Izera. La Pologne aura son constructeur de voitures électriques
habillage
banniere_haut

Izera. La Pologne aura son constructeur de voitures électriques

Izera est un nouveau constructeur automobile basé en Pologne et spécialisé dans les véhicules électriques. Un SUV, une compacte, ainsi qu'un break reposant sur la plate-forme SEA de Geely sont en développement. Leur design aura une touche italienne.

Par MaxK
Publié le Mis à jour le

Izera est une nouvelle marque de voitures. Cette entreprise polonaise fabriquera des véhicules électriques.

ElectroMobility Poland est une société polonaise fondée en 2016 qui regroupe des acteurs publics et privés, et dont l'objectif est de lancer une marque nationale de véhicules électriques. « La Pologne est le plus grand marché automobile européen à ne pas avoir de marque domestique. […] Difficile d’imaginer la France sans Renault, l’Italie sans Fiat ou l’Allemagne sans Volkswagen », explique-t-elle dans sa présentation. La firme veut profiter du basculement de l’industrie automobile européenne vers l’électrique pour concrétiser ce projet. Avec le concours du studio italien Torino Design, qui compte plusieurs constructeurs automobiles parmi ses clients, la marque Izera a ainsi vu le jour.

Media Image
Image

Le premier modèle Izera sera un SUV.

Izera

Constructeur polonais, design italien, plate-forme chinoise

ElectroMobility Poland est présidé par Piotr Zaremba, précédemment en charge du développement de la mobilité électrique au sein du ministère polonais de l’Énergie. La direction du développement des produits a été confiée à Lukasz Maliczenko, qui avait travaillé sur les véhicules électrifiés de Jaguar Land Rover durant sept ans précedemment. Izera développe actuellement trois voitures 100 % électriques et vient de trouver la plate-forme modulaire qu’elles partageront sous licence : ce sera l’architecture SEA du groupe chinois Geely, décidément omniprésent puisque propriétaire, actionnaire ou partenaire de constructeurs toujours plus nombreux. C’est notamment sur cette base technique que repose le Smart #1. Ce châssis est conçu pour des véhicules des segments A (mini-citadines et SUV urbains) à E (routières et SUV familiaux), ainsi que pour des utilitaires, avec des empattements pouvant aller de 1,80 m à 3,30 m.

Media Image
Image

Izera utilisera la plate-forme SEA de Geely sous licence.

Izera

Media Image
Image

L'instrumentation est quasi intégralement numérique.

Un SUV pour commencer

La première Izera qui sortira des chaînes sera un SUV compact du segment C, comme le Kia Niro EV notamment, et dont les lignes se dévoilent avec un prototype. Son style fluide s’inscrit dans les tendances du moment : feux avant fins et liés de part et d’autre d’un panneau noir, porte-à-faux courts, ceinture de caisse haute et bandeau horizontal d’éclairage arrière. Idem dans l’habitacle, où l’ambiance est épurée et l’instrumentation numérique.

Media Image
Image

Les grandes roues confèrent un style athlétique au prototype de SUV.

Izera

Une compacte, puis un break

Arrivera ensuite une berline compacte à l’allure ramassée, reprenant les éléments de design cités plus haut pour le SUV. Une auto également matérialisée à l’état de prototype. De trois quarts arrière, cette future rivale des Renault Mégane E-Tech, Volkswagen ID.3 et consorts peut évoquer la dernière Volvo V40, voire le Jaguar I-Pace, par ses montants arrière très inclinés et le décroché de ses ailes entre autres. Un break également destiné au segment C, dont l’allure reste à connaître, suivra. Les caractéristiques techniques et les équipements des véhicules n’ont pas encore été détaillés. Les Izera doivent être produites à Jaworzno, en Pologne.

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
SergeMaroie Le 26/11/2022 - 15:51
Et voilà , merci l'Europe avec sa folie du tout électrique en 2035. Même si ce projet avorte ( clause de revoyure en 2026), les constructeurs chinois se seront bien introduits sur le marché. Bonne chance aux européens...
Limousine Le 26/11/2022 - 09:31
Je regrette que l’Argus qualifie un carrossier de constructeur. J’ai bien compris qu’Izera revendiquait ce statut qui ne me semble pas justifié. Je tairai mon avis sur l’origine de la plate-forme, et fustige le manque d’investissement européen en la matière.
La Rédaction Le 24/11/2022 - 15:52
Izera est un nouveau constructeur automobile basé en Pologne et spécialisé dans les véhicules électriques. Un SUV, une compacte, ainsi qu'un break reposant sur la plate-forme SEA de Geely sont en développement. Leur design aura une touche italienne.
Voir tous les commentaires (3)