour 1 000 unités, numérotées. Le tarif de réservation est de 410 €, un clin d'œil au spectre lumineux de l’hydrogène. La marque est encore mystérieuse pour la suite, mais elle nous donne déjà rendez-vous en 2022.

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
pemmore Le 18/06/2021 - 18:24
Je ne pense pas à un moteur à explosion, l'hydrogène a été abandonné car hyper dangereux, donc c'est forcément une pile à combustible et 4 moteurs électriques, ce qui en ferait un 4x4. en se tenant aux normes du tgv ouest 850 kg 1500 cv on arriverait à 280 kg soit 70 kg par roue, j'ai de légers doutes à rajouter le poids de la pile(inconnue) et du réservoir.
b.cordeiro862 Le 18/06/2021 - 15:18
Bonjour, Un moteur à hydrogène est soit à combustion interne comme un moteur thermique soit avec pile à combustible avec moteur électrique. Les 2 solutions ont leurs avantages et inconvénients mais elles existent, à savoir laquelle sera retenue, peut être les 2, leurs coûts étant très différent.
Salies31 Le 18/06/2021 - 11:10
Sprinteur, les batteries électrique, comme les diesel ou essence, ne sont pas capables de développer une puissance mécanique directe. Une voiture essence, est une voiture à moteur thermique et une voiture à hydrogène, comme pour les batteries électriques ont besoin d'un moteur électrique pour convertir cette force en force mécanique, avec évidemment le moins de pertes possible. L'avantage de l'hydrogène par rapport aux batteries est considérable, à commencer par le rejet de CO2 très important avec les batteries. Les batteries sont une étape intermédiaire dont il faudra très vite se défaire.
Voir tous les commentaires (8)
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...