Renault Mégane 4 vs Volkswagen Golf 7 : le duel
habillage
banniere_haut

Renault Mégane 4 vs Volkswagen Golf 7 : le duel

Détrônée par la Peugeot 308, la Renault Mégane a pour mission de retrouver sa place de leader des compactes en France. Pour cela, elle doit affronter la Volkswagen Golf, référence de la catégorie en Europe. Présentation, finition, habitabilité, gamme de moteurs, laquelle est la meilleure ?

Publié le Mis à jour le

Les ventes de la Volkswagen Golf sont supérieures à celles de la Renault Mégane en 2015. Un comble pour Renault. Cette quatrième génération de Mégane doit reconquérir le marché des compactes.

Laurent.LACOSTE

Apparue en novembre 2008, la Renault Mégane 3 (dont la production s'arrêtera au mois de novembre) est dépassée par la concurrence. Sur les neuf premiers mois de l’année 2015, la Peugeot 308 s’est vendue à 57 000 exemplaires, la Volkswagen Golf à près de 34 500 unités et la Renault Mégane 3 n’a trouvé que 27 350 clients. Charge à la Mégane 4 de remettre Renault à sa place naturelle, celle de premier de la catégorie.

A lire. Les tarifs officiels et la gamme de la Renault Mégane (2016)

Pour cela, elle doit faire face aux Peugeot 308 (lire le premier comparatif Renault Mégane 4 contre la Peugeot 308), nouvelle Opel Astra et autre Ford Focus. Au niveau européen, le plus grand défi se nomme Golf. La bataille s’annonce rude puisque l’allemande profite d’une image solide et sera restylée au printemps 2016 lors du prochain salon de Genève.

A voir aussi. Vidéo Renault Mégane GT face à la Peugeot 308 GT


Style extérieur

Renault a pour habitude de changer radicalement de look entre chaque génération de Mégane. Avec ce quatrième opus, il n’y a pas de rupture stylistique mais une grosse évolution. Si de profil, la Mégane 4 reste sobre et plutôt équilibrée malgré un long porte-à-faux avant, les faces avant et arrière ont plus de caractère.

Renault Mégane 4
Feux en crochet à l'avant...
Renault Mégane 4
et bandeau lumineux à l'arrière.

Logo imposant, large calandre à baguettes chromées, feux de jour en forme de crochet, la Renault ne passe pas inaperçue, et se reconnaîtra en un coup d’œil dans la circulation. La partie arrière est plus classique avec ses larges épaules évoquant la Clio, mais la particularité demeure le  bandeau de feux qui court pratiquement sur toute sa largeur. La Mégane 4 souhaite ainsi qu’on la remarque. Mission accomplie.

Volkswagen Golf 7
Face avant plus sage...
Volkswagen Golf 7
Et discrète signature lumineuse.

Depuis la Golf II, présentée en 1983, la compacte allemande n’a pas fondamentalement changé. Elle a évolué sans prendre de risques tout en sachant préserver une impression de robustesse. Lancée en novembre 2012, cette septième génération est équilibrée, sans faute de goût, mais elle est plus discrète que la Mégane, et semble vieillir plus rapidement que ses aînées.

 

Ambiance intérieure

L’ambiance de la Renault Mégane étonne. En reprenant le style de l’Espace et surtout de la Talisman avec une architecture de la console centrale à la verticale, la planche de bord de la Mégane fait davantage penser à celle d’un SUV.

Planche de bord Renault Mégane 4
La planche de bord de la Renault Mégane 4 est assez massive.

L’autre détail frappant est ce grand écran tactile de 8,7 pouces qui regroupe presque toutes les fonctions. Les commandes extérieures sont réduites aux réglages de la température et la gestion du désembuage. Le design n’est pas original et plutôt massif mais la Mégane met sa technologie embarquée à la page : affichage tête haute et écran central du tableau de bord digital en plus de l’écran tactile. A noter que ce dernier sera plus petit et horizontal sur les versions milieu de gamme, contrairement à notre modèle présentée en livrée haut de gamme.

Planche bord Volkswagen Golf 7
L'ergonomie à bord de la Golf est parfaite mais l'ensemble est triste.

À bord de la Golf, l’ambiance n’est pas franchement à la fête. Le design est assez triste mais l’ergonomie est plus soignée et plus naturelle grâce aux différentes commandes (physiques et non tactiles) de la climatisation. L’écran tactile plus petit, les boutons plus nombreux et le style général donnent une impression de déjà vu et l’ensemble paraît déjà daté par rapport à la Mégane.

