Vous êtes ici :

La fin de Voxan

voir les photos
La fin de Voxan

Le 15 février, le tribunal de Commerce de Clermont Ferrand a émis un avis défavorable à la reprise de Voxan. Le patrimoine du dernier constructeur français de motos de grosses cylindrées devrait être prochainement vendu aux enchères

Fin de l'aventure motocycliste à Issoire (Puy-de-Dôme), le tribunal de Commerce de Clermont Ferrand n'a retenu aucune des deux offres de reprise présentées par la Fortune Immobilière du Luxembourg et la Sodemo. Les magistrat ont décidé la liquidation et confier la marque aux bons soins des commissaires priseurs.

Cette liquidation, outre le licenciement économique des douze salariés issoiriens, va entraîner une vente aux enchères du patrimoine de la marque (motos, pièces détachées et machines outils...) pour un montant estimé à environ un million d’euros. Le produit de cette vente permettra de rembourser partiellement les différentes dettes, essentiellement à des sous-traitants.

Si aucun des repreneurs n’interjette appel de cette décision d'ici le 22 février, après quinze ans d'une existence par trop chaotique, Voxan disparaîtra !
Partager cet article
Commentaires
Voir tous les commentaires (9)
jipef71103

Je suis triste pour la France et VOXAN en particulier. Mais il faut bien reconnaitre que la qualité n'était pas au R.V. et surtout pas d'efforts faits dans ce sens depuis le lancement (ex.: les compteurs qui prennent l'eau). Il a manqué à VOXAN un John Bloor. Peugeot devrait s'investir car il y a une base solide et il faut un production moto en France

phang.n742

Je demande à chaque français 1 euro, seulement 1 euro, pour sauver l'image de l'industrie française. Par contre, la POLICE FRANÇAISE DOIT UTILISER LES MOTOS FRANÇAISES. Sauvons Voxan !

pprive195

Pour info, le prix des BMW se trouve dans la même gamme de prix que les VOXAN et quand l'Etat achète du matériel, il y a appel d'offres normalement avec donc un tarif de gros appliqué, ce qui entraîne une baisse significative du prix unitaire. Si on ne trouve pas de VOXAN dans l'administration, est-ce dû à la fiabilité ou à un cahier des charges que le constructeur d'Issoire n'a pas pu tenir?

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
145 375 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !