La Peugeot 108 1.0 VTi ETG5 à l'essai !
habillage
banniere_haut

La Peugeot 108 1.0 VTi ETG5 à l'essai !

La 107 s'en est allée, après deux restylages et neuf ans d'existence. Habilement modernisée, la Peugeot 108 met toutes les chances de son côté pour assurer une carrière aussi longue. Explications.

Par Mathieu Sentis, Photos T. Antoine/ACE Team
Publié le Mis à jour le

Gamme 100% essence pour la Peugeot 108, qui fait confiance à l'ancien 1.0 69 ch retravaillé et au nouveau 1.2 82 ch de la 208.

T.Antoine/ACE-Team

Peugeot 108 1.0 VTi ETG5 5p. Essence. 69 ch. A partir de 12 400 €

Elle prédit la météo, lit vos SMS, indique la direction à prendre au prochain carrefour, et ceci ne vient pas de votre passagère : la nouvelle Peugeot 108 parle. Avec une voix de synthèse certes, mais les infos sont bonnes. Et l’équipement n’a pas couté 3 000 €… qui représenteraient ici un quart du prix de la voiture !
Sellerie cuir, clim automatique et écran tactile 7'' sont de série en finition haute Féline. Mais les matériaux de la 108 restent plutôt basiques.
Sellerie cuir, clim automatique et écran tactile 7'' sont de série en finition haute Féline. Mais les matériaux de la 108 restent plutôt basiques.

C’est donc officiel : à mille lieues de l’ultrabasique Peugeot 107, la Peugeot 108 a basculé dans l’ère de la modernité. De série en finition Allure, un large écran tactile gère les connectivités Bluetooth et USB, et sait devenir le « miroir » de votre smartphone (surtout s’il est un Androïd...) pour récupérer ses listes de musique, ses photos préférées et surtout son système de navigation.

Côté pile, ce dernier demeure bien moins coûteux qu’un GPS classique. Côté face, il devient inopérant si le téléphone ne capte plus le réseau « 3G » dans certaines zones reculées…



Un habitacle mieux présenté

Mieux vaut donc conserver un plan, un vrai, quelque part dans l’habitacle agréable de la 108. S’il perd quelques espaces de rangements (mais la 107 en était vraiment pétrie !), il emploie des matériaux moins basiques, cache davantage ses tôles et accepte désormais le maquillage : trois couleurs d’inserts, sept jeux d’adhésifs (stickers intérieur et extérieur, rappel sur la clef de contact et les surtapis), sans oublier la version Top, couverte d’un toit en toile de 76 cm de long et 80 cm de large ! Coulissant électriquement, il transforme la Peugeot 108 en quasi-cabriolet pour un surcoût de 1 200 € sur les finitions Active et Allure.
Le toit en toile de la Peugeot 108 coûte 1 200 € dans une appellation «TOP!» spécifique. Elle est associable aux finitions Active et Allure, en trois ou cinq portes.
Le toit en toile de la Peugeot 108 coûte 1 200 € dans une appellation «TOP!» spécifique. Elle est associable aux finitions Active et Allure, en 3 ou 5 portes.

Connectée, découvrable, personnalisable, la moderne 108 ferait presque oublier qu’elle procède d’une démarche low-cost : outre sa production en République tchèque, elle partage toujours moult éléments avec ses cousines Citroën C1 et Toyota Aygo et réemploie, pour limiter les coûts, le moteur 1.0, la boîte de vitesse et la plate-forme de la 107. Ne s’agirait-il que d’une modernisation de façade ?


Toujours bonne en ville...

Pour ce premier essai, nous avons opté pour le moteur 1.0 69 ch, accolé à la boîte robotisée à simple embrayage ETG5 (+ 650 €). En dépit de légères modifications (bloc rigidifié et collecteur d’échappement intégré à la culasse pour le moteur, gestion reprogrammée pour la boîte), la Peugeot 108 n’apparaît pas transfigurée en milieu urbain : elle s’y sent toujours comme un poisson dans l’eau !
Si elle repose sur la plate-forme de la 107, la 108 devient plus confortable et sûre. Le 1.0 69 ch, pour l'heure inchangé, dispose de rapports plus courts
Si elle repose sur la plate-forme de la 107, la 108 devient plus confortable et sûre. Le 1.0 69 ch, légèrement modernisé, dispose de rapports plus courts

Son moteur trois cylindres, pétillant sur les premiers rapports, permet de sortir en tête au feu rouge. Les manœuvres profitent de trio « gabarit riquiqui/direction douce/diamètre de braquage court », et deviennent simplissimes avec la caméra de recul. Reste la boîte robotisée… qui invite à une conduite coulée : brusquée, elle génère des à-coups, emballe le moteur en 1ère et fait pester contre sa lenteur à la montée des rapports..


...bien meilleure sur route

En fait, c’est sur route que le conducteur ne reconnaîtra plus sa petite lionne. Si les relances restent timides, malgré les rapports supérieurs raccourcis, le confort de suspension a nettement progressé, comme l’efficacité du train avant ou le mordant du freinage (nouveau train arrière, combinés ressorts/amortisseurs recalibrés, voies élargies de 8 mm, roues plus grandes).
5 cm plus longue que la 107, la 108 reste très courte dans son segment. La version à cinq portes représentera deux tiers des ventes.
5 cm plus longue que la 107, la 108 reste très courte dans son segment. La version à cinq portes représentera deux tiers des ventes.

La petite 108 n’en devient pas une routière aguerrie (l’insonorisation, certes en progrès, reste légère sur autoroute ou sous la pluie), mais accepte plus facilement les virées loin des remparts de la cité. La version 82 ch, proposée au même prix que cette 68 ch à boîte robotisée, s’y attèlera avec plus d’assurance encore.


Bilan de l'essai Peugeot 108Habitacle sommaire, coffre riquiqui et confort ferme deviennent de mauvais souvenirs... La 108 répare les défauts de la 107 et y ajoute des arguments dans l’air du temps : personnalisation, connectivité, et même la conduite au grand air. Voilà la Renault Twingo 3 prévenue.

On aime
  • Le confort en net progrès
  • La compacité en ville
  • Les équipements modernisés
  • Le tarif resté stable

On regrette
  • La climatisation, seulement de série en 3e niveau d’équipement
  • La boîte robotisée toujours lente
  • La garde au toit AR avec le toit ouvrant

La garde au toit perd 5 cm avec le toit ouvrant, et devient alors juste pour des adultes. Les vitres restent à compas...
La garde au toit perd 5 cm avec le toit ouvrant, et devient alors juste pour des adultes. Les vitres restent à compas...
Le coffre gagne 41 l et une plage arrière s'effaçant avec le hayon, toujours vitré. L'accès en profite
Le coffre gagne 41 l (180 l désormais) et une plage arrière s'effaçant avec le hayon, toujours vitré. L'accès en profite.
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
freditane Le 12/06/2014 - 11:00
Elle a l'air mignonne et très efficace pour la ville, mais je me posais une question : l'aspect du cuir, il a l'air comme ça à cause de la photo, ou en vrai il a un rendu aussi... bon marché ?
Voir tous les commentaires (1)