Vous êtes ici :

La Pontiac Trans Am de Steve McQueen retrouvée dans une grange

pontiac trans am 1979
Voici la dernière voiture qu'a conduit Steve McQueen en tant qu'acteur : une Pontiac Trans Am de 1979.

La dernière voiture à avoir été conduite au cinéma par Steve McQueen a été retrouvée, après avoir été stockée pendant 39 ans dans une grange du Nebraska.

Lorsque l'on parle d'automobiles et que l'on évoque la carrière cinématographique de Steve McQueen, la première voiture qui vient à l'esprit est la Ford Mustang de Bullitt. Pourtant, l'acteur a conduit bien d'autres autos dans sa carrière, comme la Pontiac Trans Am du film "The Hunter", sorti en 1980. Celle-ci est d'ailleurs la dernière qu'il a conduite en tant qu'acteur, puisqu'il est mort quelques mois après la sortie du film.

pontiac trans am 1979

La voiture, avant qu'elle ne passe sur des explosifs.

Chose amusante, Steve McQueen, qui était reconnu pour ses talents de pilote, joue dans ce film le rôle d'un chasseur de primes qui est un piètre conducteur, voire un véritable danger public au volant d'une voiture. La Pontiac Trans Am qui nous intéresse aujourd'hui est celle que le héros du film loue lorsqu'il arrive dans le Nebraska, alors qu'il est à la recherche de deux fugitifs. La voiture termine en plusieurs morceaux suite à une explosion de dynamite, alors qu'elle avait été volée par les deux malfrats.

Deux exemplaires de Trans Am avaient été utilisés pour le tournage et les deux avaient été sacrifiés, notamment car la première explosion n'avait pas été assez spectaculaire selon les producteurs du film. Un agriculteur nommé Harold McQueen (sans lien de parenté avec Steve...) qui avait participé au tournage, fut récompensé pour son aide par la société Paramount Pictures, en recevant le titre de propriété de la première voiture.

 

Une Pontiac Trans Am en attente de restauration

pontiac trans am 1979

Harold avait dans un premier temps projeté de restaurer l'auto, mais il manqua finalement de temps pour cela et la Trans Am demeura dans cet état pendant 39 ans. Finalement, c'est au début de l'année 2018 qu'il accepta de s'en séparer et céda la voiture à un ami de sa fille. Ce dernier retrouva avec la documentation qui prouvait son authenticité, tandis que les transformations opérées pour pouvoir réaliser les cascades étaient encore visibles.

On ne sait encore si le nouveau propriétaire de la voiture a prévu de la restaurer. Quoi qu'il en soit, l'opération risque de nécessiter un travail colossal. Rappelons que les Trans Am étaient les versions les plus sportives de la Pontiac Firebird, dotées des plus gros moteurs et arborant un kit carrosserie spécifique.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Pontiac