Infographies : état des lieux du marché du diesel en France
habillage
banniere_haut

Infographies : état des lieux du marché du diesel en France

Alors qu'il a connu une croissance très forte ces dernières années, depuis 2013, le diesel ne cesse de décroître. Il quitte désormais la ville car plus aucune citadine fonctionnant au gazole n'est présente dans le catalogue des constructeurs. Retour sur cette tendance de fond.

Par Xavier Chimits
Publié le

Le diesel quitte la ville, mais pas le marché automobile français

Baptiste FENOUIL/REA

L’argus.fr s’est interrogé sur la baisse significative et continue du diesel en France. Pour bien comprendre cette tendance de fond, voici un petit tour d'horizon du marché automobile français en chiffres.

> Voir aussi notre dossier spécial : baisse historique du marché du diesel en France


La part du diesel par catégorie d'autos

Évolution de la part du diesel en France entre 2012 et 2015
Évolution de la part du diesel en France par catégorie de voitures (en %)
Il vit ses dernières années chez les citadines : depuis la Fiat Panda en 2012, aucun nouveau modèle n’a maintenu un moteur diesel dans sa gamme, à l’image de la dernière Renault Twingo.

Devenu minoritaire chez les polyvalentes en 2014, le diesel le sera bientôt chez les petits monospaces (57% en janvier), les petits SUV (58%), voire les compactes (68%).

Mais malgré ce climat à la baisse, le diesel reste souverain chez les SUV compacts (91%), familiales (91%), grandes routières (94%), et grands monospaces (99%).

En somme, en se raréfiant sur les véhicules à usage urbain, pas sur ceux à usage routier, le diesel revient à sa vocation. Bonne nouvelle, qui rend bien vaine la volonté, aux conséquences sociales et financières coûteuses, de le bannir des villes.
 
Évolution de la part du diesel chez les constructeurs automobiles
Évolution de la part du diesel dans les 15 premières marques de France (en %)
Reflux général du diesel chez les constructeurs généralistes. Avec toutefois un léger décalage chez Peugeot, marque toujours teintée diesel dans l’esprit du public.

Un revirement spectaculaire, Dacia, dont le taux de diésélisation est passé en deux ans de 81 à 57%. Et deux cas très particuliers, où la chute a été encore plus prononcée qu’ailleurs : Fiat (29% de ventes diesel en janvier) et Toyota (27%).

Chez la marque italienne, parce qu’elle vend essentiellement des 500 et des Panda, deux citadines. Chez Toyota, autre motif : le succès des Yaris et Auris hybride-essence.

En revanche, les clients des marques spécialisées allemandes restent fidèles au diesel, moteur qui va bien au teint d’une berline familiale ou d’une grande routière.

 

La part du diesel dans les ventes

Graphique Diesel en France et en Europe
Part du diesel dans les ventes annuelles en France et en Europe (en %)
Le diesel a commencé à séduire la clientèle des particuliers quand il a adopté un turbo à la fin des années 80.

La France, en raison d’un avantage fiscal accordé au gazole, a toujours présenté un taux de diésélisation supérieur à la moyenne des marchés européens : encore quatorze points d’écart en 2013. Cette année-là, d’autres pays, plus petits, sont toutefois montés encore plus haut : Belgique (65%), Espagne (67%), Irlande et Portugal (72%).

Le taux de diésélisation a culminé en France en 2008 (77%) avant de baisser quand bonus écologique et prime à la casse ont favorisé l’achat de petits modèles, catégories où la part de l’essence reste forte. Il est remonté en 2011 et 2012. Mais semble, depuis 2013, inscrit sur une tendance baissière et durable.
 
Graphique Diesel en France
Part du diesel en France dans les ventes des treize derniers mois (en %)
Le taux de diésélisation en 2014 (64%) recouvre deux périodes bien distincts : 65,5 % sur le premier semestre, 61,5% de moyenne à partir d’août, signe d’une accélération sensible de la décrue du diesel en France. Le mois de janvier 2015 prolonge cette pente et franchit un cap : moins de 60% des ventes pour le diesel, ce n’était plus arrivé depuis 2001.
 
Part des véhicules d'occasion en France, selon les énergies (en %)
Part des véhicules d'occasion en France, selon les énergies (en %)
> Vers un marché du véhicule diesel chahuté ?
 
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours