Dès le 11 février 2015, il sera possible de consulter son dossier de contravention sur le site internet de  l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions.
14 jours : c'est le nouveau délai de rétractation imposé par la loi Hamon, dans le cadre de la vente à distance. C'est aussi le délai maximum dont dispose les vendeurs pour rembourser les clients qui se sont rétractés.
En conflit avec un professionnel de l'automobile, constructeur compris, pour un litige de consommation, les automobilistes peuvent désormais mieux se défendre grâce à  l'action de groupe.
Honda vient d'être condamné par la NHTSA, à 70 millions $ d'amende, notamment pour n'avoir pas signalé le problème des airbags défectueux des Accord, Civic, CR-V Element, odyssey, Pilot et Ridgeline produites entre 2001 et 2011.
Si le choix du réparateur était une liberté existante, après un accident, les assureurs avaient tendance à imposer le choix d'un garage. La loi Hamon obligera, début 2015, ces derniers a informer leurs clients de ce droit.
Une action de groupe et une enquête criminelle pourraient être ouvertes aux Etats-Unis contreTakata. Il est reproché à l'équipementier d'avoir garder le silence sur ses problèmes d'airbags défectueux.
Hyundai et Kia ont été condamnés à  100 millions de dollars d'amende pour avoir minoré leurs chiffres de consommation.