Hyundai Azera 2.2 CRDi
habillage
banniere_haut

Hyundai Azera 2.2 CRDi

Des huit airbags au filtre à particules en passant par le système de navigation avec écran couleur et le toit ouvrant électrique

Par Michel Meilleray
Publié le Mis à jour le

Hyundaï Azera

Hyundaï Azera, D.R.Hyundai Azera 2.2 CRDi

- Disponible

- Berline de haut de gamme

- Diesel 2.2 CRDi de 155 ch

- Transmission automatique

- 10 CV

- 39 150 euros

 

Des huit airbags au filtre à particules en passant par le système de navigation avec écran couleur et le toit ouvrant électrique, cette grande berline de 4,89 m de long (comme une Peugeot 607) réalise un sans-faute au niveau de l'équipement. Outre les indispensables ESP pour la sécurité et climatisation automatique pour le confort, l'Azera offre quelques extra comme le radar de recul, les sièges avant réglables électriquement, avec mémoire pour le conducteur, et la banquette arrière avec dossiers rabattables. A moins de 40 000 €, c'est une performance.

 

Hyundaï Azera, D.R.Sans points communs avec la XG qu'elle remplace, cette berline de haut de gamme destinée aux marchés d'exportation est également un modèle d'habitabilité. Un empattement de 2,78 m et une ouverture des portes arrière à près de 90° procurent un espace arrière généreux et un accès facile. En prime, la banquette moelleuse apporte un maintien satisfaisant.

 

De l'air et du bruit. Tout cela se paie par un poids de plus de 1 700 kg, et les 155 ch du moteur 2.2 découvert sur le Santa Fe ne sont pas de trop pour mouvoir ce lourd véhicule dont la boîte automatique à cinq rapports se contente d'honorer un contrat « dou-ceur ». Bien qu'elle présente une com-mande séquentielle, il ne faut pas compter sur elle pour maintenir le rapport engagé au lever de pied ou organiser une séquence de rétrogradage en freinage. Les accélérations manquent ainsi de tonus mais le couple sauve les reprises.

 

Souple, la suspension alterne pompages sur obstacles de grande amplitude et réactions sèches sur les saignées vives, créant des sensations surannées, plus préjudiciables au confort qu'à la stabilité. Equilibré, le comportement est agrémenté d'une direction précise et d'un freinage performant qui rendent la conduite facile et sûre. Ombre au tableau, les bruits d'air, de roulement et de moteur composent un fond sonore fatigant à la longue.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours