Vous êtes ici :

Hyundai i10 1.2 16V Pack / Peugeot 107 1.0 Trendy / Suzuki Alto 1.0 GL : Les petites s'enhardissent

Hyundai i10 1.2 16V Pack / Peugeot 107 1.0 Trendy / Suzuki Alto 1.0 GL : Les petites s'enhardissent

Les citadines sont devenues des familiales à cinq portes suffisamment puissantes et sophistiquées pour affronter tous types de parcours sur route comme sur autoroute. L'argus dresse le portrait de ces modèles aujourd'hui très convoités !

Page 1Hyundai i10 1.2 16V Pack / Peugeot 107 1.0 Trendy / Suzuki Alto 1.0 GL : Les petites s'enhardissent 

Hyundai i10 1.2 16V Pack

  • 78 ch - Bonus de 700 €
  • 10 090 €


Peugeot 107 1.0 Trendy

  • 68 ch - Bonus de 700 €
  • 10 450 €


Suzuki Alto 1.0 GL

  • 67 ch - Bonus de 700 €
  • 8 990 €

 

1ER : HYUNDAI i10

Hyundai 110 1.2 16V Pack - DMComme une grande.

La coréenne prend les devants en termes de performances en se dotant d'un moteur à quatre cylindres de bonne puissance qui compense aisément son poids plus élevé.

 

L'i10 affiche des capacités d'accélération suffisantes pour venir à bout des situations critiques en ville, des reprises énergiques sur route pour dépasser ou relancer l'allure et une vitesse de pointe élevée qui permet de croiser sereinement aux vitesses imposées sur autoroute.

 

 

Outre son moteur plus musclé, l'i10 se présente d'emblée comme une voiture sans concession. Elle est équipée des plus gros pneus du lot, elle est homologuée en cinq places, ce qui est un avantage même si, pas plus large que les autres, elle n'en offre réellement que deux à l'arrière.

 

De plus, la présence de vitres descendantes à l'arrière, de suspensions modernes et de quatre disques de freins garantissent des prestations de haut niveau avec, à la base, un comportement neutre.

 

Seul bémol, tout cela à un poids et, en dépit de rapports de boîte longs, la consommation en subit le contrecoup, tout spécialement en ville, ce qui situe l'i10 à la limite des 120 g de CO2. C'est aussi la plus confortable de la bande.

 

 

2EME SUZUKI ALTO

Suzuki Alto 1.0 GL - DMSobre et facile.

Légère, la petite Suzuki tourne sur place et la douceur de ses commandes en fait une reine des villes.

 

Son moteur à trois cylindres l'entraîne avec vivacité : suivre le trafic, se loger dans un trou de souris et accéder sans manœuvre à la première place de parking venue transforment les parcours quotidiens en plaisir.

 

Il faut cependant éviter les plaques d'égouts et les obstacles saillants car la raideur des suspensions et la fermeté des sièges ne filtrent rien !

 

Un freinage mordant ne gâte rien même sur route où l'Alto reste facile à conduire avec une tenue de cap satisfaisante et sans trop de sensibilité au vent latéral. La sécurité passive est agrémentée d'un pédalier rétractable, un luxe réservé aux véhicules de catégorie supérieure.

 

Les longs trajets incluant de l'autoroute sont à sa portée, mais les reprises manquant de tonus, il faudra jouer du levier pour relancer la mécanique. L'exercice est facile grâce à une commande de boîte précise et presque sans incidence sur la consommation qui reste très modeste.

 

Si le petit réservoir de 35 l permet une autonomie confortable, il faut se méfier des indications de la jauge peu lisibles tout comme celles du tachymètre.

 

 

3EME :  PEUGEOT 107

Peugeot 107 1.0 Trendy - DMSéduisante et capricieuse.

Si on oublie son mufle imposant, la 107 séduit immédiatement par son allure juvénile et sa taille si menue qu'il faut y regarder à deux fois pour être sûr qu'il s'agit bien d'une voiture à cinq portes.

 

A peine plus performante que la Suzuki, quasiment aussi inconfortable sur les plaques d'égouts et braquant tout aussi bien, la 107 recule à cause de l'imprécision et de la dureté de la commande de sa boîte de vitesses.

 

Un comble pour une voiture urbaine, dérivée d'un mariage à trois pour une marque dont la qualité des commandes de boîte est réputée.

 

Si elle ne fait pas la différence en ville, ajoutant même une visibilité médiocre de trois quarts arrière, la Peugeot se rattrape sur route. Ici, son comportement joueur et rigoureux dégage un vif plaisir de conduire sans se mettre hors la loi.

 

La 107 freine bien, se pilote du bout des doigts et reste rivée sur sa trajectoire pour offrir les joies d'un kart. Les performances incitent à sortir sa voiture pour le plaisir sachant que la consommation est très modérée même en appuyant sur le champignon. A l'arrière, les passagers, manquant de hauteur, apprécient moins.

 

 

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
145 018 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !