Vous êtes ici :

Hyundai Veloster 2 (2018) : une version N au salon de Detroit

voir les photos
Hyundai Veloster N vue avant bleu sur circuit
Le Hyundai Veloster de seconde génération disposera d'une version N forte de 275 ch.

Le Hyundai Veloster fait peau neuve au salon de Detroit. Cette seconde mouture sera commercialisée outre-Atlantique ainsi qu'en Asie. Il fera, en revanche, l'impasse sur l'Europe. Dommage ?

Hyundai Veloster (avril 2011 - septembre 2016) atypique berline compacte coréenne dotée d’une seule porte côté conducteur et de deux côté passagers.
 

Hyundai Veloster N vue de profil bleu sur circuit

Coupé côté pile, berline côté face...

La singulière définition du Hyundai Veloster de première génération n’a pas convaincu le public européen. Mais sur les autres continents (Amérique et Asie), le Veloster a fait une carrière honorable.

La firme coréenne enchaîne en dévoilant une seconde mouture au salon de Detroit NAIAS 2018. Logiquement, ce Veloster 2 n’arrivera pas en Europe.
 

Evolution esthétique

La peinture bicolore affine les lignes.
La peinture bicolore affine les lignes.

Ceci n’enlève rien aux qualités intrinsèques de l’auto qui conserve bien évidemment sa carrosserie asymétrique, coupé sur le flanc gauche, berline sur le flanc droit. Le style évolue par petites touches, la calandre adopte le motif en cascade propre aux nouvelles réalisations de la marque. Les ailes sont subtilement nervurées dans l’esprit d’une DS4. côté droit, la poignée de la porte arrière est dissimulée dans le montant de custode.
 

Les feux arrière en deux parties valorisent la poupe
Les feux arrière en deux parties valorisent la poupe

A l'arrière, les feux sont désormais en deux parties avec un élément embarqué sur le hayon. Cela valorise la poupe tout en l’étirant visuellement dans le sens horizontal afin de lui donner de l’assise. 

 

Révolution mécanique ?

Le Hyundai Veloster N arbore des peintures de guerre !
Le Hyundai Veloster N arbore des peintures de guerre !

Sur le marché nord-américain, deux motorisations sont au programme : un bloc 2.0 atmosphérique de 147 ch et un 1.6 turbo de 201 ch. L’un comme l’autre laisse le choix entre une transmission manuelle ou automatique.

Pour le premier opus du Veloster, la version Turbo était la plus véloce et cette seconde génération va encore monter en puissance. La gamme sera ainsi coiffée par une exclusive déclinaison N, laquelle reprendra à son compte le moteur 2.0 turbo de 275 ch qui anime la Hyundai i30 N.

>> Lire La Hyundai i30 N défie la Peugeot 308 GTi
 

Hyundai Veloster N vue habitacle intérieur clair
Le Hyundai Veloster N soigne sa présentation.

Le Hyundai Veloster N, n’est livrable qu’avec une boîte manuelle à six rapports intégrant un système de talon-pointe automatique au rétrogradage. Le but étant de conduire au maximum "dans les tours". Le châssis est au diapason, avec un différentiel autobloquant et des suspensions pilotées. Sous le signe du « N » qui signifie Nürburgring, la référence des circuits en Europe, le Hyundai Veloster arrivera peut-être sur le Vieux Continent ?

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
shooby136

Il y a quelques mois j'avais eu une rumeur qui disait qu'Hyundai ne donnerait pas de descendance au Veloster tellement le premier c'était peu vendu ... ils auraient mieux fait d'en rester là vu le résultat de cette seconde mouture

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Hyundai Veloster