La voiture électrique, c'est bon pour le climat | L'Argus Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

La voiture électrique, c'est bon pour le climat

Alors que les véhicules thermiques continuent d'enfumer nos villes, la voiture électrique est LA solution écologique... et économique à l'usage.

Par G.A
Publié le Mis à jour le

Avec la COP 21, passez à la mobilité électrique

La COP 21 (21e édition de la « Conférence des Parties »), fin 2015 à Paris, est l'occasion pour les chefs d’État et de gouvernement de prendre des mesures visant à limiter le réchauffement climatique. Un enjeu majeur consiste à améliorer la qualité de l'environnement dans les « smart cities » (« villes intelligentes ») de demain.

Si, comme de nombreux consommateurs, vous êtes sensibles à l'impact environnemental de vos achats, l'électrique est la mobilité qu'il vous faut ! La France, deuxième marché européen (juste derrière la Norvège), a comptabilisé plus de 14 000 immatriculations pendant cette période, soit un bond spectaculaire de 48% par rapport à 2014 !

Des véhicules plus autonomes et respectueux

L'autonomie des voitures électriques s'est améliorée - on peut désormais parcourir entre 100 km et 200 km sans avoir à recharger la batterie de son véhicule – et devrait doubler dans un avenir très proche. Des applications permettent de localiser les 10 000 points de charge de l'Hexagone, notamment ces bornes gratuites à recharge rapide (80 % du plein en 30 minutes). Chez soi, c'est plus long (entre 6h à 8h), mais on le fait la nuit.

De plus, en choisissant de ne plus émettre de gaz polluants, ces conducteurs améliorent leur santé et celle de leurs concitoyens. Et ils limitent la pollution sonore : le roulement des pneus sur l'asphalte est si discret qu'en dessous de 30 km/h, un bruit de moteur artificiel est émis afin d'alerter les piétons distraits !

La voiture électrique : aides et économies en cascade

Les responsables politiques favorisent l'électrique en multipliant les cadeaux comme les parkings gratuits, l'autorisation de circuler lors des jours de circulation alternée, les frais de péage moins élevés...

N’oubliez pas non plus le Super Bonus écologique (qui peut atteindre jusqu’à 10 000€ en cas de reprise d’un véhicule diesel ancien), le crédit d'impôt de 30 % pour l'installation d'une borne de recharge à domicile ou encore l'exonération partielle ou totale des taxes sur la carte grise et sur les véhicules de société (TVS).

À l’achat, les modèles électriques sont proposés entre 11 000 € et 10 0 000 € après déduction du Super Bonus. Ils sont également sources d'économies à l'usage, avec des frais d'entretien réduits et un « carburant » de 5 à 7 fois moins cher (2 € d'électricité au plus pour 100 km).

Sachez que Franfinance se mobilise aussi pour préserver l'environnement. Si vous souhaitez faire l'acquisition d'une voiture électrique à l'occasion de la COP 21, consultez l'offre de crédit auto « spécial voiture électrique » à taux exclusif de Franfinance ! Un beau cadeau pour vous... et pour l'environnement.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...