Jeep. Trois électriques d’ici à 2025 avec les Recon, Wagoneer S et Avenger
habillage
banniere_haut

Jeep. Trois électriques d’ici à 2025 avec les Recon, Wagoneer S et Avenger

Jeep dévoile les prochaines étapes de sa stratégie d’électrification, qui passera par le lancement de quatre SUV électriques d’ici à 2025. Outre le petit Avenger, le tout-terrain Recon et le luxueux Wagoneer S s’ajouteront à la gamme.

Par MaxK
Publié le Mis à jour le

Jeep dévoile trois futurs SUV électriques, dont le Recon ici à l'image.

Jeep

Dans quelques pays comme la France et l’Allemagne, Jeep ne propose plus aucun véhicule 100 % thermique aux particuliers, les micro-hybrides e-Hybrid étant venus épauler les hybrides rechargeables 4xe pour réduire les émissions de CO2 moyennes de la gamme. Le constructeur américain s’apprête maintenant à passer la troisième dans sa stratégie d’électrification, avec le lancement de plusieurs modèles 100 % électriques, à commencer par le petit SUV Avenger. Trois autres sont annoncés d’ici à fin 2025, et deux d’entre eux se révèlent aujourd’hui.

Media Image
Image

L'Avenger sera le premier à être commercialisé, début 2023.

Jeep

Media Image
Image

Le Jeep Avenger s'exposera au Mondial de Paris 2022.

Jeep

Jeep Recon, alter ego électrique du Wrangler

Le Jeep Avenger, plus petit que le Renegade, est techniquement proche des DS 3 Crossback et Opel Mokka puisqu’il en reprend la plate-forme CMP. Il a été développé avant tout pour l’Europe, où il sera commercialisé début 2023 après une présentation au Mondial de Paris 2022. Son lancement sera suivi, en 2024 aux États-Unis et l’année d'après sur le Vieux Continent, par celui d'un modèle à vocation mondiale nommé Recon. Le Jeep Recon est un véritable tout-terrain qui sera exclusivement proposé en électrique, ce qui lui permettra de cohabiter avec le Wrangler. « Le Recon ne remplacera pas le Wrangler, qui restera toujours le patron et qui est le roi de notre gamme. Mais l’idée du Recon est née de réflexions autour de l’évolution de la philosophie du Wrangler » explique Ralph Gilles, directeur du design de Stellantis.

Media Image
Image

Le Recon sera le pendant électrique du Jeep Wrangler.

Jeep

À l'instar du Wrangler, le Recon adopte une silhouette cubique et peut disposer de portières amovibles, ainsi que d’un toit ouvrant en toile. Il arbore toutefois un style plus moderne avec des passages de roue intégrés aux ailes, une calandre plus fine et une signature lumineuse en U à l’avant. « La toute nouvelle Jeep Recon entièrement électrique a la capacité de traverser le très réputé Rubicon Trail, l’un des trails les plus difficiles des États-Unis, et d'atteindre la fin du parcours avec suffisamment d’autonomie pour retourner en ville se recharger » promet Christian Meunier, P-DG de Jeep. Pneus tout-terrain et roue de secours accrochée au coffre seront au menu. Mais aucun détail technique n’a encore été révélé.

Media Image
Image

Le Jeep Recon s'annonce comme un authentique tout-terrain « zéro émission ».

Jeep

Media Image
Image

Grâce à son toit en toile et à ses portes amovibles, le Jeep Recon promet du grand air.

Jeep

Media Image
Image

Pneus tout-terrain et roue de secours assortie seront proposés pour le Recon.

Jeep

Jeep Wagoneer S électrique avec 600 ch et 600 km d’autonomie

Après les Wagoneer et Grand Wagoneer, cette famille récemment ressuscitée par Jeep s’agrandira bientôt avec un Wagoneer S électrique. Reconnaissable à sa silhouette plus arrondie et profilée que celle de ses « grands frères », qui offrent le choix entre 100 % thermique et hybride rechargeable, ce modèle S affichera comme eux un positionnement premium. Son long porte-à-faux arrière et sa poupe haut perchée mise en valeur par un bandeau lumineux ne sont d’ailleurs pas sans évoquer le Range Rover Velar. Jeep annonce des performances de premier ordre avec une puissance de 600 ch, un chrono d’environ 3,5 s pour passer de 0 à 60 mph (96 km/h) et une autonomie de plus de 600 km. Comme le Recon, le Jeep Wagoneer S sera lancé aux États-Unis en 2024, puis en 2025 sur d’autres marchés, en Europe notamment.

Media Image
Image

Le modèle S affiche un « regard » différent de celui des autres Wagoneer.

Jeep

Jeep 100 % électrique en Europe en 2030

Avec la présentation de ces trois véhicules, Jeep confirme que la politique des poupées russes n’est toujours pas à l’ordre du jour chez ses designers, bien que nombreux soient les constructeurs à ne proposer aujourd’hui, en caricaturant un peu, qu’un même modèle en plusieurs tailles. Chaque véhicule de la firme américaine a son propre style, tout en affichant un air de famille clairement identifiable.

Media Image
Image

Jeep annonce plus de 600 km d'autonomie.

Jeep

Media Image
Image

Le design du Wagoneer S est optimisé pour l'aérodynamique.

Jeep

Le quatrième modèle électrique prévu dans les trois ans n’a pas été dévoilé. D'ici là, le Compass aura été renouvelé avec une nouvelle génération aux dessous très européens. Ceux-ci seront en effet partagés avec des modèles DS, Opel et Lancia, qui seront produits comme lui à Melfi, en Italie, où naît déjà le Compass actuel. Pour 2025, Jeep veut proposer un modèle à batterie sur chacun des segments où il est présent. En 2026, c'est le prochain Renegade qui devrait pointer le bout de sa calandre sur la future plate-forme modulaire STLA Small pour véhicules électriques. Comme les autres marques du groupe Stellantis, Jeep proposera aux particuliers une gamme « zéro émission » en Europe d’ici à 2030. Aux États-Unis, le constructeur table sur 50 % de ventes annuelles en électrique à cette échéance. Son ambition : devenir numéro un mondial sur le marché des SUV électrifiés.

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours