L’Aventure Peugeot-Citroën-DS : les records de la vente aux enchères 2022
habillage
banniere_haut

L’Aventure Peugeot-Citroën-DS : les records de la vente aux enchères 2022

Certaines voitures vendues aux enchères par Aguttes dans le cadre de la dernière vente annuelle de L’Aventure Peugeot Citroën DS ont battu des records. Les prix de certaines demeurent accessibles malgré ces montants historiques, mais d’autres atteignent des nombres à six chiffres.

Par MaxK
Publié le Mis à jour le

Avec des montants divers, plusieurs modèles de la vente aux enchères L'Aventure ont battu des records de prix.

Aguttes

L’édition 2022 de la vente aux enchères annuelle de l’Aventure Peugeot Citroën DS organisée avec la maison Aguttes a été un franc succès. Ainsi, 93 % des lots proposés le 23 octobre dernier ont été vendus pour un montant total public de 2 307 265 €. Il faut dire que le catalogue regorgeait de pépites, que celles-ci soient badgées Peugeot ou Citroën. Anciennes, concept-cars, voitures de course, véhicules de cinéma, utilitaires… il y en avait pour tous les goûts et presque toutes les bourses. Certaines autos ont affolé les compteurs au point que leurs prix de vente établissent de nouveaux records pour ces modèles.

Media Image
Image

McLaren MP4/9A (1994) : prix non communiqué

Aguttes

Des voitures de course qui affolent les compteurs

La F1 McLaren-Peugeot MP4/9A-07 de 1994 pilotée par Mika Häkkinen et Martin Brundle, estimée entre 1,2 et 1,5 million d’euros, a trouvé preneur. Son prix de vente est demeuré confidentiel. Il s’agit vraisemblablement, et de loin, du montant le plus élevé de cette vente. Autre voiture de course qui a su susciter l’engouement : une Citroën ZX Rallye-Raid Evo 5 de 1995. Version ultime de ce qui fut à l’origine la Peugeot 205 Turbo 16, le buggy de course dont le numéro de série se termine par 0018 a été adjugé 420 300 €, tous frais compris. Un record. En 2014, le châssis numéro 0026 aux caractéristiques et à l’historique très proches n’avait été vendu « que » 154 960 €.

Media Image
Image

Citroën ZX Rallye-Raid (1995) : 420 300 €

Aguttes

Autre record à six chiffres : la Peugeot 504 Coupé V6 Gr.IV « compétition client » de 1977 vendue 195 900 €, soit bien plus que son estimation maximale de 120 000 €. Il s’agit d’usine configuration unique, préparée par le distributeur Peugeot de Côte-d’Ivoire en collaboration avec le département sportif de Sochaux. Lionne de course également, la 306 GTi (S16 en France) Procar de 1999 victorieuse des 24 Heures de Spa-Francorchamps en 1999 et 2000 a établi un record avec un prix d'adjudication de 59 100 €.

Media Image
Image

Peugeot 504 Coupé V6 GR.4 (1977) : 195 900 €

Aguttes

Media Image
Image

Peugeot 306 GTi Procar (1999) : 59 100 €

Aguttes

Les bombinettes Peugeot plus prisées que jamais

Les citadines sportives Peugeot parées pour le rallye ont toujours été populaires ; elles sont aujourd’hui de plus en plus recherchées, et leurs prix de vente aux enchères s’en ressentent. Trois modèles répondant à cette description ont battu des records chez Aguttes, et l’on note qu’il s’agit des représentantes successives d’une même lignée. Une 104 ZS GR.2 de 1979, l’une des 1 000 produites, a trouvé preneur pour 48 300 €. Une 205 Rallye GR.N Matter de 1988 affichant seulement 2 400 km a été vendue 32 700 €, et une 106 Rallye de 1994 est également devenue la plus chère du genre à 14 514 €. Record ne rime donc pas toujours avec inaccessible ; toutefois la cote de la 106 Rallye est clairement sur une pente ascendante.

Plus routières mais à peine moins sauvages, la 309 GTi 16 et la 405 Mi16 proposées, datant toutes deux de 1991, ont également atteint des sommets pour leurs gammes respectives. La première a été vendue 27 660 € malgré ses 231 000 km au compteur. La seconde, n’ayant parcouru que 56 000 km, a réclamé 23 784 €. Sa « grande sœur », la 605 V6, était également de la fête à travers l’exemplaire de 1998 visible dans le film Taxi 2, dans lequel elle est surnommée Cobra. La berline noir mat a été acquise pour 13 896 €.

Media Image
Image

Peugeot 309 GTi 16 (1991) : 27 660 €

Aguttes

Media Image
Image

Peugeot 405 Mi16 (1991) : 23 784 €

Aguttes

Media Image
Image

Peugeot 605 Cobra (1998) : 13 896 €

Aguttes

Des classiques et des insolites

Que serait une vente Peugeot-Citroën sans une 2CV pour battre un nouveau record ? La version 4 x 4 de 1982 préparée ainsi par Marc Voisin, l’un des quelque 700 exemplaires existants, a été adjugée 36 300 €. Il s’agit d’un record pour une telle version mais pas pour une 2CV, certaines raretés dépassant largement les 100 000 € désormais. Autre classique des Chevrons bien que longtemps boudée, une GS Birotor de 1973 s’est illustrée par un prix de 27 900 €. Certaines des Citroën « à record » de cette vente étaient plus inattendues, à l’image d’une C5 Break de 2001 préparée par Carlsson vendue 24 660 €, d’une C3 Pluriel de 2010 vendue 11 100 €, ou encore d’un C15 de 1994 affichant moins de 29 000 km et vendu 14 514 €. Autre utilitaire, mais orné d’un lion et quelque peu transformé celui-là, le Partner promotionnel « WRC » de 1999 a changé de mains pour 17 961 €.

Media Image
Image

Citroën C15 (1994) : 14 514 €

Aguttes

Citons également quelques modèles plus classiques de chez Peugeot comme la 504 Cabriolet V6 de 1975 adjugée 56 700 € et la 304 S Cabriolet de 1973 vendue 20 100 €. Dernier « record » à éclore lors de cette vente, quelque peu facile à déclarer lorsque l’on parle d’un modèle unique, le concept Peugeot Tulip de 1995 a été vendu 16 500 €.

Media Image
Image

Peugeot Tulip (1995) : 16 500 €

Aguttes

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours