Vous êtes ici :

L'aventure industrielle de la société Joskin

Passer en trente-deux ans, d'une entreprise familiale de travaux agricoles à une réussite industrielle incontestable, c'est le pari réussi de Victor Joskin. Son but : devenir le spécialiste européen des remorques agricoles.

La société Joskin est basée à Soumagne, en Belgique. Aussi passionné et volontaire que modeste, Victor Joskin a débuté sa carrière en 1968 par la création d'une entreprise de travaux agricoles. Il ne possédait, à cette date, pour tout équipement, qu'un tracteur et une des premières faucheuses rotatives. Quatre ans plus tard, en 1972, son parc compte dix tracteurs. La même année, disposant pour son propre compte d'un important stock de pièces de rechange, il approvisionne ses voisins agriculteurs, puis il se lance dans la vente et le service après-vente. En 1974, la main-d'oeuvre se faisant rare, il importe un élévateur de balles. L'aventure commence. En 1978, conscient que ses activités d'entrepreneur de travaux agricoles et de responsable commercial ne sont guère compatibles, Victor Joskin met fin à sa première activité : « Nous donnions la priorité au dépannage du matériel de nos clients, au détriment de nôtre activité ».

Jusqu'en 1980, la vente régionale de matériel et la distribution de ses importations à l'échelon national ne cessent de progresser, jusqu'au jour où survient une dévaluation du franc belge qui le contraint à augmenter ses prix de 8 %. En 1983, il fait la connaissance d'un compatriote désireux de produire du matériel agricole en grande série, à la recherche d'un réseau de distribution. Il s'agit d'une tonne à lisier et d'une benne basculante, mais la volonté de l'associé d'augmenter ses prix de 25 % dès 1984 met fin au contrat. « Nous avons alors essayé de faire produire les mêmes matériels, tout en assurant par nous-mêmes le montage et la peinture, mais nous nous sommes vite rendu compte qu'il était impossible de contenter notre clientèle avec un matériel standard. La décision fut prise de les fabriquer, chez nous. Pour la Belgique d'abord puis, en grande série, pour l'exportation. » La spirale est amorcée.

En 1998, pour son trentième anniversaire, Joskin réalise un chiffre d'affaires qui dépasse le milliard de francs belges, c'est-à-dire 24,8 millions d'euros). Actuellement, celui engendré par l'ensemble de ses activités atteint 30,5 millions d'euros, dont 18,6 pour la seule fabrication. Les exportations représentent, pour leur part, 14,8 millions d'euros.

Aujourd'hui, le constructeur spécialiste des tonnes à lisier et des épandeurs fabrique également toute une gamme de remorques, qui répondent aussi bien aux besoins de l'horticulteur qu'à ceux de l'entreprise de travaux publics. A cela s'ajoutent - pour les éleveurs - des bétaillères et des aérateurs de prairie. Chaque année, 1 500 véhicules sortent des chaînes de production. Les seules tonnes à lisier, avec 104 modèles différents et près de 700 options combinables intégrées, représentent un millier d'unités. Le groupe possède trois sites de production : à Soumagne en Belgique, à Polska en Pologne, et, bientôt à Bourges en France (lire encadré).

Très sensible à la formation avant toute vente et à la qualité du service après celle-là, Victor Joskin a voulu que le site de Soumagne ne soit pas qu'une usine. Il a ainsi transformé le bâtiment d'accueil en un vaste hall d'exposition et de démonstration, où est installé l'ensemble des productions maison et des matériels importés, dont Hardi Evrard, Sulky Burel, Lemken, Fendt, Krone, Quicke, Strautmann, Monosem, etc. Ce lieu, particulièrement convivial, permet depuis une mezzanine couverte, d'assister, en tout confort, aux présentations dynamiques des matériels sur la zone extérieure de démonstration.

Telle est l'aventure de Victor Joskin et de ceux qui l'ont suivi depuis 1968. Une aventure qui se poursuit avec pour objectif de doubler le chiffre d'affaires de la société dans quatre ans.

Partager cet article
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
145 908 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !