Hyundai Kona hybrid vs Toyota C-HR : le match des petits SUV hybrides
habillage
banniere_haut

Hyundai Kona hybrid vs Toyota C-HR : le match des petits SUV hybrides

Le Toyota C-HR doit son succès à son design fort et sa motorisation hybride, rare dans son segment. Hyundai vient le défier avec le Kona hybrid au look affirmé lui aussi et une surprise sous son capot : sa boîte à double embrayage face au variateur de la japonaise. De quoi lui voler la vedette ?

Par Nicolas Valeano
Publié le Mis à jour le

Les petits SUV hybrides sont encore rares. Le Toyota C-HR a ouvert la voie en 2016 et il est rejoint en 2019 par le Hyundai Kona, au moment de son restylage.

HYUNDAI Kona 1.6 GDi hybrid 141ch Executive

  • - Moteur : Hybride
  • - Puissance: 105 ch
  • - Lancement : Septembre 2019
  • - A partir de 32 550 €
  • - Ni bonus ni malus

TOYOTA C-HR 122h Graphic

  • - Moteur : Hybride
  • - Puissance: 98 ch
  • - Lancement : Octobre 2019
  • - A partir de 33 300 €
  • - Ni bonus ni malus

Parmi les SUV et crossovers, il y a les modèles qui font profil bas avec des lignes consensuelles, et ceux qui s’assument et clament leur différence. Nos deux concurrents du jour appartiennent clairement à la seconde catégorie. C-HR est l’acronyme de Coupé-High Rider (qui roule en hauteur) : sa silhouette assez unique lui donne en effet des airs de coupé haut sur pattes. La formule marche si bien que Toyota n'a retouché que peu de choses au plan esthétique pour le restylage du modèle en cette fin 2019.

Hyundai Kona hybrid et Toyota C-HR
Plus compact que le C-HR, le Kona arbore en outre une silhouette bien plus classique que celle de son rival du jour.

Le Hyundai Kona suit une autre démarche. Il ne cherche pas à jouer les coupés et son gabarit est plus concentré (4,17 m contre 4,36 m). Pour animer sa silhouette plus classique, les designers coréens ont utilisé une panoplie d’artifices pour donner une dose de « fun » à leur SUV compact. Projecteurs dispatchés sur la face avant, pilier C interrompu, toit de couleur contrastée, passages de roues massifs reliés aux boucliers : Hyundai ne fait pas dans la simplicité. Mais attention, derrière leur aspect frimeur, nos deux SUV cachent une personnalité bien sage. Ce sont des hybrides très raisonnables, qui combinent douceur de conduite, consommation maîtrisée et aspects pratiques soignés.
 

Prix Hyundai Kona hybrid Executive

Hyundai Kona hybrid
Notre Kona hybrid avait revêtu sa livrée la plus huppée, dénommée Executive et facturée 32 550 €.

La gamme Kona hybrid comprend trois niveaux de finition (plus une version Business réservée aux entreprises) et pour cet essai, nous avons retenu le haut de gamme Executive. Pour un tarif de 32 550 €, quasi-équivalent à celui du Toyota, il inclut un équipement très complet avec des sièges cuir, chauffants et réglables électriquement à l’avant, un régulateur adaptatif et les aides actives à la conduite (suivi de voie, freinage autonome), un système multimédia très complet, une sono haut de gamme et des jantes de 18 pouces. Seuls la peinture métallisée et le toit ouvrant figurent dans la liste des options.
 

Prix Toyota C-HR hybride 1.8 Graphic

Toyota C-HR restylé
Tenue de gala également pour le C-HR, ici en finition Graphic à 33 300 €.

Haut de gamme également pour le Toyota C-HR dans sa finition Graphic (quatre niveaux sont au programme) qui, à 33 300 €, offre une dotation en deçà de sa concurrente coréenne. Les sièges chauffants, les aides au stationnement avant et arrière avec caméra de recul (indispensable au regard de la visibilité limitée) et le toit noir sont bien de série. Mais il faut passer par la case options pour compléter l’équipement, avec un pack Premium qui grève d’un coup l’addition : compter 2 000 € pour disposer du revêtement cuir, de la sono JBL 9 haut-parleurs et, surtout, du système de navigation…

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours