Le radar grossier
habillage
banniere_haut

Le radar grossier

Une blague entre salariés d'une entreprise de fabrication de radars pédagogiques a tourné au mini-évènement en Picardie : le radar disait "Fuck You" !

Par Arnaud Murati
Publié le Mis à jour le

Grossier personnage que ce radar ! A l'automobiliste qui ne dépassait la vitesse limite, il ne disait rien. Mais à celui un peu trop téméraire, il disait "Fuck you" au lieu d'afficher le nombre de points perdus auxquelles il s'exposait ! L'histoire a été racontée par nos confrères du Courrier Picard.
Le radar avait en réalité été réglé par un salarié qui souhaitait faire une farce à son patron pour le jour de la livraison du radar. Mais le dispositif n'a pas été re-paramétré une fois installé... il a donc continué de dire "Fuck you" à bien des automobilistes picards !

Pour voir la vidéo et obtenir tous les détails,  : http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-regionale/Le-radar-qui-insultait-les-conducteurs-presses
 

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
un pseudo libre Le 01/05/2012 - 12:15
Je pense qu'il faut prendre le commentaire de Paul Titikak comme du second degré ... si ce n'est pas le cas, je plains les personnes qui le cotoient au quotidien !
un pseudo libre Le 26/04/2012 - 17:23
C'est qu'une blague de potache! Action pénale? Faut pas charrier... Peut etre contre ceux qui roulent à 180km/h mais la c'est juste risible. Et puis ce que lauto dit est vrai... seuls les contrevenants l'ont lu alors ca me va.
un pseudo libre Le 26/04/2012 - 15:04
Une telle "blague" est proprement inadmissible : elle devrait déboucher sur des sanctions lourdes, sur une action pénale et sur des dommages et intérêts. Les farceurs en question méritent de figurer au casting des "Sous-doués en vacances", et encore : mépris pour le travail, mépris pour leurs clients, mépris pour les usagers. Et grossièreté totale. En réalité une démonstration de stupidité comme on a rarement l'occasion d'y assister. Le prise, c'est qu'il y a des quantités de gens qui trouvent certainement cela très drôle. C'est sans doute une nouvelle conception du respect et du savoir-vivre. Et, évidemment les présumé farceurs n'ont jamais présenté les moindres excuses auprès de qui que ce soit : c'est bien, le niveau monte...
Voir tous les commentaires (4)