Ineos Grenadier. Dans les coulisses de la fabrication du 4 x 4
habillage
banniere_haut

Ineos Grenadier. Dans les coulisses de la fabrication du 4 x 4

Ineos Automotive poursuit l'assemblage des prototypes de Grenadier. L'opération se déroule simultanément en Autriche, chez son partenaire Magna Steyr, et en France dans l'usine d'Hambach que le constructeur vient de s'offrir. Plongez dans les coulisses de la production du rustique 4 x 4.

Publié le Mis à jour le

Ineos Automotive en plein assemblage des préséries de son Grenadier

Ineos Automotive accélère sur le développement de son Grenadier. Le rustique 4 x 4, inspiré par l’iconique Land Rover Defender, va entamer une seconde phase de tests après une première année de roulage. Pour mettre à l’épreuve la sécurité et les performances du tout-terrain, le constructeur assemble actuellement une nouvelle série de baroudeurs baptisés « 2B ». 

Les prototypes « made in Austria »

Les véhicules sont fabriqués en Autriche, au sein des locaux de Magna Steyr, l’un des partenaires techniques du tout jeune constructeur. Les exemplaires sillonneront bientôt toutes les routes de la planète. Près d’une centaine de nouveaux Grenadier vont être réalisés comme l'explique le chef de projet, Hans-Peter Pessler, dans une vidéo des coulisses de la fabrication.

ineos grenadier magna steyr
La fabrication est actuellement réalisée en Autriche, chez Magna Steyr, partenaire technique d'Ineos.

Il faut un peu plus d’un mois aux différents acteurs du projet pour mettre sur roues un tout-terrain. C'est pourquoi 8 véhicules sont assemblés simultanément afin de gagner un maximum de temps. Signalons que l’ensemble moteur/essieu est livré pré-assemblé et que le Grenadier profite d'un moteur BMW. Si la ligne de production, basée à Graz, est microscopique, elle permet toutefois de tester et perfectionner l’outil industriel en vue du coup d'envoi de la production en grande série fin 2021.

moteur bmw ineos grenadier
Le moteur n'est pas fabriqué par Ineos. Le bloc, d'origine BMW, arrive pré-assemblé.

 

Bientôt une production en France…

Ineos Hambach
L'usine d'Hambach, en Moselle, sera la nouvelle maison du Grenadier.

Les Grenadier seront produits à Hambach (Moselle), là où jusqu’alors Smart y fabriquait ses Fortwo et Forfour. L’usine a bénéficié de gros investissements de la part de Mercedes, puisque le constructeur allemand y a consacré 500 millions d’euros ! Le site de production lorrain est flambant neuf et tout équipé. Il va permettre à Ineos de gagner du temps car toutes les machines (ou presque) sont déjà présentes. « Nous allons changer quelques machines, reprogrammer et déplacer des robots », explique Erik Torseke, directeur de toute la partie industrialisation. Et d'ajouter que seul l’atelier carrosserie va subir davantage de transformations.

ineos grenadier structure
La structure du Grenadier associe panneaux en aluminium et pièces maîtresses an acier galvanisé.
inéos grenadier 4x4 laque
Plusieurs couches de laque recouvrent les 4 x 4. L'application se fait en 7 étapes.

Chaque Grenadier est composé de 350 pièces de châssis/carrosserie. Cette dernière associe des éléments en aluminium (portes, capot) et une structure en acier galvanisé. Ineos Automotive explique que chaque 4 x 4 est protégé par 4 couches de laque appliquées dans un processus en 7 étapes. Le châssis, lui, est recouvert d’une teinte blanche afin de mieux analyser les fissures qui pourraient survenir durant les tests. Grâce aux kilomètres accumulés, les 250 ingénieurs d’Ineos en charge du projet Grenadier apporteront des développements dans les prochains mois.

A LIRE. Ineos Grenadier pick-up (2023). L'utilitaire tout-terrain débusqué

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Essais
Guides d’achat