 

Espace à bord/modularité

En termes d’espace à bord, ces deux compactes sont proches. La Mégane, plus longue de 10 cm par rapport à la Golf ne prend pas pour autant l’avantage au niveau des places arrière. Largeur aux coudes, espace pour les jambes et garde au toit sont à l’avantage de l’allemande. Détails gênant, la chute du pavillon oblige à se contorsionner pour accéder aux places arrière, une habitude à prendre pour éviter de se cogner la tête. Cependant, la banquette de la Mégane paraît plus confortable, car plus épaisse.

Places arrière Renault Mégane 4
La banquette de la Renault Mégane 4 est plus épaisse et mieux dessinée.
Places arrière Volkswagen Golf 7
L'accès est plus aisé et l'espace plus important à l'arrière de la Volkswagen Golf 7.

D’un volume de 380 litres, le coffre de la Golf fait pâle figure face aux 434 litres de la Mégane. Mais dans les faits, cette dernière perd rapidement son avantage. Le seuil de chargement est haut perché et l’épaisseur du bouclier rend difficile le chargement d’objets lourds. Dans les deux autos, seuls les dossiers se rabattent (1/3-2/3) mais la Golf possède un plancher amovible qui permet de disposer d’une surface plane. Le coffre de la Mégane est plus grand mais moins pratique.

Coffre Renault Mégane 4
Le coffre de la Mégane est plus grand...
Coffre Volkswagen Golf 7
Mais celui de la Volkswagen Golf 7 est plus pratique.

Au chapitre des rangements, la Volkswagen possède des bacs de portières plus grands mais l’espace en bas de la console centrale est plus petit, et moins pratique.

  Renault Mégane 4 Volkswagen Golf 7
Longueur 4,36 m 4,26 m
Largeur 1,81 m 1,80 m
Hauteur 1,44 m 1,45 m
Empattement 2,67 m 2,63 m
Coffre 434 litres 380 litres

 

Qualité de fabrication

La Mégane 4 a progressé en qualité extérieure. L’alignement régulier et le faible écart des éléments de carrosserie témoignent d’un soin particulier. La Golf ne fait pas mieux, sur ce point les deux compactes sont très proches.

Les matériaux sont globalement plus flatteurs dans la Volkswagen Golf 7

À l’intérieur, la Mégane n'est pas encore au niveau de sa rivale même si le haut de la planche de bord est moussé à cœur… comme la Volkswagen. Le grainage du bas de la console centrale et des contre-portes est de meilleure qualité dans cette dernière. De même les bacs de portières sont recouverts d’une fine moquette, absente dans la française. Les ajustements sont bien maîtrisés dans les deux cas, les matériaux sont globalement plus flatteurs dans la Golf. Enfin, les montants de la Mégane sont habillés de plastique et non de tissu, comme dans une coréenne.

 

Equipements technologiques

La Golf n’a que trois ans mais elle est distancée par la Mégane. Cette dernière dispose de l’affichage tête haute (vitesse réelle, lecture des panneaux…) au graphisme soigné et d’un grand écran tactile de 8,7 pouces (plus petit sur les versions bas de gamme). Ce dernier se révèle fluide et rapide à manipuler

Compteur Renault Mégane 4
La Renault Mégane 4 profite d'un compteur digital personnalisable.

La Golf est donc à la traîne mais elle sera mise à jour lors de son restylage prévue pour le salon de Genève 2016. Elle devrait recevoir le virtual cockpit vue sur la Passat et pourquoi pas un écran multimédia plus grand comme sur la version R Touch vue au CES 2015 de Las Vegas.

 

Moteurs/transmissions

À son lancement, la Mégane ne peut disposer d’une gamme de moteurs aussi large que celle de la Golf. Cependant, elle devrait proposer des motorisations à essence trois et quatre cylindres TCe de 100, 130 et 205 ch pour la GT. En diesel, elle disposera des blocs dCi 90, 110, 130 et 165 ch en GT. Début 2017, elle recevra une version hybride légère "Hybrid Assist" avec le 1.5 dCi 110 (76 g de CO2/km) pour séduire les flottes d’entreprise puis a technologie hybride essence plug-in, inspirée du concept Eolab, courant 2018. Côté transmission, la Mégane profitera de la boîte à double embrayage EDC à 6 ou 7 rapports.

