L'Aston Martin de Charles III carbure avec un bioéthanol à base de vin et de petit lait
habillage
banniere_haut

L'Aston Martin de Charles III carbure avec un bioéthanol à base de vin et de petit lait

Le nouveau roi d’Angleterre, Charles III, est un écologiste convaincu. Au point de rouler dans une Aston Martin DB6 assez spéciale, puisqu’elle utilise un carburant à base de déchets de vin et de lactosérum. Un carburant royal économe en énergies fossiles et qui permettrait de meilleures performances.

Par Raphaël Desrosiers
Publié le Mis à jour le

L'Aston Martin DB6 du roi Charles III d'Angleterre, un exemplaire proche de celui de cette photo, roule au bioéthanol.

DR

Charles III, récemment proclamé roi d’Angleterre, est un passionné d’automobile qui a accueilli dans son garage plusieurs modèles d’exception. On connaît ainsi son goût prononcé pour les Aston Martin qui l’a amené à posséder des modèles comme la V8, la Vantage Volante ou plus récemment une Virage Volante. Mais celle qui a probablement le plus de valeur aux yeux du père de William et Harry est sans conteste l’Aston Martin DB6 Volante offerte par sa mère, la reine Elizabeth II, pour ses 21 ans. Un beau cadeau que le roi utilise toujours après l’avoir quelque peu modifié.

Carburant royal

Media Image
Image

Les moteurs anciens nécessitent généralement du carburant à l'indice d'octane élevé. Mais pour ce projet la DB6 a dû subir une préparation.

DR

Car le nouveau monarque, également très sensible aux questions environnementales, s’est très tôt intéressé aux biocarburants. Une solution idéale capable de concilier sa passion pour les automobiles de collection et ses préoccupations écologiques. Ainsi a-t-il entrepris de convertir sa DB6 pour qu'elle carbure aux déchets agricoles. Après plusieurs essais peu concluants, le prince Charles découvre l’entreprise Green Fuels située dans le Gloucestershire, qui produit un carburant obtenu à partir des rebuts de la production de vin et de petit lait. Cette base, transformée et complétée par du sans-plomb, permet d’obtenir de l’E85 à l’indice d’octane de 107, une valeur supérieure à l’indice du carburant vendu à la pompe. 

Des performances supérieures

Media Image
Image

En version Vantage, la DB6 ressemble fortement à la DB5 de James Bond.

DR

Pour fonctionner avec ce carburant, la DB6 a dû malgré tout subir une préparation assurée par RS Williams, un garage spécialisé dans les Aston Martin qui acceptera le défi malgré la réticence initiale des ingénieurs. « Une fois la conversion effectuée, ils ont dû admettre que la voiture fonctionnait mieux qu’avant » affirmera néanmoins le prince Charles au magazine Wallpaper en 2018. Cette conversion aurait également eu pour effet de parfumer les gaz d’échappement de l’Aston Martin du roi Charles, auto qui fut notamment utilisée lors du mariage de Kate et William en 2011.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
PneuTron Le 13/09/2022 - 22:28
Précision : la DB6 du nouveau roi roule à l'E85. Et Graham Hill lui a donné des leçons particulières pour la piloter.
Pierre31500 Le 13/09/2022 - 18:49
On peut lire : "Cette base, transformée et complétée par du sans-plomb," ... Certes, les résidus de piquette doivent parfumer, mais quelle est donc la proportion de "sans plomb" ? Une propension à l'approximation dans vos articles de plus en plus sans modération.
Reno33 Le 13/09/2022 - 09:25
Une information intéressante pour tous ceux qui ont des voitures de collection : il est possible de modifier un moteur conçu pour de l’essence plombé… et roulant déjà au sans plomb… au bio éthanol. Encore faudrait-il commercialiser ces modifications. Ce serait tout de même plus logique que les solutions qui consistent à virer le moteur thermique pour le remplacer par des batteries !!
Voir tous les commentaires (4)
Guides d’achat