Lada Niva (2024). Une première image du 4x4 nouvelle génération

voir les photos
Lada niva 2024
Dans le cadre de la conférence "Renaulution", le groupe Renault a dévoilé cette première image du futur Lada Niva 2024, au look néo-rétro assumé.

Après avoir retrouvé son vrai nom début 2021, le Niva se prépare à accueillir une toute nouvelle génération, sur une base technique partagée avec Dacia. Mais il faudra s'armer de patience jusqu'en 2024, européens compris. En effet, le Lada Niva fera son come-back sur le vieux-continent.

Pour Dacia et Lada, l’avenir va s’écrire en duo. Dans le cadre de sa grande conférence stratégique “Renaulution”, le patron du groupe Renault, Luca de Meo, a annoncé le rapprochement de ces deux marques. Un choix qui permettra de réduire les coûts, en fabriquant sur la même base les sept modèles lancés par les deux constructeurs d’ici à 2025. Annoncé pour 2024, le futur Niva aura donc droit à la moderne plate-forme CMF-B, dont la version simplifiée vient d'être étrennée par la Sandero 3. Une sacrée différence avec le modèle actuel, qui n’a quasiment pas changé techniquement depuis son lancement, il y a plus de 45 ans. Mais que les inconditionnels du célèbre 4x4 russe se rassurent : il sera toujours capable de crapahuter hors du bitume en conservant quatre roues motrices, une réduction avec des vitesses courtes, une garde au sol conséquente ou encore une conception annoncée comme “robuste”.

A LIRE. Lada Niva Legend (2021). Le 4x4 russe retrouve enfin son nom


 

Une CMF-B bientôt "4x4 compatible"

lada 4x4 vision 2018
En 2018, Lada avait déjà présenté ce concept comme un aperçu du futur Niva, mais il n'aura finalement pas de suite directe.
En Russie, le Niva fait de la résistance depuis 1977. Longtemps rebaptisé 4x4 pour une question de droits, il est devenu Niva Legend en ce début 2021.
En Russie, le Niva fait de la résistance depuis 1977. Longtemps rebaptisé 4x4, il est devenu Niva Legend en ce début 2021.

La CMF-B va donc devenir compatible avec une transmission intégrale, ce qui n’était pas le cas jusqu’ici, obligeant par exemple Renault à concevoir son Arkana sur deux bases totalement différentes en fonction des marchés. Ce développement profitera aussi à Dacia, qui pourra ainsi proposer son futur Duster et son grand SUV Bigster en version 4x4, du moins sur certains marchés où les émissions de CO2 sont moins cruciales qu'en Europe de l'Est. En revanche, les vitesses courtes devraient rester l'apanage de Lada. Dans une interview qu'il nous a accordé, Denis Le Vot n'a pas exclu que la transmission intégrale soit disponible en Europe. Ajoutant que c'était à l'étude et que les briques technologiques existaient dans le groupe afin de respecter les émissions de CO2. Ce qui sous-entend que le Niva se convertirait à l'hybride.

 

A LIRE. Lada : toutes les nouveautés jusqu'en 2025

 

Dessous modernes et look néo-rétro

Mais le Niva 2024 se distinguera toujours de ses cousins roumains par son look bien à lui, inspiré du modèle originel. Avec un style finalement bien plus néo-rétro que sur le concept 4x4 Vision (vidéo ci-dessous) qui avait été présenté en 2018. Autre spécificité : il restera proposé en deux tailles, une version courte à trois-portes, plus adaptée au franchissement, et une longue à cinq-portes, plus familiale. Pour Lada, 2024 s’annonce donc comme une date cruciale, d’autant que la marque devrait profiter de ce nouveau Niva pour revenir s’attaquer à d’autres territoires que le marché russe. Et surprise du chef, Denis Le Vot (patron de Dacia-Lada) nous a confirmé que le 4x4 russe fera son retour sur le vieux-continent. A confirmer.

 

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Lada Niva