La Peugeot 208 affronte la Citroën C3

voir les photos
La Peugeot 208 affronte la Citroën C3

En attendant son duel avec la future Renault Clio IV, la Peugeot 208 tente de prendre le pouvoir dans la famille PSA. Elle doit donc se montrer plus convaincante que sa cousine Citroën C3, dotée du même moteur diesel et aux arguments très proches...

Peugeot 208

1.6 e-HDi Active 5p.
  • Diesel
  • 92 ch
  • 17 400 €

Citroën C3

e-HDi 90 Confort
  • Diesel
  • 92 ch
  • 18 800 €


Prétentieuse, la nouvelle Peugeot 208 ? Ambitieuse plutôt : pour sa première année pleine de commercialisation (2013), elle espère s'écouler à 550 000 exemplaires. Soit 10 % de son segment dans le monde !
Pour cela, elle cumule les arguments : poids moindre (110 kg de moins que la 207 équivalente), poste de conduite inédit, écran tactile multifonctions dès le second niveau de finition.

Le tout pour un prix en baisse de 1 100 € en moyenne par rapport à la 207. Sur ce point, Peugeot est pourtant loin de se mettre en danger : la 208 employant pratiquement 50 % de pièces communes avec la 207, reste de 30 à 35 % moins chère à produire que sa devancière.



Ainsi élaborée, la 208 va faire souffrir la concurrence. À commencer par sa cousine. Quoique. En 2009, la Citroën C3 usait déjà des mêmes arguments : poids et gabarit contenus, planche de bord originale (partagée ensuite avec la DS3), et depuis peu, le même HDi 92 ch doté du plaisant système Stop & Start du groupe. Dès lors, pour cette première vraie rencontre, les ressemblances entre les deux polyvalentes devraient être plus nombreuses qu'il n'y paraît...
 

À conduire


À l'arrêt déjà, la 208 surprend son conducteur. Car son poste de conduite est inhabituel : volant minuscule et plus ovale que rond, bloc compteur rejeté au loin, près du pare-brise. Une disposition originale qui obligera certains à réadapter leur position de conduite : siège abaissé et volant remonté, le haut de sa jante cache les vitesses graduées jusqu'à 50 km/h, ainsi que l'afficheur central censé indiquer... la vitesse justement.
 

Dans la C3, point de problème similaire. Nous retrouvons un aménagement classique avec une position de conduite relativement haute, idéale lors des escapades urbaines, où la Citroën excelle : direction plus douce, suspension moelleuse à basse vitesse, moteur moins vibrant à bas régime ou au point de patinage de l'embrayage. Et la possibilité de disposer d'un radar de stationnement arrière, indisponible sur la 208 dans cette finition cœur de gamme. Mais là est la seule petite lacune d'équipement de la Peugeot, comme nous le verrons au chapitre budget.
 

Sur la route, les qualités changent de camp. Les suspensions de la 208, un peu sèches à faible allure, maîtrisent bien mieux les mouvements de caisse. Le comportement routier se montre plus dynamique, et agrémenté par le petit volant qui améliore subjectivement la maniabilité.

Les moteurs HDi, identiques, partagent leurs qualités : performances correctes pour ces carrosseries légères, boîte à cinq rapports bien étagée, et sobriété convaincante grâce au système Stop & Start très doux, capable de couper le moteur à une vitesse inférieure à 20 km/h.


 

À vivre


Avec son intérieur clair et ses inserts façon aluminium, la 208 semble appartenir au segment supérieur. Une impression confirmée par la présence d'un grand écran tactile, qui commande de manière intuitive la radio, la connexion Bluetooth et USB, ou l'abordable navigation GPS optionnelle (490 € seulement). Même constat concernant les sièges, mieux dessinés, ou l'équipement, plus complet.
 

Ses progrès en matière d'espace intérieur font là encore préférer la 208, grâce à une meilleure place aux jambes à l'arrière, et un coffre presque aussi volumineux : 285 l contre 300 l pour la Citroën. Des valeurs honorables dans la catégorie.
 
 

Dans la C3, le principal argument prend la forme d'un pare-brise Zénith, proposé en option sur cette finition (450 €) et présent sur notre modèle d'essai. Remontant loin au-dessus de la tête, il amène une agréable luminosité dans l'habitacle... lorsque le soleil ne tape pas trop fort. Ailleurs, l'ambiance fait un peu plus « toc » : la planche de bord affiche un dessin torturé, et souffre de plastiques trop nombreux en termes d'aspect (tantôt dur, laqué, micrograiné ou façon aluminium).
 

Pour le reste, nos deux acolytes présentent les mêmes points forts et faibles au quotidien : rangements assez nombreux, ergonomie bien pensée, mais aucune poignée de maintien au plafond et une insonorisation perfectible sur autoroute.
 

À financer


Difficile de définir une hiérarchie en matière de budget à l'usage : consommations (relevées à 6 l aux 100 km sur parcours mixte dans les deux cas), monte pneumatique et bonus écologique sont identiques pour les deux cousines ! Seules les révisions peuvent devenir plus fréquentes sur la 208 (voir tableau). À l'achat en revanche, la Peugeot prend nettement l'avantage.


Malgré une meilleure dotation de série (antidérapage ESP, Bluetooth, prise USB, rétroviseurs dégivrants), elle s'affiche à 17 400 €, soit 1 400 € de moins que la C3. Et à tarif quasi-identique (18 850 €), on profite du niveau d'équipement supérieur sur la 208 : la finition Allure dispose en plus de la climatisation automatique deux zones, des jantes en alliage de 16 pouces, des essuie-glaces et phares automatiques avec feux de jour à leds, sans oublier les sièges avant sport ou les entourages de vitres chromés.



La Peugeot clôt définitivement le débat en matière de valeur résiduelle, attendue à 54,1 % au bout de trois ans et 60 000 km d'utilisation, contre 46,8 % pour la Citroën déjà très présente sur le marché de l'occasion. Seule consolation pour la C3 : ses campagnes de promotion, très intéressantes depuis quelques semaines.
 

Bilan
208 et C3 ne s'adressent pas à la même clientèle : confort moelleux et grande facilité de conduite pour la Citroën, équipement high-tech, aménagement intérieur inédit et dynamisme au volant pour la Peugeot.

Pour autant, il ne s'agit pas d'un match nul. Car la 208 est avantagée par un meilleur espace intérieur, un équipement plus fourni, et un prix catalogue sensiblement inférieur.



Les détails en plus



Une fois assimilé, le maniement de l'écran tactile de la 208 (qui commande la radio ou la connexion Bluetooth) se montre facile et rapide. Et le GPS est accessible : 490 €. Dans la C3, la navigation vient avec la climatisation automatique et la hi-fi (à 1 440 € !), et interdit l'option prise USB. À revoir...

 


En fonction de la position de conduite choisie, le petit volant de la 208 peut masquer le bas des compteurs jusqu'au repère « 50 ». Agaçant au quotidien pour certains conducteurs...



 
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
  • CITROËN C3
  • 1.6 e-HDi 90 Confort
  • Diesel
  • 17 400 €
  • 1.6 e-HDi 92 Active
  • Diesel
  • 92 ch
  • 18 800 € PEUGEOT 208
Commentaires
Voir tous les commentaires (26)
ludoxbox

comment pour lire de la musique su les deux port usb et a quel format les metre

Heric99

Bonjour, Je suis le propriétaire d'un C3 collection 1.2 Vti 82. Ce véhicule est bien équipé, Radio Cd 6 HP, prise jack, prise usb, d'un ordinateur de bord, de jantes aluminium, de rétro électriques chromés, pack chrome avec poignées extérieures chromées, bandeau chromé sur hayon arrière, enjoliveur chromé pc avant, Le moteur est souple, agréable et contrairement à ce qui est dit ici ou là, il est également agréable sur routes et autoroutes et le véhicule est bien insonorisé; De toute façon la vitesse maxi sur autoroute est de 130.J'ai également la clim manuelle, et j'ai pris en option le pack urbain qui comprend les radars de recul, les rétros rabattables électriquement, les lèves vitres électriques arrières et la sécurité enfant électrique. Ce véhicule est très bien fini, les 2 seuls bémols sont l'espace des jambes au niveau passagers arrières un peu juste et je ne conseille pas la navigation e-myway que j'ai essayé mais que je n'ai pas pris, trop cher et les mises à jours comme sur tous les véhicules équipés d'un gps intégré coûte en moyenne 149€.Mieux vaux acheter un bon tomtom avec un support magnétique Tetrax cela suffit amplement.Les systèmes multimédias de la 208 et de la clio 4 sont plus gadget qu'autre chose à mon avis..Pour info, clés en main j'ai payé ce véhicule 11830€ avec la reprise de ma twingo de 2002 soit une remise de 32%. environ 1700€ de moins que la 208 style 5 portes sans jantes alu, sans radars de recul, sans vitres électriques arrières et environ 2500€ qu'une clio 4. Après c'est une question de gout et je comprend tout à fait que l'on préfère le look d'une 208 ou clio 4,il est vrai que la C3 nouvelle date de 2009, restyler en 2012 et qui sera remplacée fin 2015. Bonne soirée à toutes et tous Amicalement

un pseudo libre

Ne seriez-vous pas un peu chauvin par patriotisme ? La clio depuis de nombreuses années accumule les "problèmes". Interrogez les heureux propriétaires. La majorité regrette son achat et surtout d'avoir payé un prix exorbitant . Il existe une quantité de véhicules supérieurs notamment sur la fiabilité et l'équipement. Par ailleurs comment pouvez-vous affirmer que la qualité est désormais au rendez-vous ? Attendez au minimum 12 mois avant de dire que l'enfant est parfait !

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
402 116 voitures
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !