Hyundai Tucson (2020) : voici déjà la quatrième génération du Tucson

voir les photos
illustration futur Hyundai Tucson 2021 vue avant bleu Nikita Aksyonov
Le futur Hyundai Tucson sera commercialisé en 2021. Voici une illustration réalisée par le designer russe Nikita Aksyonov .

Fin 2020, le quatrième opus du Hyundai Tucson arrivera sur le marché. Le SUV coréen arborera un style viril, nettement plus fluide que celui du modèle actuel. En attendant sa révélation le 15 septembre, voici un aperçu.

[Mis à jour le 15/09/20] La quatrième génération du SUV Hyundai Tucson vient d'être dévoilée le 15 septembre. Nous avons pu l'approcher en studio en avant-première. Découvrez nos impressions à bord du Hyundai Tucson 2020 en vidéo.

***

Commercialisé depuis 2015, puis restylé en 2018, le SUV Hyundai Tucson passera la main à son remplaçant en 2021. Les prototypes circulant sous un lourd camouflage permettent néanmoins d’observer une parenté esthétique entre cette quatrième mouture du Tucson et son grand frère, le nouveau Hyundai Santa Fe. Ce dernier a été lancé sur le marché français en mars 2019. Un bon point pour l’harmonie de la famille des véhicules de loisirs Hyundai.

L’illustrateur russe, Nikita Aksyonov vient de publier sur le site Kolesa.ru deux photos retouchées par ordinateur du futur Hyundai Tucson. Armé de sa palette graphique, cet adepte du logiciel Photoshop est parvenu à ôter, un à un, tous les camouflages.


Un style inspiré pour le Tucson 2021

illustration futur Hyundai Tucson 2021 vue arrière bleu Nikita Aksyonov
Vu de dos, le nouveau Hyundai Tucson évoque un peu l'Alfa Romeo Stelvio.

De prime abord, le masque de calandre de ce nouveau Tucson lui donne de faux airs de Mercedes EQC. L’intégration des prises d’air de part et d’autre de la grille principale lui confère un museau agressif qui contraste avec des volumes plutôt doux. Un style viril qui accompagnera parfaitement les versions N Line, la définition sportive que l’actuelle Hyundai Tucson propose depuis mai 2019 (photos ci-dessous).

Hyundai Tucson N Line (2019) vue arrière rouge
Hyundai Tucson N Line (2019)
Hyundai Tucson N Line (2019)

Cette imposante calandre s’inspire aussi de celle du Hyundai Nexo, le SUV alimenté à l’hydrogène, qui coiffe la gamme du haut de ses 72 000 €. Les arches de roues, dont le motif peut rappeler les grandes œuvres de Marcello Gandini, font surtout résonance avec celles du petit frère Hyundai Kona. Tandis que vu de dos, le nouveau Tucson évoque davantage  l’Alfa Romeo Stelvio.  

Vendu de part et d’autre de l’Atlantique, le nouveau Hyundai Tucson aura une large palette de motorisation. En Amérique du Nord, il sera animé par un moteur essence 2.5 Turbo accouplé à une boîte de vitesses automatique à huit rapports. En Europe, l’offre sera plus modeste avec les blocs essence 1.6 GDI et 1.6 T-GDI complété par une proposition diesel 1.6 CRDi dotée d’une hybridation légère. Sur le Vieux Continent, les puissances s’échelonneront de 130 à 190 ch. L’entrée de gamme disposera d’une architecture traction tandis que les versions les plus huppées bénéficieront d’une transmission intégrale.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Hyundai Tucson