Lancia Ypsilon (2024). Premières infos sur la nouvelle citadine
habillage
banniere_haut

Lancia Ypsilon (2024). Premières infos sur la nouvelle citadine

La renaissance de la marque italienne débutera par le renouvellement de l'Ypsilon, dont les premiers dessins ont été présentés en interne. Tout comme l'Opel Corsa, la nouvelle citadine va être développée en un temps record à partir de la base technique de la Peugeot 208.

Publié le

La renaissance de Lancia débutera avec la nouvelle Ypsilon en 2024.

ALDO_FERRERO

Donnée pour quasi morte, la marque italienne va renaître de ses cendres grâce au groupe Stellantis. À l'instar des treize autres marques de ce nouveau mastodonte, Lancia aura dix ans pour pérenniser son avenir. Le plan prévoit le lancement de trois véhicules (Ypsilon, Delta et Thema) qui seront commercialisés au niveau international, et pas uniquement en Italie, comme l’actuelle Ypsilon. Sortie en 2011 et restylée en 2021, la citadine passera enfin la main à l’horizon 2024.


Gestation accélérée

lancia Ypsilon 2024 dessin
Contrairement à ce que montre cette illustration, la nouvelle Ypsilon ne versera pas dans la sportivité mais cultivera l'élégance à l'italienne.

Le projet avance à vitesse grand V car Jean-Pierre Ploué, directeur du style de Stellantis, a révélé que « la première Lancia a déjà pris forme » et qu’il s’agit « d’un modèle à l’échelle 1:1 ». Les dessins de la nouvelle Ypsilon ont été présentés en interne par le Français Frédéric Duvernier, qui occupait il y a encore quelques mois le poste de responsable de l’avance de phase et des concept-cars chez Citroën. Selon nos informations, le style Lancia joue sur le registre de la « classe à l’italienne » et non sur celui du sport, qui restera le credo d’Alfa Romeo. À l'image d'Opel, qui a développé sa Corsa en dix-huit mois, le constructeur italien va apposer sa griffe sur la base de la Peugeot 208 afin de réduire les temps de conception.


Évolution de la base e-CMP

Techniquement, l’Ypsilon bénéficiera d’une évolution de l’actuelle plate-forme CMP, attendue pour fin 2022. Elle réside dans la greffe du nouveau moteur à essence 1.2 PureTech, qui proposera une hybridation légère MHEV. Cette dernière s’appuiera sur la transmission automatique électrifiée e-DCT de Punch Powertrain et probablement sur un alterno-démarreur concernant la version à boîte manuelle. Comme annoncé par Carlos Tavares, la gamme sera électrifiée à partir de 2024 et 100 % électrique à partir de 2026. La version électrique de l’Ypsilon accueillera le nouveau moteur Nidec et disposera d’une meilleure autonomie grâce à une évolution de la chimie de la batterie CATL.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours