Le futur contrôle technique plus axé sur les émissions
habillage
banniere_haut

Le futur contrôle technique plus axé sur les émissions

L'organisation qui est à la tête du contrôle technique en Europe a tenu son assemblée générale annuelle ; les polluants et la manière de les contrôler à l'avenir ont fait l'objet de larges débats.

Par Arnaud Murati
Publié le Mis à jour le

Cédric Lecocq

A Séville (Espagne), il a été question de tout, et d'émissions polluantes aussi lors de l'assemblée générale annuelle du CITA  : à l'heure actuelle en effet, seul le monoxyde de carbone et l'opactié des fumées sont mesurés au contrôle technique, du moins en France.  Le Cita et Bruxelles souhaitent parvenir à bien plus de performance lors de la mise en place de la prochaine réglementation sur le contrôle technique, qui interviendra dans les années à venir.

Les diesels, archi-présents dans le parc français (60% des véhicules) sont les premiers concernés. L'idée serait de mesurer prochainement les oxydes et dioxydes d'azotes (NOx) de même que les particules (PM) : "Lorsque l'on lutte contre l'un de ces polluants, il faut veiller à ce que l'on ne favorise pas l'apparition de l'autre. Le but est de vérifier le bon équilibre entre Nox et fumées" explique l'un des participants à la conférence.

Outre les NOx et particules, le futur contrôle technique devrait aussi prendre en compte la démocratisation des hybrides et électriques au sein du parc. Des procédures de test propres aux électriques sont en cours de validation, tandis que parallèlement, il serait peut être opportun d'interroger l'OBD des véhicules en plus d'un véritable test sur banc. Ce système de diagnostic embarqué des émissions possède en effet une mémoire qui enregistre tous les dysfonctionnements.
Actuellement, le contrôleur se contente de vérifier que l'OBD et sa prise fonctionnent. Demain, il se pourrait que le préposé à la visite fonde une partie de son expertise après la consultation des données émanant directement de l'électronique du véhicule...

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
un pseudo libre Le 24/05/2013 - 22:36
Comme toujours le prix va exploser au prétexte que le contrôle technique prend plus de temps... Mais est-ce vraiment utile tous ces tests supplémentaires? Quand on voit le test de Quechoisir sur le sérieux des centres, certains centres ne voyaient même pas des défauts majeurs... Pour le test de l'ODB un petit câble acheté sur le net avec le logiciel qui va bien permet d'effacer toutes les erreurs inscrites avec un simple PC portable.
un pseudo libre Le 22/05/2013 - 15:58
... de quoi justifier une nouvelle augmentation du prix du CT, sans doute? pour ce qui est du controle de l'OBD, bonne idee dans l'absolu... mais quid de l'interpretation? pour les débrouillards, on peut tres bien acheter sur le net des outils de diagnostique de l'OBD rivalisant avec ceux du constructeur... de quoi etre fixé sur l'état de sa voiture voire de corriger les défauts.
Voir tous les commentaires (2)