Renault Mégane 4 essence Renault Mégane 4 diesel
1.2 TCe 100 BVM6 1.5 dCi 90 BVM6
1.2 TCe 130 BVM6 / EDC7 1.5 dCI 110 BVM6 / EDC6
1.6 TCe 205 EDC7 (Mégane GT) 1.6 dCi 130 BVM6
  1.6 dCi 165 EDC6 (Mégane GT)*

*Commercialisation courant 2016

La gamme de la Golf ratisse très large : de 90 à 184 ch en diesel et de 85 à 300 ch en essence. A cela s’ajoute une version hybride plug-in essence (GTE), une version électrique et un moteur fonctionnant au bio-éthanol. Comme la Mégane, il est possible d’opter pour la boîte DSG 6 ou 7.

Volkswagen Golf 7 essence Volkswagen Golf 7 diesel
1.2 TSI 85 BVM5 1.6 TDI 90 BVM5
1.2 TSI 110 BVM6 / DSG7 1.6 TDI 110 BVM5 / BVM6 / DSG7
1.4 TSI 125 BVM6 / DSG7 2.0 TDI 150 BVM6 / DSG6
1.4 TSI ACT 150 BVM6 / DSG7 2.0 TDI 184 BVM6 / DSG6 (GTD)
2.0 TSI 220 BVM6 / DSG6 (GTI)  
2.0 TSI 300 4x4 BVM6 / DSG6  
1.4 TSI 204 DSG6 (GTE)  
Electrique 115 ch (e-Golf)  

 

Bilan match Renault Mégane 4 VS Volkswagen Golf 7

Renault Mégane 4 Volkswagen Golf 7
Rendez-vous fin novembre pour savoir laquelle des deux est la meilleure sur la route.

La Mégane s’est faîte détrôner par la Golf sur le marché français. Elle doit absolument retrouver les premières marches du podium. Pour cela, elle mise sur un style plus fort, des équipements technologies de pointe, une habitabilité correcte et une gamme de moteur bien ciblée.

Toutefois, elle ne bénéficie pas de l’image en béton de la Golf qui risque de se fissurer avec le scandale qui secoue actuellement Volkswagen. Du coup, la française pourrait en profiter. L’allemande dispose d’un habitacle, quoique triste, bien conçu, habitable et facile à vivre. De plus, son prochain restylage devrait la remettre en selle au niveau des technologies embarquées.

Il reste deux inconnues pour pouvoir départager ces deux compactes : les prix et l’épreuve de la route. Les tarifs de la Mégane devraient être bien positionnés, soit un peu plus bas que ceux de la Golf. Enfin, l’agrément de conduite, le comportement routier et le confort de suspension devront être supérieurs pour pouvoir inquiéter la Volkswagen.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
GdelaG Le 11/05/2017 - 16:34
parc entreprise, radar adaptatif et equipement haut de gamme mini 40000 km par an véhicules gardés 5 ans 5 golfs 7 et 6 meganes (105 cv diesel) 0 probleme et entretien limité chez les Golf 7 5 des 6 meganes ont été rappelés et tombés en panne (frein hydraulique bloqué etc) la valeur de reprise de Golf toujours bien plus haut que megane petit avantage par la mégane nouvelle version pour son silence. point fort pour VAG et sa prise en compte du client (pret de voiture, dépose rapide) mes recommandations : si peu de km et aime le silence et pas trop cher : REnault en premiere finition Si gros rouleur et haut de gamme : Golf sans hésitation
ferra.jb548 Le 01/12/2015 - 20:04
POUR CEUX QUI SAVENT TOUT; LA GOLF 7 ASSENBLEE EN CHINE - AU MEXIQUE ET EN ALLEMAGNE LA MEGANE III ASSEMBLEE EN ESPAGNE EN FRANCE ET EN TURQUIE ET RESTE EN PRODUCTION POUR CERTAINS MODELES. POUR LA MEGANE 4 POUR LINSTANT C'EST L'ESPAGNE, A VOIR PAR LA SUITE.... A BON ENTENDEUR ANTI-FRANCAIS QUI VIVENT SUR CE SOL PAS SALUT RENSEIGNEMENTS WIKIPEDIA
gerard.martini03051975372 Le 31/10/2015 - 19:55
Allez plutôt voir les petits arrangements que Renault fait avec les consommations. Un exemple : l'Espace 1.6dci(BVA 160ch) consomme simplement 63% de plus qu’annoncé !! ou encore : 1 million de messages sur les pannes des RENAULT http://forum.autoplus.fr/autoplus/Renault/liste_sujet-1.htm
Voir tous les commentaires (17)