Vous êtes ici :

L'autoradio CD va-t-il disparaître ?

L'autoradio CD va-t-il disparaître ?

Le lecteur de CD a-t-il encore sa place dans nos voitures ? Au vu de la prédominance des fichiers MP3, les constructeurs commencent à négocier ce virage technologique.

C’est le tout dernier-né. Il est commercialisé par la société Clarion et répond au doux nom de FZ501E. Selon son fabricant cet autoradio est « totalement dématérialisé ». Ce qui signifie qu’il ne comporte plus de lecteur de compact discs, mais est adapté à la lecture de fichiers numériques MP3 en provenance de diverses sources : iPhone, iPod… Alors, la fin du CD en voiture serait-elle proche ?

Si l’on se réfère à ce qui s’est passé avec les cassettes, cela fait environ dix ans que les autoradios qui leur étaient dédiés ont disparu du marché. Ils ont été remplacés par des lecteurs CD, plus compacts et à la qualité d’écoute bien meilleure… Mais, d’après le Syndicat national de l’édition phonographique (Snep), les ventes de disques compacts ont chuté de près de 30 % entre 2007 et 2010, alors que le téléchargement sur Internet a grimpé de plus de 73 % sur la même période ! Un sondage Ifop effectué en janvier 2011 a même révélé que près d’un Français sur deux consomme de la musique en ligne.
 
 

Appareils modernisés


Pour autant, les constructeurs automobiles ne croient pas à la fin du lecteur de CD, car tous en proposent encore dans leurs voitures : « Tout le monde ne dispose pas encore de téléphone portable capable de lire les fichiers musicaux ou de lecteur MP3. En revanche, des compact discs tout le monde en possède » constate-t-on chez Renault. Même son de cloche chez Peugeot, où l’on pense que « les connexions par port USB et les prises auxiliaires jack viennent en complément du lecteur de disques compacts, mais ne s’y substituent pas ».
 
Si les constructeurs ne renoncent pas à l’autoradio CD, ils ont modernisé leurs appareils : «Nos modèles peuvent être équipés d’un port USB depuis maintenant trois ans, y compris les véhicules utilitaires » affirme-ton chez Renault. Un équipement qui s’est donc largement généralisé aujourd’hui dans le milieu automobile.
 
À quelques nuances près, le discours est le même chez les constructeurs de haut de gamme. Audi rappelle par exemple que les lecteurs CD se sont diversifiés ces dernières années : « Ils ne servent plus uniquement à lire les compact discs, ils peuvent lire aujourd’hui les DVD pour regarder un film sur l’écran du système de navigation. »
 
Lexus, la marque haut de gamme de Toyota, n’est pas prête non plus à abandonner ces autoradios, et rappelle : « Il ne faut pas oublier que la musique sous format MP3 est un fichier compressé. La qualité sonore, le rendu des basses et des aigus sont, par conséquent, moins bons que ceux d’un disque. Le retrait du lecteur de compact disc n’est donc pas envisageable, surtout que la plupart de nos modèles disposent d’un système audio Mark Levinson de très haute qualité. »
 
 

Clientèle plutôt senior


Les constructeurs ne sont pas dupes, ils se doutent bien qu’à l’avenir le lecteur de disques compacts n’aura plus sa place dans nos voitures. Pour Audi, le retrait se « fera très progressivement ; on continuera à proposer des autoradios combinant lecteur CD, connexion USB et iPod pendant encore quelques années ». Chez Peugeot, on est du même avis, mais on se montre plus réservé concernant les chargeurs de compact discs qui sont, d’après le constructeur, « amenés à disparaître ». Chez Renault, on pense que le retrait de ce type d’autoradio commencera dans les petites voitures, « celles utilisées par les jeunes ». Les 18-25 ans sont en effet plus sensibles aux nouvelles technologies, et il suffit de leur montrer un disque compact pour s’apercevoir que grand nombre d’entre eux ont abandonné ce moyen d’écoute, considéré comme désuet depuis longtemps.
 
Seules les marques de luxe devraient en revanche rester fidèles plus longtemps au lecteur CD pour ne pas « bouleverser une clientèle plutôt senior », comme cela avait été le cas avec les lecteurs de cassettes aux débuts des années 2000.
 
 
L’avènement du « dématérialisé »
Si quelques constructeurs pensent déjà à l’après-CD, les fabricants d’autoradios, eux, sont déjà passés à l’acte. La grande majorité d’entre eux propose dans leur gamme des autoradios appelés « sans mécanisme CD ». Chez Clarion, cela fait même déjà « quelques années que l’on vend des lecteurs sans compact disc ». Et si l’entreprise japonaise commercialise encore davantage d’autoradios avec lecteur de disque compact que sans, la tendance pourrait s’inverser d’ici à 2012 : « Aujourd’hui, les gens veulent pouvoir brancher leur iPhone ou leur iPod pour diffuser leur musique dans la voiture ».

Mais Clarion ne tire pas un trait pour autant sur le disque : « Tant qu’il y aura des ventes de compact discs, nous proposerons des lecteurs dans notre gamme. » Muse propose aussi un grand choix d’autoradios dématérialisés : « Les avantages de ces produits sont multiples, déclare le fabricant, la capacité de stockage d’une clé USB est plus importante, et l’absence du mécanisme du lecteur CD permet d’améliorer la fiabilité du produit et surtout de baisser le prix de vente ». New One, la marque « premier prix » de Muse, va d’ailleurs lancer prochainement un autoradio sans lecteur de disques compacts à moins de 20 € !

Parmi les fabricants d’autoradios que nous avons contactés, LG est le seul à faire l’impasse sur les modèles dématérialisés. Du moins pour l’instant : « C’est un marché de niche qui ne représentait pas plus de 10% du secteur en 2010. Aujourd’hui, nous concentrons plutôt nos efforts sur les autoradios CD avec connexion iPod et port USB, qui représentent plus de 70 % des parts de marché » explique le directeur produits de la marque coréenne.
 
Pourtant, LG lancera à son tour un autoradio sans lecteur début 2012, et prépare également une nouvelle génération d’autoradios qui permet d’écouter de la musique en ligne grâce à une connexion Internet. Une innovation qui risque de faire plonger un peu plus les ventes de CD…
Partager cet article
Commentaires
Voir tous les commentaires (8)
Ajax

Le son compressé en mp3 est mauvais, de plus il est bien plus pratique de choisir un CD plutôt que chercher un fichier sur USB ... Quels véhicules en proposent encore sur tableau de bord et non au fond de la boîte à gants ?

Ajax

le son compressé en mp3 est mauvais, de plus il est bien plus pratique de choisir un CD plutôt que chercher un fichier sur USB ...

j.tsagalos910

76 ans, j'ai toute ma musique sur mon portable; je n'ai qu'un seul CD. Ok si les prix baissent..

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
144 363 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !