Vous êtes ici :

La panne sèche déjà finie

voir les photos
La panne sèche déjà finie

Total a abondé hier soir dans le sens des syndicats et des politiques. Si la CGT a accepté en théorie de lever les blocus autour des raffineries, tout n'est pas encore rentré dans l'ordre.

C'est fini, ou presque. La grande panne d'essence n'aura pas lieu : « Certaines stations sont à sec de tout produit : 55 au total sont dans ce cas là, 18 manquent de sans-plomb et 117 de gazole» explique la direction de Total, qui précise au passage que « 2269 stations Elf ou Total restent correctement approvisionnées. » Les stations qui manquent de carburant se verront vraisemblablement approvisionnées aujourd'hui ou dans les prochains jours, car toujours selon le pétrolier français, « il y a de la queue dans les dépôts » pour aller ravitailler les établissements qui manquent.

Toutefois, la grève des raffineries n'est pas terminée. Tout d'abord parce que le site de Dunkerque, coeur de la discorde, a voté à l'unanimité ce matin la poursuite du mouvement. Ensuite parce que dans les autres raffineries, la reprise du travail est votée en assemblée générale, et l'issue n'est pas connue d'avance.
Mardi soir, la direction de Total a accepté de s'engager sur le fait qu'aucune fermeture de raffinerie n'interviendrait dans les cinq ans à venir.
 
Partager cet article
Commentaires
jlnobleaux856

Mince. De quoi vont parler les média alors ?

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
145 375 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !